#TourismeDurable

La réserve Biologique des Mont d’Azur, un hymne à la nature et à la biodiversité

| Publié le 21 avril 2012 • Mis à jour le 21 avril 2012 à 8h01
         

La réserve Biologique des Mont d’Azur, Présentation

La réserve se situe sur la commune de Thorenc dans les Alpes-Maritime entre le Parc National du Mercantour au Nord-Est et le Parc Naturel Régional des Gorges du Verdon à l’Ouest.

Situation reserve biologique des monts azur

La réserve se définit comme un sanctuaire naturel de 700 hectares pour la faune européenne. Parmi les 500 espèces différentes (végétales et animales) , dont 20 sont tout de même protégées par des conventions internationales, cohabitent les grands herbivores qui peuplaient autrefois nos forêts européennes. Vous pourrez ainsi voir se côtoyer, des animaux avec lesquels nos ancêtres préhistoriques cohabitaient : les bisons d’Europe et les chevaux de Przewalski, 2 espèces que l’homme avait quasiment exterminé.

Un espace pédagogique, un hymne à la nature

Sortie découverte pour les enfants mais tout aussi adaptée aux adultes, le lieu a vu le jour grâce à l’engagement d’un vétérinaire Patrice Longour. Partant de la réflexion (pertinente) d’un président africain (Botswana) qui lui faisait remarquer que lui devait gérer 6 à 10 000 lions et 80 000 éléphants et faisant le parallèle avec notre difficulté à gérer la dizaine de loups présents chez nous… Patrice Longour releva le défi d’une réserve … en France, mêlant animaux sauvages; grands herbivores et prédateurs côte à côte.

Sur la vidéo suivante, vous pourrez le voir pousser un coup de gueule argumentant sur les conflits Homme-Faune et défendant l’idée simple mais essentielle à redécouvrir que la faune apporte + d’avantages à l’homme et à la nature que d’inconvénients.

[youtube rwfCWlrCIzs]

Destination idéale du WE ou
pour quelques jours dans l’arrière pays Grassois

Les balades dans la réserve se font, forcément accompagnées d’un guide, à pied ou en calèche. Ariane, Hélène et Baptiste se relaient pour vous faire approcher les animaux de quelques mètres et vous expliquer l’histoire du domaine et l’évolution de la réserve.

Des différents points de vue et au plus proche des troupeaux, ils vous expliquent les réintroductions qui se sont faîtes : les bisons d’abord en provenance de Pologne, les chevaux de Przewalski ensuite. De la façon dont il côtoie les prédateurs – loups et lynx sont présents dans la région. On se prend plus d’une fois à rêver de ce qu’étaient nos paysages lorsqu’ils étaient façonnés, par les périples et déplacements de ses grands herbivores.
Au détour des conversations, les guides vous donneront leur définition d’un nuisible, de la biodiversité, des écosystèmes. Une façon de se rendre compte justement de la perte aujourd’hui de cette biodiversité et de l’aveuglement de l’homme à vouloir domestiquer tout son environnement.

Pour les plus écolos d’entre vous et si vous avez la chance d’y passer la nuit, délaissez les chambres du manoir et profitez des hébergements bioclimatiques ou si les beaux jours le permettent, choisissez les écolodges pour vous retrouver en pleine Nature parmi les animaux !

Quelques liens utiles
La réserve : http://www.haut-thorenc.com/notre_vocation.html
Rappel préhistorique : http://www.haut-thorenc.com/projet_ecologique_les_grottes_ornees.html
Réserver : http://www.haut-thorenc.com/contact.php
Dîtes leur que vous venez de notre part, ils vous offriront leurs plus beaux sourire !

Les activités à coupler aux alentours (Villages perchés, Grasse, Stations de ski, Gorges du Verdon, etc) : http://www.haut-thorenc.com/printemps_aux_alentours.html


La réserve Biologique des Mont d’Azur, un hymne à la nature et à la biodiversité | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Une réponse à La réserve Biologique des Mont d’Azur, un hymne à la nature et à la biodiversité

  1. van nuffelen marc a commenté:

    bonjour,

    J’habite dans la Tinée et j’ai presque honte de pas savoir que vous existiez. Je vous pense bien plus important que tout ces hommes politiques et autres qui sont devant la scène du monde car vous, vous vous battez pour sauvez ce qui nous est vitale…. là d’où nous venons. J’aimerais vous rencontrer…

    Avec tout mon respect sincère. Marc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

« Vignes buissonnières du Pic Saint-Loup » : le régal ! entre authenticité simple et chaleureuse du concept et la grande qualité des prestations offertes (pour un ticket d’entrée fixé à 65 €)...

Activités en Eau Vive et Loisirs nature dans les Hautes-Alpes Le Guil est l'une de ces coulées sauvages, succession de gorges et de défilés, où l'eau captive rugit son dépit en clameurs de cataractes....

Le cluster Le Soleil Des Pyrénées alias El Sol Dels Pirineus passe à l’action ! Le 2 juin, à l’occasion de la Journée du Tourisme Responsable, à la croisée de la Semaine européenne du développement durable et...

Programme JMTR 2012 Vendredi 1er juin 2012 - Conseil régional d’Île-de-France, Paris 7ème Journée animée par Sandrine Mercier (Journaliste - Magazine A/R)...

Devenez un « éco-touriste » La 10 ème édition de l’Ecotourism and Sustainable Tourism Conference (ESTC) a eu lieu la semaine dernière en Équateur à Quito. Cette conférence réunit chaque année dans un pays différent...

Basse-Terre : visiter autrement les richesses naturelles des Îles de Guadeloupe Destination de rêve au coeur des caraïbes, les Îles de Guadeloupe accueillent chaque année près de 500 000 visiteurs séduits par la...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda