#TourismeDurable

Lyon : cap vers un tourisme plus responsable

| Publié le 22 novembre 2021 • Mis à jour le 22 novembre 2021 à 10h24
         

On la connaissait championne d’Europe des destinations week-end (2016), lauréate des villes les plus accessibles en France « Access City Award 2018 », capitale européenne du Smart Tourism (2019), Lyon est aujourd’hui la destination leader du tourisme responsable en France avec une note de 80 % au Global Destination Sustainability (GDS) Index 2021, classement mondial des villes engagées pour un tourisme plus durable. Une bonne note qui récompense un travail de fond mené conjointement par la Métropole, l’Office de Tourisme et tout l’écosystème touristique métropolitain, avec en fer de lance l’envie de faire du tourisme un outil au service de tous. En décembre prochain, le vote du Schéma de développement du tourisme responsable, porté par la Métrople de Lyon, sera la prochaine pierre apportée à cet engagement résolument tourné vers demain.

Lyon à vélo
L’Hôtel dieu sur les berges du Rhone©Tristan Deschamps

La double reconnaissance du GDS-Index

Si 80% est une excellente note au GDS-Index qui prend en compte 71 critères repartis en quatre thématiques (environnement, social, acteurs de la destination, organisme en charge du développement touristique), la performance lyonnaise est d’autant plus parlante qu’en 2020, la ville n’était alors qu’à 46% de ce même index, soit une progression de 34 points en un an à peine qui lui a aussi valu le « Most improved Award 2021 », soit le trophée de la meilleure progression au GDS-Index 2021. Catherine Romeyer (ONLYLYON Tourisme et Congrès) : « Le GDS-Index n’est pas un label ni un audit, plutôt un observatoire de l’action des villes qui s’engagent. Nous avons bien conscience qu’une bonne note est aussi un alignement, une combinaison de facteurs dont l’action de la métropole à nos côtés fait partie. En 2020, l’urgence était d’accompagner nos socioprofessionnels à gérer la crise du Covid mais cette année compliquée nous a aussi permis de mettre en place les fondations de ce que l’on récolte aujourd’hui. » Parmi les facteurs qui ont œuvré à propulser Lyon en tête du classement, il y a clairement cette volonté de la Métropole d’accompagner l’ensemble de ses socio-professionnels dans la transition avec de nombreuses réunions, questionnaires, visios organisées auprès des hôteliers, restaurateurs, sites, offices, habitants, visiteurs (…) pour présenter toutes les solutions et labels à leur disposition. Catherine Romeyer : « Avec moins de 10% de notre parc écolabellisé, la priorité était d’accompagner nos professionnels au changement, à la gestion des déchets, l’éco labélisation, l’alimentation durable, etc. Nous avons souhaité qu’ils identifient toutes les solutions à leur disposition, libre à eux de choisir ensuite les plus appropriées. »

Lyon
Vue du Vieux-Lyon © S.Delyons-Lyon Tourisme et Congrès

Un travail de fond qui ne date pas d’hier

Lyon a aussi pu capitaliser sur le travail de fond mené par la Ville et la Métropole depuis des années, des jalons durables d’autant plus valorisés que la mairie est passée chez les Verts avec la victoire du candidat écologiste Grégory Doucet au printemps dernier. Au crédit de la ville, une politique en faveur des mobilités douces avec le développement des transports publics (tram, métro, bus électriques) mais aussi la multiplication de voies cyclables, passerelles piétonnes, jusqu’aux Bâteaux lyonnais et navettes fluviales qui permettent de découvrir la ville autrement. A noter aussi la Lyon City Card qui a fêté ses vingt ans en 2018 et qui vise à favoriser l’inclusion et l’hospitalité en intégrant pour un prix modique l’accès à tous les musées et transports en commun. Autres atouts, la certification durabilité des deux lieux d’événements phares de la métropole : Eurexpo (1er parc d’exposition français après Paris) et le Centre de Congrès de Lyon mais aussi le renforcement du Label Lyon Ville Durable et Équitable rassemblant plus de 240 structures responsables.

La Métropole travaille également sur des signaux lents, à l’image du surtourisme qu’elle cherche à maitriser, bien consciente que certains lieux à l’image du vieux Lyon peuvent être saturés en saison. Catherine Romeyer : « Nous surveillons le surtourisme depuis très longtemps avec des actions dédiées, comme la médiation dans le quartier avec des jeunes en service civique, qui sont là pour aider les touristes et faire le lien avec les habitants et commerçants. En 2014, nous avons également mis au point une charte de bonnes pratiques de guidage dans le Vieux Lyon et actuellement, nous menons des enquêtes avec TCI Research pour toujours mieux appréhender l’acceptabilité des habitants sur notre territoire. » De nombreuses initiatives inspirantes pourraient également être citées telles les petites Cantines qui invitent à cuisiner avec des Lyonnais ou les Alchimistes, qui proposent des solutions de composts pour les biodéchets. Et afin de montrer la voie à ses socio-professionnels tout en restant irréprochable, ONLYLYON Tourisme et Congrès s’est engagé à obtenir l’Etiquette environnementale mais aussi les labellisations LUCIE (RSE) et la norme ISO 20121 (pour des événements responsables).

Lyon vert
Prenez l’air à Lyon ® GuillaumeRobert-Famy

Un plan d’action pour demain

Reste à présent à poursuivre cette politique volontariste d’autant le GDS-Index implique une stratégie à cinq ans avec un plan d’actions et des indicateurs à renseigner. Catherine Romeyer : « La Métropole est très facilitante avec une enveloppe budgétaire votée en 2021 d’ores et déjà fléchée sur 2022 et 2023 afin de nous aider à accompagner nos socioprofessionnels dans leur transition. » La Métropole a également lancé un Plan Nature consistant à la création de forêts urbaines via la plantation de 600 000 arbres d’ici 2030. Quant à ONLYLYON Tourisme et Congrès, elle souhaite poursuivre ses nombreuses actions en entrainant l’ensemble de ses équipes grâce à un programme de e-learning et de sensibilisation de ses salariés. Catherine Romeyer : « Pour conclure, je dirais que l’on a tous beaucoup à faire mais le plus important, c’est de s’y mettre et d’être sincère dans notre démarche ».

———— Aller plus loin—————-

Créé par la filière du tourisme d’affaires en 2016, le GDS-index est l’indice annuel mondial de référence pour le tourisme responsable. Ce dernier rassemble plus de 80 villes désireuses de proposer un tourisme d’affaires et de loisirs durable. Le classement GDS-index permet d’évaluer concrètement l’ensemble des actions mises en place par une ville. Il est déterminé (note sur 100) suite à la réponse à plus de 150 questions réparties en 4 thématiques (environnement, social, acteurs de la destination, organisme en charge du développement touristique) qui évoluent et se font de plus en plus exigeants chaque année.  Certains de ces critères, dépendent directement et intrinsèquement du pays d’origine, d’autres critères cependant, résultent des initiatives prises par les villes.

Lyon ville lumière
Animations sur les quais du Rhône@www.philippepataudcélérier.com

Lyon : cap vers un tourisme plus responsable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Comment voyager autrement avec le réseau Départ ? A l'occasion de la Journée Mondiale du Tourisme Responsable : le 2 juin, les associations du réseau DéPart vous invitent à donner un autre sens à votre voyage en...

AHIMSA : pour un voyage écoresponsable riche en émotions et pauvre en carbone ! Symbole de non-violence et de respect du vivant pour les hindouistes, Ahimsa est aussi depuis peu une nouvelle agence lancée par Jean-Christophe...

PopGom - Le pneu et la consommation de carburant La consommation de carburant est conditionnée par le type de pneu que l'on utilise. Les progrès fait en la matière, nous permette de moins consommer de carburant et...

TEC cabinet de conseil spécialisé Quatre caractéristiques : * une bonne connaissance des politiques publiques et des collectivités, * une spécialisation affirmée dans des secteurs fortement impactés par,...

Salon randonneur 2010 - Lyon Le Salon du Randonneur 2010 devient un événement essentiel dans une filière touristique et économique en pleine expansion en région Rhône-Alpes....

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda