#TourismeDurable

Pont-Sainte-Maxence Guidon d’Or 2016 !

| Publié le 27 mai 2016 • Mis à jour le 27 mai 2016 à 7h31
Thèmatique :  Acteur associatif   Territoire 
         

Après Ploufragan (Côte d’Armor) en 2015, la communauté urbaine de Bordeaux en 2014 et Tours en 2013, c’est au tour de Pont-Sainte-Maxence (Oise) d’être récompensée d’un « Guidon d’or » par la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB) qui tenait son congrès annuel le samedi 9 avril. Les efforts de la ville et de l’Association des usagers du vélo, des voies vertes et véloroutes des vallées de l’Oise (AU5V) se voient ainsi justement récompensés.

GuidonwebDSC01806

Le vélo est apolitique !

Président de l’AU5V, Thierry Roch aime à souligner le rôle important jouée par la commune de Pont-Sainte-Maxence (12 000 habitants) qui a axé sa politique sur le vélo depuis deux mandats, en dépit d’une alternance politique… Dès 2009, la ville, en concertation régulière avec l’AU5V, s’est engagée pour une  politique en faveur du partage de la voirie et pour une circulation apaisée bénéficiant aux  cyclistes et aux piétons. Ainsi, de 7% de voiries cyclables en 2011, elle est passée à 36% en 2014. Des aménagements qui lui ont permis d’atteindre la première place du département de l’observatoire local des mobilités actives, lancé par l’AU5V. Autres réalisations : la mise en place de zones 30, de doubles sens cyclables, de sas pour vélo, de bandes et pistes cyclables, d’arceaux de stationnement ou encore de panneaux de signalisation « Cédez le passage cyclistes au feu ».

Pont St Maxence

Plus de signalisation ! @DR

Et au cœur des préoccupations de la société civile…

Soucieuse de la qualité de vie de ses habitants et favorables aux mobilités douces, la ville soutient également l’atelier d’auto-réparation vélo ouvert depuis septembre 2014 par l’association AU5V, qui soutient quant à elle la pratique du vélo « utilitaire » et « loisirs » mais aussi les projets de création de voies vertes et de véloroutes dans le cadre du Schéma Régional Véloroutes et Voies Vertes de Picardie. Elle est également à l’origine de la création d’aménagements cyclables urbains et d’itinéraires cyclables intercommunaux. Au point que les élus sont devenus totalement contaminés par la petite reine : « Chaque fois que nous avons un projet, que nous aménageons une voirie, nous pensons à la place du vélo. Cela devient évident. »

Guidon d'Or

Le vélo en toute sécurité@DR

Clou rouillé pour les cancres !

La FUB, qui regroupe 226 associations d’usagers, a également remis le prix du Clou rouillé qui vient sanctionner les mauvais élèves. La Ville de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne) a ainsi été pointée du doigt pour son manque d’investissement dans une politique en faveur des déplacements à vélo. La ville, (75 000 habitants), située dans le Val-de-Marne, a été conçue à la fin du 19e siècle, dans une zone naturellement cyclable de par sa géographie et son histoire. Les municipalités successives ont toutefois toujours donné une priorité absolue aux voitures, avec notamment un stationnement organisé et généralisé sur les trottoirs, en dépit des solutions simples et réalistes proposées par les associations pro-vélo. L’absence d’aménagements  oblige les cyclistes à utiliser les voies principales les plus dangereuses. On compte à Saint-Maur deux fois plus de cyclistes blessés par habitant que dans les autres communes du Val de Marne comparables. Par ailleurs, la Ville a refusé la proposition du STIF et du Conseil départemental d’installer des parkings vélos couverts et en nombre suffisant dans les gares RER, fréquentées par 500 cyclistes par jour. Un clou rouillé qui semble donc bien mérité…

 

—————–

http://www.au5v.fr

www.fub.fr


Pont-Sainte-Maxence Guidon d’Or 2016 ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

7 idées pour visiter Marseille autrement Petit tour d'horizon des initiatives à connaître pour visiter Marseille avec ses habitants, profitez des plages mais pas que ... du soleil, du petit pastis sous les platanes,...

Slowtourisme Un tourisme à rythme lent, garant d’un ressourcement de l’être, peu émetteur de CO², synonyme de patience, sérénité, découvertes approfondies, d’amélioration des connaissances et des acquis culturels...

Languedoc Nature : pour l’amour d’un petit coin de planète... Rencontre avec un passeur de bonheur qui se veut définitivement « artisan »... et va vous faire découvrir avec passion et respect cette région à...

Entre île de Ré, île d’Oléron et La Rochelle: le paradis du vélo Que ce soit pour 3 ou 7 jours, la Charente-Maritime est une terre d’accueil pour tout voyageur à vélo. La région littorale est plate....

3- Présentez-nous votre offre de voyages aventure responsables ? L'équipe d'AMAROK : Fruit d'années d'expériences et de partage en matière d'éducation, de formation, d'animation et de sensibilisation à l'environnement,...

Choisir sa destination Agir pour un tourisme durable : choisir sa destination...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Vélorution citoyenne

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda