#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Il y a de l’électricité dans l’air !

| Publié le 29 juin 2023
             

Alors que les vacances d’été approchent à grand pas, vous vous demandez comment rejoindre votre prochaine destination de vacances ? Avion, train, bus, le triptyque classique des voyageurs non motorisés. Toutefois, vous avez envie de changer d’air mais pas nécessairement de le polluer. Quid de tester de nouveaux modes de transport ?  Se déplacer, certes, mais en tentant d’éviter des émissions trop carbonées. Alors, la voiture électrique, une solution envisageable pour des déplacements plus propres ?

Alpine Pearls promeut la mobilité douce - Voitures électriques © TVB Werfenweng_Christian Schartner
– Voitures électriques © TVB Werfenweng_Christian Schartner

Vers un futur essentiel

La voiture électrique sera-t-elle le futur de la voiture thermique ? C’est en tout cas le souhait de nombreux pays européens, qui ont émis le vœu de sortir des moteurs thermiques dans les prochaines décennies d’autant que la stratégie communautaire de réduction des émissions de gaz à effet de serre pourrait aboutir à une interdiction des moteurs thermiques en 2035. De leur côté, les constructeurs multiplient les annonces et les nouveaux modèles. Plus de durabilité avec Smart, choix du rouleau compresseur électrique pour Volkswagen, les constructeurs historiques se doivent de trouver des alternatives au thermique pour rivaliser avec Tesla et une kyrielle de nouveaux concurrents qui ne les ont pas attendus pour inonder le marché européen de voitures électriques. Depuis 2021, les nouveaux modèles n’ont cessé de se multiplier. Et sur le front des batteries, une dizaine de gigafactories sont en projet sur tout  le continent dont trois dans le nord de la France. D’après l’ADEME, le parc de véhicules électriques devrait se chiffre à près de 280 millions de véhicules à l’échelle mondiale en 2040. Alors, l’électrique, une solution pour demain ?

Report de charge

S’il est évident que rouler à l’électrique produit moins de carbone au temps t où l’on roule, reste la question des batteries qui nécessitent de nombreux composants (terres rares, lithium, cobalt, etc.) et dont l’extraction pose problème, à la fois très couteuse et très polluante. Bref, un report de charge et de pollution dans des pays (souvent pauvres) où ont lieu ces opérations délicates pour rouler plus propres chez nous. Le fameux casse-tête du cycle de vie du produit. Comment être décarboné et propre sur toute la chaine, sans compter les conditions de travail souvent déplorables des ouvriers qui triment à extraire ces ressources. En sus, ces batteries, il faut non seulement les produire mais aussi les recycler une fois qu’elles sont usagées (une dizaine d’année de durée de vie en moyenne). Et là aussi le bât blesse car pour l’heure, leur traitement nécessite beaucoup d’énergie et de procédés chimiques pour séparer de manière efficace tous leurs composants. Certes, la recherche progresse, recyclage à froid, réutilisation des batteries usagées pour stocker l’énergie produite par les panneaux solaires, récupération de métaux et composants pour des usages industriels, mais il reste encore beaucoup à faire. D’ici 2027, les recycleurs français devront augmenter trois fois plus leur capacité. Déjà, de nombreux pays s’associent, à l’image de la France et de l’Allemagne qui œuvrent de concert à l’émergence d’une filière de la batterie électrique européenne. Ambition : produire des batteries 100 % Made in Europe. Il y a urgence, l’Europe a beaucoup de retard en la matière, et des vagues massives d’arrivée de batteries usagées sont d’ores et déjà annoncées…

Aller plus loin

La production et le recyclage des batteries ne sont toutefois pas les seuls enjeux auxquels devront se confronter les constructeurs de véhicules électriques. Se pose également la question du mix énergétique quand dans certaines régions du monde, en Amérique, en Chine, la production d’électricité est encore trop dépendante du charbon. En sus, contrairement à ce que l’on croit, au-delà des batteries, la production d’acier (tôlerie du véhicule) est la part la plus polluante dans la construction d’une voiture. Elle représente à elle seule près de 10% des émissions directement issues des énergies fossiles de la planète (encore le problème du charbon utilisé massivement en métallurgie !). Les constructeurs réfléchissent donc de plus en plus à alléger les véhicules. Mieux produire, mieux recycler, s’appuyer aussi sur des bios carburants et rendre l’électrique plus propre seront donc les enjeux de poids pour les décennies à venir. Et comme toujours, il  n’y a pas une solution miracle mais un mix de solutions qui permettront, souhaitons-le, de filer en vacance l’esprit (et l’habitacle) léger….

Sieste dans une voiture avec pieds nus collés au pare-brise. © Elisabeth Blanchet
Se sentir à l’aise dans sa voiture individuelle © Elisabeth Blanchet

Il y a de l’électricité dans l’air ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

EUROPCAR - Location de voiture EUROPCAR a reçu le titre de Meilleure société de location européenne lors de la cérémonie des World Travel Awards. ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

4. Incitation au covoiturage Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Incitation au covoiturage (TRANSPORT) ? ~ par Rédaction Voyageons-Autrement...

TDA s’ouvre à d’autres destinations Terres des Andes en Amérique du sud (Equateur, Bolivie, Patagonie) et centrale (Mexique, Guatemala) ~ par Geneviève Clastres...

Grands sites de France : les multiples facettes du massif du Canigó ! Montagne sacrée des Catalans, le Canigó est aussi un sommet emblématique que l’on peut gravir ou contempler mais dont la fréquentation croissante...

En complément de l'EcoComparateur, Voyages-sncf.com affiche l'empreinte carbone des voyages en train Voyages-sncf.com démontre une nouvelle fois sa position de précurseur et d'acteur engagé pour un tourisme plus...

Le fils de Taiwan ou l’incroyable destin de Kunlin Tsai Découvrez l'incroyable vie de Kunlin Tsai à travers 'Le fils de Taiwan', une série de romans graphiques primée. De l'occupation japonaise à la Terreur Blanche,...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste