#TourismeDurable

Wwoofing, permaculture humaine et sociocratie, un combo gagnant !!

| Publié le 3 janvier 2021 • Mis à jour le 5 janvier 2021 à 8h41
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Conseils   Initiative privée 
         

Plus besoin de présenter le Wwoofing, qui consiste à faire du travail bénévole en ferme bio. Je voulais vous parler d’un écolieu qui sensibilise ses wwoofeurs et hôtes à la permaculture humaine. Je vous partage aujourd’hui mon expérience de Wwoofing à l’oasis des P’tis Potes (Cauvignac – Gironde), lieu tenu par une partie des fondateurs d’Hopinéo, plateforme collaborative de solutions pour co-construire un tourisme solidaire.

Permaculture et écolieu touristique
Mandal’Apéro des Ptis Potes du Tucaud

L’Oasis des P’tites Potes

L’écolieu des P’tis Potes du Tucaud à Cauvignac, accueille depuis 2018 des touristes et des wwoofeurs avec un but d’éducation populaire et de sensibilisation à l’environnement.

Justine, Jacqui, Antoine, Mahery et Keziah (les Tucopains), prônent un tourisme citoyen avec pour raison d’être «  de devenir un nouveau point commun pour se rencontrer, découvrir, faire et jouer en toute simplicité. »

Leur (maigre) ambition :

  • Accueillir, apprendre et transmettre techniques et expérimentations pour le bien-être individuel et collectif
  • Valoriser et célébrer le patrimoine local
  • Fêter la Terre et ses habitants

Concrètement le lieu propose de l’hébergement écologique pour tous les goûts (camping, roulotte bungalow), des séjours thématiques et stages (DIY, chantiers participatifs, ateliers de passage à l’action, …). Il faut dire que le lieu se prête au partage et à l’échange grâce aux espaces dédiés. On adore leur mandal’apéro. Plusieurs aménagements sont fait pour limiter au maximum leur impact (toilettes sèches, partenariat AMAP, pédo-épuration, zéro déchet, nichoirs à oiseaux, …).

En même temps, nos Tucopains savent de quoi ils parlent après avoir passé plusieurs années à sillonner la France pour recenser les bonnes pratiques écotouristiques sur leur plateforme Hopinéo.

La permaculture humaine, de quoi parle -ton ?

Oasis touristique et sociocratique
Valeurs de l’écolieu des Ptis Potes tournées sur la sociocratie
Potager en permaculture
Potager en mandala des Ptis Potes

Ma première mission en arrivant en wwoofing, a été de designer le potager en permaculture. En gros, nous avons recensé les frontières naturelles ou bâties présentes sur le lieu, ainsi qu’un maximum de végétaux afin de les associer avec des aromates et fleurs comestibles. Nous avons proposé des associations compatibles avec les plantations existantes, en prenant en compte le besoin d’exposition au soleil, l’arrosage ou encore la saisonnalité. Plutôt logique de planter en conciliant l’ensemble des éléments qui font la spécificités du lieu. C’est ça la permaculture, qui consiste à prendre soin de la Nature et des Humains équitablement.

Ce qui est intéressant est l’application de la permaculture hors du potager ! Si nous devions présenter l’éthique et les principes de la permaculture, voilà ce que j’ai retenu des Tucopains :

  • Entretien de la nature et de la Terre : agriculture biologique ou biodynamique, agroforesterie, cueillettes sauvages, …
  • Environnement construit : auto-construction, solaire passif, construction paille ou terre, bio-architecture, …
  • Outils et technologies : énergies renouvelables, mobilité douce, recyclage, low tech
  • Culture et éducation : « action research », éducation positive, arts et musique participatifs, géomancie, …
  • Santé et bien-être spirituel : disciplines corps/tête/cœur (ex : yoga, méditation), soins palliatifs, médecine holistique, …
  • Finance et économie : investissements éthiques, AMAP, Wwoofing, système d’échange local (ex : troc), …
  • Patrimoine et gouvernance : résolutions de conflits, éco-villages, coopératives, sociocratie.

Je peux vous assurer que les wwoofeurs et les touristes qui repartent du Tucaud (s’ils repartent, on aimerait plutôt prolonger notre séjour) auront les principes de la perma en tête avec les yeux qui pétillent et l’envie de partager cette philosophie et de l’appliquer à son quotidien.

Une organisation associative sociocratique

Tourisme citoyen d'Hopinéo
Hopinéo, solutions for a better tourism

Beaucoup d’éco-lieux ou d’oasis militent pour une démocratie citoyenne et gouvernance partagée des lieux, souvent organisés en association. Cette gouvernance tend à revoir le fonctionnement pyramidal associatif classique et propose un fonctionnement horizontal.

Pour reprendre les statuts de l’association Hopinéo, la vie associative organisée en collégiale permet de :

  • Bénéficier pleinement de toutes les énergies qui souhaitent se joindre au projet.
  • Instaurer un lieu de parole qui fédère les talents.
  • Créer les conditions d’une intelligence collective.

La sociocratie exige un consentement des membres de l’association dans les prises de décision. Chacun peut s’exprimer librement au sein du collectif avec des règles d’intelligence collective équitables (respect du temps et de la répartition de la parole, gestion des conflits,, …). L’association ainsi gérée en collégiales (commissions thématiques), permet à tou.te.s de pouvoir s’investir à la hauteur de ses moyens. Difficile d’être synthétique lorsqu’on parle de gouvernance partagée mais je reprendrai la charte de bienveillance d’Hopinéo qui traduit très bien la vision sociocratique : « Ce collectif dédié à contribuer humblement à forger un monde meilleur par le développement et la promotion d’un tourisme authentique, responsable et citoyen, où le lien humain est au cœur de nos moyens et de nos objectifs, nous adoptons collectivement un cadre de bienveillance pour favoriser un collaboration fertile et l’épanouissement de chacun.e ».

Contacts

http://monptipote.com

https://www.facebook.com/OasisDesPtisPotes


Wwoofing, permaculture humaine et sociocratie, un combo gagnant !! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Caroline Le Roy
Bretonne et fière de l'être, j'ai toujours été sensible aux enjeux du développement durable tant dans mon bénévolat associatif que sur mon rapport à la nature. J'ai pu évoluer dans le réseau des parcs naturels régionaux où j'ai eu la chance d'accompagner des acteurs touristiques du changement. Ma sensibilité a rapidement évolué en engagement puis en militantisme. Mon défi professionnel est de développer un tourisme respectueux de la planète et des hommes grâce à l'accompagnement et le conseil aux professionnels sur les nouvelles tendances touristiques et sur les attentes des clientèles toujours plus exigeantes. Enfin je souhaite faire prendre conscience d'une conciliation possible entre transition environnementale et besoin client appliquée au tourisme et au quotidien. Je suis actuellement en préparation d'une thèse doctorale sur le vaste (mais non moins passionnant) sujet de la performance environnementale du tourisme.
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

JMTR 2014 : Rencontre avec Grégoire Mallet, VVF Grégoire Mallet a participé à la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable qui s’est tenue mardi 3 juin 2014 au Conseil Régional d’Ile-de-France....

Voyag’acteur : quand la Fraternité rencontre son tour-opérateur ! Ce voyage a pour but de faire ressentir et vivre « in situ » l’amour pour l’Algérie et particulièrement pour Alger que Camus éprouvait et qu’il...

Un tourisme plus durable en Suisse romande ? Amis voyageurs : que pourriez-vous faire sur place et comment vous déplacer ? Professionnels du tourisme : quelles bonnes pratiques et actualités tourisme durable en Suisse...

Chouette Nature - des villages vacances engagés dans le tourisme durable Avec une centaine de villages de vacances principalement situés en zones rurales, Cap France, l'un des premiers organismes de tourisme associatif,...

Rencontre avec Laurent Arcuset : professeur responsable de la Licence Pro. Tourisme et Economie Solidaire. Professeur responsable de la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire à l'Université d'Avignon...

Acteur associatif Acteur associatif...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda