logo et baseline voyageons-autrement
séjours et de loisirs dans le domaine du tourisme responsable et durable

La Catalogne, première Destination Biosphère au monde

Destination de proximité, Barcelone est une capitale accessible qui a récemment été récompensée du titre de Destination Biosphère. Une certification décernée par l’Institut du Tourisme Responsable, une organisation liée à l’UNESCO. La région toute entière ayant reçu le titre peu de temps après, Voyageons-Autrement s’en est allé sur les chemins de Catalogne, de Gérone à Barcelone, à la découverte de cette promesse.

Entre Terre et Mer, de la Garrotxa à l’Empúries

Des montagnes Pyrénéennes au bleu profond de la Méditerranée, en passant par les surprenantes rizières du Delta de l’Ebre, au delà des murs de Barcelone existe toute une terre de richesses naturelles, conjuguant parfaitement tourisme et développement durable. Il faut dire que la région ne compte pas moins de 40% de son territoire, classé en Zones Écologiques Protégées.

Hostal Spa Empúries

Hostal Spa Empúries © Elisabeth Hurel

Parmi elles, le Parc Naturel de la Zone Volcanique de la Garrotxa fait figure de bon élève, avec près d’une trentaine d’itinéraires pédestres inscrits dans la Charte Européenne du Tourisme Durable, tout comme sa gastronomie dite volcanique… Non, il ne s’agit pas de mets cuits à la roche volcanique, mais d’une cuisine kilomètre zéro, que l’on peut notamment retrouver au restaurant La Quinta Justa à Olot. Ici, chaque produit est local et ainsi cultivé dans une terre volcanique… On y trouve d’ailleurs un aliment que l’on ne peut déguster nul part ailleurs : le fessol, une sorte de haricot blanc catalan.

Culture fessol

Culture du fessol dans La Garrotxa © Elisabeth Hurel

C’est au beau milieu de la Garrotxa et de sa quarantaine de volcans, à Santa Pau très exactement, que se trouve une maison d’hôte de charme, le Mas Can Battle.
Jadis occupée par une famille de paysans, de bergers, puis de seigneurs et même de brigands, Albert et Christina sont les occupants d’aujourd’hui, un couple de catalan qui a un jour trouvé cette bâtisse perdue au beau milieu de la nature et qui ont décidé de la rénover avec des valeurs qui leur sont propres : celles du respect de la nature et du respect d’autrui !

Mas Can Battle

Au Mas Can Battle © Elisabeth Hurel

Ouvert en 2012, le chauffage se fait ici grâce à la biomasse et tout le mobilier et éléments de décorations proviennent de vide-greniers, de dons divers et certains ont même été récupéré sur la propriété elle-même ! Le mas comprend 5 chambres et des parties communes pour se relaxer, plusieurs salons, un bar, une terrasse, un jardin et même un ancien moulin !
À savoir d’ailleurs que le GR1 ne passant qu’à deux pas d’ici, une aire de campement et une rénovation du moulin en refuge pour les randonneurs sont au programme.

Mas Can Battle

Le Mas Can Battle, adresse de charme © Elisabeth Hurel

Du côté des papilles, Albert et Christina s’adaptent à chacun en proposant une cuisine végétarienne, vegan ou en répondant à tout type d’allergie, le tout à base de produits issus en partie de leur potager.

Face à la mer de la Costa Brava, à deux pas des ruines antiques de l’Empúries, se trouve un établissement tout aussi durable, l’Hostal Spa Empúries. Les chambres sont réparties entre l’ancien hôtel, dont les origines remontent au début du XXe siècle et le nouvel hôtel.

La Garrotxa

La Garrotxa © Elisabeth Hurel

Ici, la philosophie est au “Cradle to Cradle”, en d’autres termes à la création et au recyclage à l’infini. Chaque conception de produit ou de service ne doit en rien altérer l’environnement et pour cela, l’hôtel a recours à de nombreuses stratégies vertes : toitures végétalisées, installation de panneaux solaires,… La totalité de l’énergie que nécessite l’Hostal Empúries provient d’énergies renouvelables ! Les eaux grises et pluviales sont même réutilisées pour le potager de l’hôtel, tout comme les restes végétaux, transformés en engrais.

Des efforts aujourd’hui récompensés, puisque l’Hostal Empúries a été le premier hôtel d’Europe à recevoir le Certificat LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) Gold, lui assurant ainsi un statut de leader en terme de conception durable, selon les standards internationaux. Que ce soit au restaurant de l’hôtel, le Restaurant Portitxol, ou à son bistrot, le Bistró de Mar, tous les produits qui arrivent à l’assiette sont préalablement contrôlés afin que ces standards soient respectés.

Hostal Spa Empúries

Vue depuis le restaurant de l’Hostal Spa Empúries © Elisabeth Hurel

C’est également le cas au SPA de l’hôtel, où les traitements sont faits à base de produits naturels, pour un bien être sain et vital.
Malgré une rénovation récente, grâce à la philosophie de l’hôtel du “cradle to cradle”, allant jusqu’aux matériaux de construction et au mobilier, l’établissement ne fait qu’un avec la nature et le charme de l’époque est resté inchangé…

Quand la Ville devient un exemple à suivre

Si vous êtes plutôt dans les environs de Barcelone, c’est à seulement une vingtaine de minutes que se trouve le Mas Salagros, un hôtel 5 étoiles écologique. Transmis de générations en générations, c’est son propriétaire actuel, un brin visionnaire, qui en 2001 a pris les mesures nécessaires pour faire évoluer la maison de vacances familiale, en un complexe hôtelier durable. Premier hôtel de la péninsule ibérique reconnu Bio Hotel, tous les moyens ont été mis en oeuvre afin de réduire un maximum les émissions en CO2 de l’établissement : orientation des bâtiments, choix de la biomasse, production écologique d’aliments pour le restaurant, … L’hôtel propose également de nombreuses activités, allant de cours de yoga à des cours de cuisine alternative, en passant par des circuits à vélo.
Pour terminer la journée, un spa est à disposition de la clientèle, lumière tamisée et musique relaxante… L’apaisement est immédiat.

Mas Salagros

Toits végétalisées du Mas Salagros © Elisabeth Hurel

Il faut dire que malgré le tumulte de la ville, Barcelone est une ville de traditions où le tourisme responsable a su parfaitement prendre sa place.
“Rendre Barcelone accessible à tous”, tel est le leitmotiv de l’agence Barcelona Zero Limits. De la réservation d’hôtel au transport, en passant par les visites guidées, l’agence s’adapte à tout un chacun en proposant des services aux personnes à mobilité réduite. Sur ce sujet, la capitale catalane est tout simplement un exemple à suivre, la majorité des lieux touristiques étant accessible à tous par le biais de moyen comme la lecture en braille ou des visites en langue des signes.

Barcelona Zero Limits

Visite du Quartier Gothique avec Barcelona Zero Limits © Elisabeth Hurel

Il y a aussi certains établissements, comme le Inout hostel, qui s’engagent à employer des personnes handicapées moteur ou mental.

Sur le plan environnemental, Barcelone s’investit depuis de très nombreuses années. Recyclage des déchets, compostage, récupération de l’eau… Pas surprenant que la ville soit la première au monde à être certifiée Destination Biosphère ! D’autant plus que l’on y compte plus de 180km de pistes cyclables et qu’à ce juste titre, les visites en vélos électrique font désormais parties du paysage barcelonais.

Barcelone vélo électrique

Barcelone à vélo électrique © Elisabeth Hurel

Grâce à une autonomie de 5h, les touristes y trouvent leur compte et peuvent visiter l’agglomération toute entière grâce à un seul et même moyen de locomotion; et sans être épuisé à la fin de la journée ! Pour un tout autre besoin, il existe aussi une compagnie de taxis électriques, les Taxi Ecològic ! Et que dire de la multitude de restaurants locavores ?

À l’image de sa capitale, c’est la Catalogne toute entière qui vient répondre aux questions que l’on se pose aujourd’hui et qui s’avèreront décisives pour demain…

Pour en savoir plus : Catalunya Experience et Renfe-Sncf.


La Catalogne, première Destination Biosphère au monde | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Hurel
Après avoir vécu quelques années au-delà de la Manche et de l'océan Atlantique, j'évolue actuellement en terres bordelaises en tant que community manager et conceptrice rédactrice. Blogueuse voyage à mes temps perdus, j'écris aussi bien dans la langue de Molière que de Shakespeare... So à bientôt on the road !
FacebookGoogleTwitter

Les 5 derniers articles de Elisabeth Hurel

Voir tous les articles de

Découvrez nos abonnements

Informations utiles pour voyager

La Catalogne, une destination pleine de ressources Communauté autonome espagnole et frontalière de la France, la Catalogne est célèbre pour ses plages de sable et sa capitale, Barcelone. En 2013, plus de 16 millions...

La Catalogne, première Destination Biosphère au monde Destination de proximité, Barcelone est une capitale accessible qui a récemment été récompensée du titre de Destination Biosphère. Une certification décernée...

Sur les sentiers des Pyrénées Elles naissent de l'Atlantique pour retomber dans la Méditerranée  et traversent la France, l'Espagne ainsi que l'Andorre. Les Pyrénées forment l'unité d'un massif atomisé en autant...

Cyclotourisme en vélo couché : plaisir, confort et commodité en plus Pédaler comme dans un fauteuil Pédaler comme dans un fauteuil : La proposition parait utopique, mais l'essai des vélos couchés vous confirme...

Un Cluster durable…sous le soleil des Pyrénées catalanes ! Le 1er avril, à l’occasion de la semaine du développement durable, de nombreuses entreprises et acteurs du territoire se sont réunis à Estavar, au...

Le Tour de France en Vélo couché Vida Bike organise cet été le premier Tour de France en Vélo couché, et propose un autre éclairage sur la pratique du vélo, en invitant à une évasion ludique à bord d'un vélo confort,...

Tous à Clermont pour la troisième édition des Universités du Tourisme Durable !

L'actu en continu

Les plus partagés

    Les derniers tweets

    Les catalogues Voyagiste


    Agenda