#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

Au-delà des engagements, des actes : bilan des actions menées en 2011 par Allibert Trekking

| 22 décembre 2011 • Mis à jour le 11.01.2012 à 14h49
         

Allibert Trekking, premier tour-opérateur d’aventure certifié ATR dont il est membre fondateur, s’engage depuis de nombreuses années dans la voie du tourisme responsable. Un engagement qui ne se dément pas d’années en années, comme le prouve l’ensemble des actions de terrain menées en 2011, en faveur des populations et des équipes Allibert locales, ainsi que pour la protection de l’environnement.

Un tourisme responsable qui se concrétise sur le terrain

Parmi les nombreuses actions 2011, la plupart constitue une continuation de projets amorcés depuis plusieurs années. L’aménagement d’une école au Yémen, qui a ouvert ses portes cette année, est de ces projets.  Simone Allibert, présidente d’Allibert Trekking, explique : « L’aménagement de cette école est une réalisation  qui me tient particulièrement à cœur. Dans un pays qui s’islamise et se ferme de plus en plus, l’ouverture d’une école accueillant des filles est un symbole fort. Ce projet a pu voir le jour grâce à une collaboration avec l’Association de coopération France-Yémen pour l’accès à l’éducation, association créée en 2009 par une de nos clientes, après un voyage au Yémen. »

Construction d'une école au Yémen ©DR2

 

Au Mali, les 4 % du prix d’achat des circuits ont permis de financer de nombreux projets de développement local : financement de la rémunération d’un instituteur pendant un an, restauration de pistes sur le plateau Dogon, etc.

Mais les difficultés croissantes rencontrées dans les pays du Sahel a malheureusement donné un coup d’arrêt à ces projets, faute de clients et donc de ventes de circuits. Soucieux du devenir de ses équipes locales dans cette région du monde, Allibert Trekking a donc créé un fonds de solidarité à leur attention. Et ciblera encore davantage, en 2012, ces actions de développement dans les pays du Sahel.

Pays du Sahel : la priorité 2012

Comme l’explique Simone Allibert, « des projets sont d’ores et déjà définis pour le Niger, le Mali et la Mauritanie (aménagement d’écoles, microcrédits, etc.). Mais nous souhaitons lancer un appel plus large à la solidarité avec ces pays, afin d’aider les populations locales à trouver d’autres moyens de subsistance, en dehors de l’économie touristique, par l’aide à l’achat de bétail, de semences, etc. »

Car le brutal coup d’arrêt des flux touristiques dans la région, suite au classement en zone rouge (« fortement déconseillé »), a privé les populations locales d’une source de revenus importante. Et, au-delà du retour, à plus ou moins long terme, des touristes dans la région, c’est la question de la dépendance de l’économie locale au marché touristique qui pose question.

 

Détail des actions 2011

– Les réalisations en faveur des populations locales

• Aménagement d’un sentier muletier dans la vallée d’Arous (Haut-Atlas), au Maroc : 700 €.

• Aide à la construction d’un réservoir d’eau potable de 90 mètres cubes à Aït Souka, au Maroc : 900 €.

• Participation à la construction et l’aménagement de l’école de Wadi Sara au Yémen : 1 000 €.

• Octroi de microcrédits aux femmes dogons de Sangha et de Yendouma au Mali : 3 000 €.

• Aménagement de toilettes et de douches écologiques chez l’habitant dans cinq villages d’Ouzbékistan : 2 800 €.

• Versement d’une participation de 4 % sur tous les prix d’achat pour financer des actions de développement local au Mali : 1 620 €.

– Formation et équipement des équipes locales

• Création d’un fonds de solidarité pour apporter une aide financière aux équipes locales dans la région du Sahel : en Algérie (4 250 €), en Mauritanie (3 450 €), en Libye (3 500 € en microcrédits).

• Formation de plus de 25 guides, aides-guides, traducteurs… au Tadjikistan.

• Formation de 12 jeunes guides au Népal : 2 500 €.

• Équipement des équipes locales au Pérou (duvets, polaires, tee-shirts, vestes…) : 1 800 €.

Equipe des guides népalais © Olivier Levasseur

– Protection de l’environnement

• Soutien d’un projet d’éducation environnementale (création d’un verger et sécurité alimentaire) au Cambodge : 500 €.

• Participation à l’opération One Day One Tree au Népal, organisée par la fondation allemande Hillary Foundation (planter un arbre par jour de trekking et par client dans la région de l’Everest) : 600 €. Un jeune arbre coûtant 10 centimes d’euro, 6 000 arbres ont été plantés.

• Nettoyage des sentiers au pied du M’Goun et dans la vallée d’Arrous, au Maroc, avec 50 clients volontaires : 150 kilos de déchets brûlés, 175 kilos déposés à la déchetterie, 9 sacs de 100 litres de boîtes de conserve, 30 sacs de 100 litres de déchets brûlés et 50 litres de verres.

• Poursuite des opérations de nettoyage dans le wadi Rum, en Jordanie, au cours des circuits : 650 clients volontaires, 300 €.

 

Actions de nettoyage au Maroc © Assan-1

 

Accès au catalogue Allibert Trekking : Catalogue Voyages
Accès direct au site : Allibert Trekking

Allibert, guides par passion


Au-delà des engagements, des actes : bilan des actions menées en 2011 par Allibert Trekking | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Mission Aventure - Voyages responsables et tourisme solidaire Mission Aventure s'est fixé comme objectif, de vous faire partager des aventures inédites et à la portée de tous. Treks, randonnées, méharées, 4x4, bivouacs...

Visiter des cité antiques pleines de sagesse Quatre villes classées au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco en 1996 sont les témoins de l'immense rayonnement culturel et spirituel de la Mauritanie. Lors...

Un Tour du Monde du Tourisme Durable : l'Amérique Latine Pour cette année 2017 déclarée année internationale du tourisme durable par les Nations Unies, nous vous avons lancé un beau défi : nous faire faire le tour...

Fjallabak : les Frenchies pionniers d'Islande ou l'indépendance vissée au corps Est-il une terre qui fasse autant parler, rêver? Terre Volcanique, peuple autochtone fier et libre, paysages assez hallucinants, d'une...

Explorer la réserve de Banc d’Arguin Sur le littoral atlantique, entre Nouakchott, la capitale, et Nouadhibou, prenez le temps de visiter cette réserve ornithologique. Site inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco...

Projet d'écotourisme dans la réserve écologique de Joatinga et tourisme solidaire au Brésil avec Terra Brazil Depuis 5 ans, Terra Brazil participe activement au développement touristique de quelques villages...

Aventure Écotourisme Québec
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda