#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

“Oh la Vache” rapproche l’agriculture des citadins

| 6 avril 2018 • Mis à jour le 10.04.2018 à 7h15
Thèmatique :  Acteur privé   Formations   Initiative privée   Innovation 
         

Finalement, si on savait comment sont fait le vin, le pain, le miel, le fromage à petite échelle, chez un agriculteur, est ce que nos habitudes alimentaires ne changeraient pas d’elles-mêmes? La connaissance de ce milieu agricole, quelque peu perdue depuis des décennies est à la base du projet chère à Clara Béniac, jeune entrepreneuse fana de vie rurale. Amenez des urbains (ou des curieux) à redécouvrir les trésors de la terre le temps de séjours en immersion dans des fermes engagées dans une agriculture privilégiant le bio, tel est le pari d'”Oh la Vache”.

“Oh la vache” où le bonheur est bel et bien dans le pré

Des courts séjours pour en savoir plus sur la vie agricole

Clara Béniac travaillait depuis quelques années en Allemagne, plus particulièrement à Berlin dans une agence de voyage. “J’ai toujours gardé en moi mes origines paysannes, mes grands parents étaient agriculteurs dans le Nord Pas de Calais et j’ai eu besoin de me reconnecter à ce monde que j’aime profondément, qui est lié à la bonne nourriture, aux produits sains et gouteux.” explique la dynamique jeune femme. “Il existe des expériences pour aller s’immerger dans une ferme de façon assez longue, comme le Wwoofing par exemple, mais, à mon sens, il n’y avait pas de possibilités d’aller découvrir une activité au sein d’une exploitation sur un court séjour”. Ainsi naissait l’idée d'”Oh la Vache” il y a quelques mois. “Le retour en France permet aussi de mettre en avant les réseaux agricoles que je connais, et, en avril 2017 “Oh la Vache” sortait de terre.

A la recherche d’agriculteurs bios et sympas

En ce début d’année, le projet “Oh la Vache” est bel et bien lancé. Les 1ers citadins (comme les nomment Clara sans ironie aucune) ont vécu les premiers séjours “ce fut dantesque, en Champagne dans le froid et la neige, mais les retours sont formidables. La taille de la vigne a été riche d’enseignements et que dire de la clôture avec un barbecue en extérieur, inoubliable!” Pour l’instant la plate forme regroupe environ 25 partenaires artisans de la terre situés tous dans la moitié nord de l’hexagone. “Je souhaite développer l’offre en maillant la France du Nord au sud, sans forcément avoir 800 partenaires. “Oh la Vache” privilégie la convivialité, la rencontre, je souhaite vraiment prendre le temps de parler avec eux, les connaître, aller sur leurs exploitations. Idem avec les personnes séjournantes, il y a un échange téléphonique avant avec eux pour connaître les motivations et expliquer ce que va être le séjour.” Clara est en recherche d’agriculteurs engagés et engageants : “c’est important pour moi d’avoir des personnes qui respectent la terre et qui ont des envies d’ouverture au public, qui ont des choses à partager.”

“Oh la vache”, des rencontres qui ont du gout!

Le bouche à oreille et les réseaux commencent à bien parler du projet “Oh la Vache”. Lançons un appel, vous vous sentez en phase avec les valeurs du projet et vous avez envie d’accueillir des citadins curieux et ayant envie eux aussi d’en savoir plus sur votre métier passion? Alors je vous conseille de contacter Clara!

Concrètement comment cela se passe?

Vous rêvez d’aller fabriquer votre fromage de chèvres ou d’aller en apprendre sur le maraichage ce printemps? Et bien rien de plus simple, vous vous inscrivez directement sur la plate forme en précisant le nombre de nuits, le nombre d’inscrits (certains hôtes sont ravis d’accueillir des enfants). L’agriculteur fixe son prix de façon libre, et vous payez à l’inscription, ensuite à vous l’expérience d’une immersion totale dans une vie saine ou vous suivrez les conseils de votre hôte, apprendrez bon nombre de notions, mangerez bien et repartirez avec le sentiment d’avoir passé un très bon moment.

 

Des valeurs, des rencontres, de la bonne humeur, “Oh la vache” promet beaucoup. La valorisation d’une campagne préservée et la mise en avant d’agriculteurs engagés nous parait être une excellente idée à l’heure des scandales alimentaires en tout genres. Qu’il est bon d’aller apprendre et essaimer les belles nouvelles telle une abeille! 

Toutes les informations ici :  https://www.ohlavache.org/

 

 


“Oh la Vache” rapproche l’agriculture des citadins | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda