#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Accueil Paysan : une solide fibre sociale !

| 12 décembre 2018 • Mis à jour le 15.12.2018 à 9h53
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Projet solidaire 
         

Non seulement le concept créé par Accueil Paysan il y a maintenant 30 ans répond à un besoin suffisamment partagé par nos contemporains pour s’être vu décliner dans plus de trente pays, mais il comporte, depuis le départ, une dimension de partage et de générosité qui ne cesse de prendre de l’importance…

                                    Marc fait découvrir la campagne à ses hôtes…

Créée en 1987 après plusieurs années de réflexion et d’expérimentations, l’association Accueil Paysan a connu, en trente ans, un développement aussi important qu’exemplaire. Née, au départ, de la volonté d’une poignée de paysans de diversifier leur activité et de créer du lien social, l’association a su, au fil des ans, fédérer un nombre croissant de paysans adhérant à ses fortes valeurs humanistes et hospitalières. Jusqu’à en compter aujourd’hui plus de 900, répartis dans toute la France.

Une volonté sociale renforcée, au-delà des frontières

Le concept fondateur tout simple d’Accueil Paysan : recevoir des gens sur sa ferme et son lieu de vie (chambres et tables d’hôtes, gîtes, activités), venant par ailleurs répondre au besoin de plus en plus partagé par nos contemporains de reprendre contact avec le monde naturel, l’association s’est mise, au fil du temps, à gagner d’autres pays. Ils sont 34 aujourd’hui au total dont, entre autres, des territoires aussi vastes que la Russie et le Brésil où plus de 150 fermes sont déjà labellisées Accueil Paysan. Ainsi, de l’Equateur à Madagascar, en passant par le Bénin ou la Slovaquie, Accueil Paysan conduit-il les vacanciers du monde entier vers ces hommes et ces femmes qui défendent une agriculture paysanne, des produits de qualité, la préservation du milieu naturel, leur lien à la terre ainsi que des valeurs culturelles et humaines fortes.

Mais ce que l’on sait moins c’est que, dès le départ, l’association comportait dans l’ADN de ses statuts un puissant gène social qui l’entraîna à créer rapidement en son sein deux branches dédiées à ce seul aspect des choses : accueil social et tourisme social.

Faire vivre la solidarité

Une première branche consacrée à l’accueil social de jeunes en difficulté et de populations particulières, accueil social s’effectuant tout au long de l’année.  Et une seconde, travaillant, elle, sur ce tourisme social qui s’interroge sur les manières de rendre les vacances à la ferme accessibles à tous.

Or, cette action sociale intéresse de plus en plus les adhérents de l’association puisqu’ils sont aujourd’hui plus de 80  (soit pratiquement un sur dix) à avoir souhaité répondre au cahier des charges régissant cette dimension spécifique de l’accueil. Raison pour laquelle d’ailleurs, l’association organise chaque année des temps de formation consacrée à l’accueil et au tourisme social. Une commission de travail animée par une personne salariée est entièrement dédiée à ces questions.
La vue depuis une ferme d’accueil en… Norvège !

« Chaque mois, nous nous retrouvons avec différents partenaires au sein du réseau « Ensemble, faisons vivre la solidarité », explique Perline Jarru qui occupe actuellement ce poste. Ce réseau a été créé pour tâcher de rendre plus effectif le droit aux vacances. Il regroupe de nombreuses associations comme les Restos du Cœur, Habitat et humanisme, le Secours catholique, ATD Quart Monde, Vacances ouvertes ou encore Vacances et famille. Ainsi regroupés, nous sommes plus efficaces pour sensibiliser sur le sujet, dialoguer avec les pouvoirs publics et organiser des séjours à destination de ceux qui, d’ordinaire, ne partent pas en vacances ».

Agir concrètement

Membre de l’UNAT et de sa commission Solidarité sociale depuis 2016, Accueil Paysan multiplie de fait les initiatives pour faire avancer cette cause. En travaillant avec VACAF, cela va de soi, le service commune des Caisses d’Allocations Familiales facilitant l’accès aux vacances, mais également avec l’ANCV (Association Nationale des Chèques Vacances). « Nous avons signé ensemble une convention l’an passé, explique Perline. Désormais les chèques vacances sont recevables par une plus grande partie de nos adhérents qui peuvent, de leur côté, s’impliquer davantage dans les propres dispositifs d’action sociale mis en place par l’ANCV, notamment le dispositif Bourse Solidarité Vacances ».

C’est ainsi que dans la Drôme, grâce à cette bourse, Marc put accueillir dans sa ferme, pour leurs premières vraies vacances loin de leur banlieue d’Achères (Yvelines), Hassiba et ses trois enfants de 3 à 7 ans. Au programme : fête équestre, découverte de la basse-cour et de l’exploitation, balades à dos d’ânes, baignades en torrents, etc. « Une très belle semaine d’échanges, de partages et de découvertes » selon Marc. Couronnée par une jolie surprise pour la maman : « Depuis que nous sommes rentrés, les enfants ne traînent plus le matin, ils s’habillent tout seul. C’est formidable  comme ils ont acquis de l’autonomie ». Des enfants qui, de leur côté, s’ils ont adoré « les bébés de canards, les gâteaux à la châtaigne et Rasta le chien », ont, de plus, fait une découverte étonnante : « Y’avait pas de télé et… je ne me suis pas ennuyé ! »…

———–Accueil Paysan a besoin de votre aide pour mener à bien un projet de film documentaire!

Depuis 30 ans, « Accueil Paysan » labellise des fermes/structures, pratiquant un accueil touristique, pédagogique ou social, intégré à une production agricole à taille humaine, respectueuse des paysans et de l’environnement. Leurs actions, leurs valeurs et leur projet de société sont porteurs de solutions pour un avenir durable et ils souhaitent le partager avec un large public.
Pour ce, l’association a décidé de se « mettre en scène » et de réaliser un film documentaire. A ce stade, ils ont le propos, un super casting rural (pas triste et jeune! ), le réalisateur (Florent Verdet, assistant de Christian Rouaud sur le césarisé Tous au Larzac!) et une partie du financement.

Ils ont besoin de vous pour boucler le budget nécessaire

Un financement participatif vient d’être lancé sous forme d’une souscription en ligne. Toute contribution, aussi modeste soit-elle, sera ce petit ruisseau qui donne les grandes rivières : dès 5 euros, chacun de vos dons nous rapprochera du but. Et dès 5 euros, une contrepartie est offerte ;-)

Pour en savoir plus sur le projet : lefilm.accueil-paysan.com
Pour contribuer : rendez-vous sur la plateforme Zeste de la NEF

Pour localiser les Accueils paysans…

 


Accueil Paysan : une solide fibre sociale ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Accueil paysan Provence-Alpes-Côte d'Azur > Alpes-de-Haute-Provence Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que...

Refuge Remix : imaginer le futur des refuges de montagne Du 5 au 7 juin dernier se tenait sur trois jours au refuge de l'Alpe de Villar-d'Arène un événement des plus intéressants et originaux: Refuge Remix  ou une...

Accueil paysan Ile-de-France > Seine-Saint-Denis Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne...

Accueil paysan Limousin > Haute-Vienne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Haute-Vienne...

Accueil paysan Champagne-Ardenne > Marne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Marne Champagne-Ardenne...

Accueil paysan Ile-de-France > Seine-et-Marne Accueil Paysan dans un gîte en milieu rural, dans sa maison, à sa table ou à l'auberge, dans ses champs, parmi ses animaux, dans le paysage que son travail façonne Seine-et-Marne...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda