#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

La Marne, un département qui s’engage autrement !

| Publié le 13 janvier 2022 • Mis à jour le 13 janvier 2022 à 9h34
Thèmatique :  Bons plans   Espaces protégés   Initiative régionale   Institutionnel   Territoire 
         

Certes il y a les bulles, la cathédrale de Reims et le palais du Tau, mais la Marne est aussi un territoire rural ponctué de forêts et de voies d’eau, comptant une forte composante viticole, un Parc Naturel Régional et près de 2 000 km de sentiers balisés. Fort de ce patrimoine vert doublé de nombreux villages de caractère, l’ensemble du département s’est s’engagé aux côtés de ses acteurs pour les accompagner dans leur transition vers un tourisme plus responsable !

Lac du Der Hiver © N. Gurheim

Un territoire rural propice au tourisme vert

A cheval entre la Marne, la Meuse et les Ardennes, la forêt d’Argonne est certainement l’un des sites les plus emblématiques qui sert la volonté de tout un territoire de tendre vers un tourisme vert. Alors théâtre des terribles affrontements de la Grande Guerre, elle est aujourd’hui une véritable forteresse naturelle propice à de nombreuses activités nature : pêche dans les étangs, randonnée, VTT, trail, observation de la faune et de la flore, visite de pittoresques villages aux maisons à pan de bois et torchis, parc acrobatique en hauteur (Couleurs Aventures), les activités ne manquent pas. Plus à l’ouest, entre Reims et Epernay, le Parc naturel régional de la Montagne de Reims alterne massif forestier et vignobles, fort de microclimats qui permettent de cultiver les trois cépages autorisés en Champagne dont 65 caves labelisées « Vignobles et Découvertes ». Mais au-delà du champagne, le Parc vous offrira également une grande respiration verte avec des possibilités d’escapades naturelles extrêmement variées. Ainsi, dans la forêt domaniale de Verzy, des hêtres tortillards (communément appelés faux) aux troncs aussi noueux que des doigts de sorcière centenaire (est-ce parce qu’ils ont pris racine sur l’ex-abbaye fondée Saint-Basle, moine évangélisateur de la Lorraine) reçoivent chaque année de nombreux visiteurs. Et si vous préférez prendre un peu de hauteur, les Cabanes de la Presle vous accueillent pour une nuitée perchée, avant de découvrir le jardin remarquable et « la cabane aux plantes » devenue refuge LPO. 

Faux de Verzy © E. Vidal

Autre grande star du tourisme vert (ou bleu !) dans le département, le lac du Der est une impressionnante mer intérieure conçue à l’origine pour réguler les eaux de la Marne aujourd’hui devenu un paradis pour les loisirs. Planche à voile, aviron, canoë-kayak, pédalo, l’éventail des sports de glisse est infini sur le plan d’eau, qui compte également six plages de sable et un cadre naturel classé Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage. De nombreux professionnels tel Antoine Cubaixo vous initieront à l’observation de grues cendrées, oies des moissons, oies rieuses, aigles pygargues, cygnes de Bewick, garrots à œil d’or… qui arrivent par milliers l’hiver ; d’autres (Champ’âne) vous proposeront le tour du lac avec un âne. Enfin, au cœur du vignoble, vous pourrait rouler au 100% électrique via des locations de voiture (Aÿ éco Visite), vélos (Un vélo pour la planète) ou de trottinettes (E-trott rando). Une offre vélo abondante dans le département avec les véloroutes 33  (véloroute-voie verte du canal de la Haute-Seine reliant Le Havre/Deauville à Troyes) et 52 (véloroute de la Vallée de la Marne reliant Paris à Strasbourg) qui sillonnent le département et longent en partie la Marne et la Seine, le vélotourisme au fil de l’eau et au cœur des vignobles, une solution verte et économique pour parcourir la Marne autrement !

Lac du Der © ADT Marne

Un département engagé au côté de ses professionnels

Fort de ce patrimoine naturel extrêmement divers et conscient que le tourisme vert est un tourisme d’avenir, le département a décidé de s’engager dès 2008 au côté de ses professionnels pour faire découvrir le territoire de manière durable. En ce sens, près d’une centaine de prestataires (restaurateurs, hébergeurs, sites, etc.) sont réunis en réseau autour d’une charte d’écotourisme qui fait référence, avec un travail de fond d’ores et déjà en cours sur plusieurs axes (énergie, eau, déchets, circuits courts, valorisation des produits agricoles, etc.) visant à valoriser l’engagement vers un tourisme plus responsable mais aussi à prendre en compte les aménagements mis à la disposition des touristes. Dans le même esprit, la Marne a été identifié par l’ADEME comme partenaire pour le développement du Fond Tourisme Durable pour aider partenaires et entreprises à poursuivre de manière adaptée (Ecolabel européen, Clé Verte, RSE, etc.) leur transition vers le durable. Pierre Labadie (Pôle Développement de l’Agence de développement touristique de la Marne) : « Nous recevons régulièrement des retours de nos socioprofessionnels de plus en plus désireux d’aller vers un tourisme plus durable. Pour les porteurs de projet, c’est une évidence.  Quant à nos partenaires déjà en activité, l’évolution est moins rapide. On les accompagne alors dans une stratégie de pas à pas, en les impliquant notamment dans notre charte d’écotourisme. »

A 12 kilomètres du Lac de Der, Sandrine et François (la Fuste des Garceaux) ont ainsi fait le choix d’accueillir les visiteurs dans une maison en rondin de bois dotée d’une toiture végétale qui s’intègre totalement dans le paysage arboré et champêtre. L’ensemble des confitures et pâtisserie sont maison et ils tentent au maximum de proposer des produits locaux à leurs visiteurs. Dans le même esprit « nature », la roulotte des Cahouriaux a été entièrement réalisée par un artisan ébéniste français. Elle accueille ainsi des visiteurs au cœur du Parc naturel régional de la Montagne de Reims dans un petit village proche d’Epernay. Autre forme d’engagement, La Canopée propose deux studios imaginés dans le respect de l’environnement avec une décoration et des aménagements pensés pour donner une seconde vie aux matériaux et le choix d’afficher trois labels : Eco Tourisme, La Champagne à vélo et Accueil Vélo. Enfin, certains sites s’engagent autrement, en sortant du cadre initial pour lequel ils ont été conçus pour multiplier les propositions. Ainsi, quand le Parc Naturel de la Montagne de Reims n’évoque pas tant un point culminant (288 m au plus haut…) qu’un véritable cœur historique du territoire (70 millions d’années cela force le respect !), la maison de champagne Legrand-Latour ne recèle pas uniquement une cave d’exception mais abrite aussi la cave aux coquillages, témoin du millefeuille géologique local quand la vigne rejoint la craie, attestant de plusieurs millions d’année de cohabitation, jusqu’à trouver coquillages et escargots géant…

En guise de conclusion

Impossible ici d’être exhaustif sur l’ensemble des acteurs qui s’engagent, autant de sites et de possibilités pour vous mettre au vert à quarante-cinq minutes (jusqu’à une heure trente !) à peine de la capitale, une allusion à peine feutrée à tous ces Parisiens qui réalisent qu’à l’est, il y a bien du nouveau, et qu’il fait bon aller humer les poumons verts qui s’étagent jusqu’à la Belgique. Et ce, d’autant que la région a investi dans des trains Intercités flambants neufs où l’embarquement des vélos à bord est possible. Alors, on aurait également pu évoquer les Greeters, très actif sur l’un des premiers territoires à avoir déployer ce réseau. Et puis, il y a ces pépites plus discrètes, à l’image du marais de Saint-Gond, vaste tourbière alcaline, microcosme unique et précieux qui s’est formé il y a 10 000 ans et qui renferme un milieu naturel unique aujourd’hui préservé. Autant de respirations possibles, et bien d’autres encore, dans une volonté farouche de faire découvrir autrement des territoires encore trop peu connus qu’il faut apprendre à apprivoiser pour y revenir, souvent.

Forêt – Argonne © C. Francart

Quelques liens pour aller + loin

– l’écotourisme dans la Marne : https://www.tourisme-en-champagne.com/ecotourisme-marne
– les sites inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO : https://www.tourisme-en-champagne.com/5-bonnes-raisons-de-venir-en-champagne
– les Marais de Saint-Gond : https://www.tourisme-paysages-champagne.com/decouvrir-paysages-de-champagne/marais-de-saint-gond/
– les Petites Cités de Caractère : https://www.tourisme-en-champagne.com/petites-cites-de-caractere
– les Greeters : https://www.tourisme-en-champagne.com/greeters-en-champagne


La Marne, un département qui s’engage autrement ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Aquitaine > Lot-et-Garonne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Lot-et-Garonne...

Accueil paysan Champagne-Ardenne > Aube Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Aube Champagne-Ardenne...

Définition Accueil d'enfants Objectifs : découverte de l'activité paysanne et de la vie d'une famille en milieu rural, au quotidien....

Accueil paysan Rhône-Alpes > Haute-Savoie Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Haute-Savoie...

Accueil paysan Franche-Comté > Doubs Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Doubs Franche-Comté...

Accueil Paysan Drôme Une façon originale de découvrir la Drôme avec plus de 50 lieux d'accueil différenciés en gîte paysan, chambre paysanne, gîte de groupe et d'étape, relais paysan, table paysanne, auberge paysanne,...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda