#TourismeDurable

Rencontre avec Florent VICAIRE, fondateur de Croisère-Med, signataire de la Charte de l’Eco-marin, pour une navigation éco-responsable

| Publié le 5 janvier 2012 • Mis à jour le 6 janvier 2012 à 8h52
         

 

 

Florent Vicaire est un passionné de l’univers marin depuis près de 25 ans. Tour à tour marin-pêcheur, gestionnaire technique de navires, skipper et expert-maritime, il a décidé de fonder Croisière-Med pour partager sa passion de la mer et proposer, sur le bateau « LoopLoop », des croisières éco-responsables en Méditerranée.


 

 

Voyageons-autrement : Pouvez-vous nous décrire les circuits proposés par Croisière-Med ?

Florent : Les départs se font de Marseille, et les croisières sont modulables en fonction des envies des clients et de la longueur du séjour. Des balades à la journée sont également possibles, pour le tour des îles du Frioul par exemple. Sur un Week-end, nous proposons la découverte des calanques ou de la côte bleue (la portion de côte située à l’ouest de Marseille). Les croisières plus longues (une à deux semaines) peuvent nous emmener jusqu’à l’île du Levant, la Corse ou les Baléares.

Tout est envisageable, sous réserve de bonnes conditions météo, bien sûr !

 

VA : Pourquoi avoir signé la charte de l’éco-marin ?

Florent : L’association Echo-mer, dont le crédo est l’éco-citoyenneté marine, porte des valeurs de protection et le respect du milieu marin qui me sont chères.

La charte de l’éco-marin, dont l’association est à l’initiative, liste un ensemble de bonnes pratiques environnementales qui correspondent à la relation que j’entretiens avec la mer depuis longtemps. La signature de cette charte représente pour moi une officialisation de mon engagement, et un moyen de sensibiliser encore davantage les personnes qui embarquent avec nous.

 

VA : Quels aménagements éco-responsables ont été réalisés sur le bateau ?

Florent : LoopLoop est un Bavaria 36 (11,4m) de 2002. Initialement, nous l’avons aménagé en vue de participer au Sea Planet Challenge, une transatlantique écologique internationale, dont l’objectif n’est pas d’être le plus rapide : les équipages doivent remplir diverses missions environnementales qui leur sont confiées.

Sur LoopLoop, des panneaux solaires alimentent les instruments de bord et les appareillages électriques, et permettent une navigation utilisant le moins possible l’alimentation en fioul du moteur. Des leds ont également été installées afin de limiter la consommation électrique et des cuves de rétention des eaux usées permettent d’éviter les rejets en mer.

 

VA : Et pour la vie à bord, comment se concrétise cet engagement éco-responsable ?

Florent : LoopLoop peut accueillir de 4 à 6 personnes, de mars à fin septembre. Les règles de vie à bord sont partagées par tous, et vont du tri des déchets à la consommation raisonnée de l’eau, en passant par l’interdiction de jeter des choses par-dessus bord.

Les clients respectent bien ces règles, qu’ils ne considèrent pas comme des contraintes, mais comme naturelles et évidentes. Ils ont conscience que la mer est un espace naturel fragile qu’il faut respecter, dans l’intérêt de tous.

 

Pour en savoir plus : lire l’article

Site : www.croisiere-med.com

Contact : info@croisiere-med.com ou +33 6 81 98 91 13


Rencontre avec Florent VICAIRE, fondateur de Croisère-Med, signataire de la Charte de l’Eco-marin, pour une navigation éco-responsable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sandra Bordji

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

L'association Mercantour Écotourisme joue la carte de la solidarité suite à la tempête Alex Une campagne de financement participatif destinée aux socio-professionnels sinistrés des vallées de la Roya et de la...

Différencier les signes de la qualité Label, Norme, Certification, Charte... Comment s'y retrouver parmi tous ces termes ?...

Accor lance « Planète 21 in action », la suite… Sébastien Bazin dévoile les objectifs fixés à l’horizon 2020 pour la suite du programme : « Planète 21 in action »....

Continents Insolites Depuis janvier 2011, Terra Incognita est devenu Continents Insolites. Le nom change mais l’expérience et les valeurs restent....

Comment le vélo-tourisme relance la pratique quotidienne du vélo… Partout en France, la multiplication des infrastructures, signalisations et autres VAE (Vélo à Assistance Electrique) contribuent de manière sensible...

National Géographic - Voyages en géotourisme National Geographic, à travers son groupe de travail pour la protection des lieux de destination (Comité Center for Sustainable Destinations - CSD), a rédigé une charte...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda