#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Deux vaches et une roulotte : drôle d’histoire pour une belle rencontre

| 23 avril 2015 • Mis à jour le 24.04.2015 à 10h12
Thèmatique :  Initiative privée   Portrait   Routes du Monde 
         

On l’appelle Thomas Carabistouille, si si, un surnom donné par une petite fille dans une école à qui il racontait ses histoires douces et un peu folles….un doux dingue un brin géo trouvetou, un brin poète et un grand brin amoureux des animaux et de l’itinérance. Un homme qui a plein de choses à découvrir et à nous raconter.

La roulotte passe devant un groupe d'enfants émerveillés

La roulotte passe devant un groupe d’enfants émerveillés

Partir à la rencontre de Thomas Carabistouille, c’est ouvrir grand ses oreilles et ses yeux, c’est aussi l’occasion d’un grand voyage au pays du fou rire, des petites joies simples et de la passion des rencontres et des animaux. Un hymne au bonheur et à la gloire des animaux, au rythme du pas de l’homme…à savourer comme une friandise. Un film: 4km/h a été réalisé durant le périple par Aurelie Nurier, celui-ci a reçu le prix spécial du jury du film d’aventure vécues du Fontanil Cornillon en mars dernier, suscitant la curiosité, l’amusement du public.

Un voyage avec deux vaches par les routes, un projet de longue haleine qui a séduit le public…et le séduit encore

les deux vaches et la roulotte passant le Goix pour arriver à Noirmoutier

les deux vaches et la roulotte passant le Goix pour arriver à Noirmoutier

Habitué des voyages au long cours avec des chevaux, Thomas avait envie d’autre chose, toujours avec des animaux évidemment et, grâce à son amitié pour Laurent Legal, bouvier et éleveur du Morbihan, en plein cœur de la Bretagne, il tente l’aventure un peu folle de la traction animale avec ses deux propres vaches Normandes, répondant aux doux noms de Dahlia et Daphné, inséparable duo. Ce périple se déroulera de mars à juillet 2013 dans le grand ouest de la France, avec un départ de Muzillac dans le Morbihan pour une arrivée sur l’île de Noirmoutier, avec le fameux passage du Goix. Parsemés d’arrêts dans des centres sociaux, des écoles, Thomas en a profité pour raconter ses histoires formidables, ses contes enchanteurs aux petits comme aux grands avec une énergie phénoménale quand ce n’est pas une invention loufoque. Prenons pour exemple la boeufylette : une course de mobylette tractée par deux vaches, une invention à découvrir dans un des spectacles de l’artiste. Cet homme possède des ressources insensées….et totalement inattendues.

La route et l’animal vecteur de rencontres

Thomas insiste sur les buts de cette aventure : “ créer des liens avec les gens rencontrés, aller vers eux  et partager un moment privilégié facilité par la présence des deux vaches, de la roulotte colorée et du fidèle chien Happy. “Mais ce ne fut pas qu’un long fleuve tranquille” avoue t’il sans équivoque “au départ les bêtes étaient mal ferrées, puis une a eu des soucis avec une corne, mais malgré tout la vie est bien faite car je suis tombé sur des artisans maréchaux ferrants  qui ont pu arranger tout cela, un coup de chance qui nous a permis d’aller au bout de l’aventure”. Une marche d’environ 300km avec une moyenne de 10-15 km par jour “une fois on a fait une étape de 27km mais c’était à la fin et en grande partie en descente, il faut tenir compte d’énormément de paramètres, comme le dénivelé, l’état des routes, la météo, le trafic, cela ne s’improvise pas.”

la roulotte et l'attelage des deux vaches Normandes partant sur les routes de l'ouest.

la roulotte et l’attelage des deux vaches Normandes partant sur les routes de l’ouest.

Un moment de rêve, de poésie hors du temps

Heureux Thomas, éducateur pour enfants de métier,  chemine de par la France pour recréer des liens dans une société trop rapide, trop zappeuse. Et ça marche: ainsi après l’aventure Dahlia et Daphné notre randonneur, conteur animalier est reparti en vadrouille début mars mais cette fois-ci accompagné de deux ânes. “J’aime marcher avec des animaux, là avec les ânes je peux aller sur les chemins et laisser le tumulte routier, c’est carrément autre chose”. On retrouvera Thomas au printemps 2016 dans des contrées nouvelles, plus lointaines que sa belle région, ainsi le périple passera par la Corrèze, par la Loire ou le Nord Isère au printemps prochain “les ânes me permettent d’aller plus loin que la roulotte et les vaches, c’est génial d’aller au devant de nouveaux lieux, de nouvelles rencontres”. Thomas est d’ailleurs en recherche de lieux pouvant accueillir sa petite troupe pour un spectacle, ou pour la soirée. La petite troupe va d’ailleurs surement s’agrandir durant l’hiver prochain : “j’ai envie de créer une sorte de caravane Saharienne, à la manière Touareg comme les chameliers avec 3 ânes et des tentes à installer”.

Il est des routes ou des chemins comme des hommes, la route qui vous conduira vers Thomas est pleine d’étoiles dans les yeux. Aller à sa rencontre, ça ne coute rien et ça vous rapportera beaucoup.

Aller plus loin :

http://carabistouilledeuxvachesenroulotte.blogspot.fr

Le nouveau projet avec les ânes : http://thomascarabistouillecircus.blogspot.fr/

http://www.carabistouille.fr/page.php


 


Deux vaches et une roulotte : drôle d’histoire pour une belle rencontre | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda