#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Göteborg sera-t-elle lauréate du prix de la Capitale Européenne du Tourisme Intelligent ?

| 14 septembre 2019 • Mis à jour le 14.09.2019 à 8h33
Thèmatique :  Initiative régionale   Innovation   Institutionnel   Monde   Tourisme de masse 
         

Lors du forum du tourisme à Helsinki les 9 et 10 octobre prochains, la Commission Européenne désignera les deux lauréats du titre de capitale européenne du tourisme intelligent 2020. Il reste à ce jour 10 finalistes, dont Göteborg en Suède. Sera-t-elle l’une des heureuses élues ? Décryptage de la vision de la deuxième ville suédoise en matière de tourisme intelligent.

Göteborg © Per Pixel Petersson

Tourisme intelligent, définition

Göteborg succédera-t-elle à Lyon et Helsinki en 2020 ? Quels sont les éléments, les projets qui la distinguent de ses concurrentes, à savoir : Bratislava (Slovaquie), Breda (Pays-Bas), Bremerhaven (Allemagne), Karlsruhe (Allemagne), Ljubljana (Slovénie), Malaga (Espagne), Nice (France), Ravenne (Italie) et Turin (Italie) ? Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, qu’entend-on par tourisme intelligent ? Le mot “tourisme” semble en effet se décliner à bien des sauces depuis deux bonnes décennies : écotourisme, tourisme de masse, slow tourism, tourisme durable, tourisme responsable, tourisme solidaire, e-tourisme … et désormais, tourisme intelligent. Après recoupement de plusieurs sources, le smart tourism serait une progression logique de l’e-tourisme. Ce nouvel environnement de communication, qui contribue à l’amélioration de l’expérience touristique, suppose que la destination donne la possibilité de coordonner l’activité touristique de manière plus efficace pour les entreprises, plus satisfaisante pour les touristes et plus durable et responsable pour le territoire et ses citoyens… Voyons donc ce que Göteborg a donc à offrir !

Vrångö, Göteborgs skärgård © Gothenburg City

Göteborg, ville pionnière en tourisme durable et e-tourisme

Visiblement, la deuxième ville de Suède ne part pas de zéro. Elle est d’abord une ville pionnière en tourisme durable avec 92 % de ses hôtels et 100 % de ses espaces événementiels bénéficiant de certifications environnementales.

© Gothenburg City

Autres indicateurs de marque : la première place à l’indice GDSI (Global Destination Sustainability Index) en 2016, 2017 et 2018, et le prix européen des villes les plus accessibles en 2014.Göteborg est aussi à la pointe et constamment novatrice en ce qui concerne le numérique et l’e-tourisme via le développement de plateformes pour découvrir la ville avec, par exemple, des options “chat” si le visiteur ou l’habitant ne trouve pas ce qu’il veut.

© Peter Kvarnström

“Nous sommes également très fiers d’une application qui permet aux personnes malentendantes de pouvoir profiter d’événements grâce à une interprétation dans le langage des signes”, confie Sefan Gadd, directeur de la communication de la ville de Göteborg. “Nous avons également des ambitions d’envergure internationale en matière de fonctionnement durable pour de grands espaces tels que le Liseberg Amusement Park et le Swedish Exhibition and Congress Center”, poursuit-il. Enfin, il évoque l’anniversaire des 400 ans de Göteborg en 2021 : “Nous avons commencé à préparer cet anniversaire il y a 10 ans en initiant plusieurs projets basés sur les idées, les suggestions et les souhaits des habitants de Göteborg”. Il donne l’exemple du projet Rain Gothenburg, un projet artistique pour sensibiliser la population au dérèglement climatique.

Allmänna bastun © Peter Kvarnström

“Collaborer”, la devise de Göteborg

“Notre succès repose sur la collaboration, la confiance et un travail de longue haleine

, révèle Stefan qui insiste sur le fait que la ville sait collaborer : “C’est dans notre ADN. Evidemment, la collaboration, ce n’est pas toujours spectaculaire mais c’est efficace et nous osons dire que nous nous distinguons dans sa mise en oeuvre”, affirme Stefan. Il précise aussi qu’en tant que petite ville, comparée aux autres finalistes, la tâche est plus difficile pour gagner le titre. “Il faut aussi nous montrer plus créatifs”, conclut-il. Sans vouloir et pouvoir dévoiler le programme présenté à l’Europe, Stefan avoue être confiant :

“Nous sommes bien avancés dans les 4 catégories qui caractérisent le titre de capitale européenne du tourisme intelligent (accessibilité, développement durable, numérisation, héritage culturel créativité) et nous pensons que notre programme aidera non seulement au développement du tourisme local mais également au niveau international

.

Klippan © Anders Wester

Et si Göteborg était lauréate…

“A part la fierté, le trophée et la sculpture, ce serait un immense honneur qu’un jury nous reconnaisse comme des pontes du tourisme intelligent. Ce serait aussi l’opportunité de faire évoluer notre industrie vers une direction encore plus intelligente, et également un catalyseur en terme d’innovation et de nouvelles façons de collaborer

anticipe Stefan avant de conclure que l’idée est de faire de Göteborg une ville encore plus agréable à vivre et à visiter et de la promouvoir comme intelligente, durable et moderne sur plan international.

© Per Pixel Petersson

Lectures conseillées

10 villes en compétition pour le titre de Capitale européenne du tourisme intelligent 2020
Lyon: ville exemplaire pour un tourisme durable ?
Au creux de la baie des Anges….. Nice !
Fairbnb, alternative éthique à Airbnb !


Göteborg sera-t-elle lauréate du prix de la Capitale Européenne du Tourisme Intelligent ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 voyages sélectionnés par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Yann Arthus-Bertrand, un photographe engagé pour développement durable de nos sociétés Yann Arthus Bertrand, photographe engagé du tourisme responsable et du développement Durable...

Un cadeau qui marque ! A l’approche des Fêtes, voici donc un cadeau utile, intelligent et… très abordable !...

Découvrir Madagascar en authentique Voyageur... Comme son nom l’indique, Détours Madagascar Voyages ne lâche pas ses clients sur les autoroutes surpeuplés de l’île mais les convie, au contraire, à s’élancer hors...

Göteborg sera-t-elle lauréate du prix de la Capitale Européenne du Tourisme Intelligent ? Lors du forum du tourisme à Helsinki les 9 et 10 octobre prochains, la Commission Européenne désignera les deux lauréats...

Lyon: ville exemplaire pour un tourisme durable ? Pour cette 1ère édition des "capitales européennes du tourisme durable", Lyon ouvre le bal aux côtés d'Helsinki. Quelles sont donc les bonnes pratiques déjà mises...

Un roman graphique au JOUR J des élections taïwanaises A peu près personne n'en parle et très peu de personnes sont au courant mais des élections présidentielles se tiendront à Taïwan le week-end prochain. Alors,...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda