#TourismeDurable

Insolites bâtisseurs : centre de recherche sur la fabrication d’un produit touristique

| Publié le 26 juillet 2010 • Mis à jour le 3 août 2010 à 8h52
         

5 – Une fondation, c’est nouveau chez Voyageurs du Insolites bâtisseurs - la Fondation de VDMMonde ?

Jean-François Rial : Oui, Voyageurs Du Monde (VDM) a créé une fondation en 2009. Une fondation qui a des volets purement humanitaires comme le financement d’écoles.

Dans cette fondation, on a un projet qui me tient beaucoup à cœur mais que l’on n’a pas encore réalisé concrètement pour l’instant excepté une petite étude sur le Maroc, il consiste à un petit centre de recherche pour réfléchir aux meilleures conditions de fabrication d’un produit touristique pour pouvoir générer des retombées locales maximales, c’est-à-dire décomposer la valeur ajoutée du produit en terme de revenus financiers, sachant qu’on veut qu’il y ait un maximum de revenus pour les produits et populations locales, notamment les plus nécessiteuses.

– C’est une forme d’Agenda 21 ?

Jean-François Rial : Oui, enfin, l’Agenda 21, je l’ai lu, je trouve que c’est très bien mais c’est un peu une usine à gaz. Or, j’ai surtout envie d’être concret. Et je sais par exemple que la randonnée au Maroc avec accompagnateur local est une des formes les plus efficaces en terme de côte part de retombée locale. On dépasse les 60% alors que d’autres formules de voyage vont plutôt avoir des retombées à 10/15 % dont une partie ira en sus à quelques grands groupes multinationaux locaux qui bien entendu redistribueront pour partie puisqu’ils ont des salariés… mais cela reste compliqué.
On voit aussi que plus on a d’accompagnateurs français, moins on a de retombées locales, parce que la côte part du coût de l’accompagnateur français est délirante. On a plutôt intérêt, à qualité égale, à avoir un accompagnateur local. On veut donc faire un petit centre de recherche sur un tas d’idées reçues, comme ces dernières.

– Et pensez vous que des produits puissent sortir de ce centre de recherche ?
Jean-François Rial : Non, parce que l’idée n’est pas dans la notion de produits à créer mais plutôt dans l’analyse de toutes les formes de voyage, le séjour, le voyage itinérant, le circuit, le voyage à la carte, ce, dans différents types de prestation, la compagnie aérienne internationale, la compagnie aérienne locale, ce, pour avoir des chiffres.

Déjà, c’est faire un état des lieux des conséquences économiques des différentes formes de voyage pour les pays du sud. Et ensuite on pourra en déduire des choses pour modifier nos voyages, mais pas créer un produit, moi je ne crois pas du tout à l’histoire des produits responsables. Je suis même convaincu qu’un produit n’est jamais à 100% responsable, il y a toujours des plus et des moins, ça dépend des critères que l’on prend, cela veut dire quoi responsable ?

La sensibilisation des clients

La charte éthique– Au-delà de toutes vos actions visant à prôner un tourisme plus juste, avez-vous des initiatives précises quant à la sensibilisation de votre clientèle ?
Jean-François Rial : Non, je n’ai pas de choses spécifiques prévues.  En revanche, le site web de la fondation va sortir. Elle va s’appeler Insolites bâtisseurs. On lui a donné un nom neutre parce qu’on a plusieurs marques. J’aime bien ce nom, je le trouve un peu alternatif avec le monde économique.

– La fondation est-elle déjà visible dans vos brochures ?
Jean-François Rial : Oui, on la retrouve dans la brochure UNIVERS qui présente un peu qui on est et qui vient de sortir. Mais bon, on en est au démarrage. La fondation n’existe que depuis un an et c’est assez lourd à mettre en place. Donc rien de particulier sur la sensibilisation sachant que l’on fait déjà beaucoup de choses sur tous nos supports, web, papier, etc. Et moi, ce que je veux, c’est banaliser ça.


Insolites bâtisseurs : centre de recherche sur la fabrication d’un produit touristique | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

Le Mexique continue son engagement pour un tourisme durable Le tourisme mexicaina a initié en partenariat avec l'UNESCO, Expedia et la Fondation des Nations Unies, un programme de sensibilisation auprès des communautés...

Expedia France sur Google : voyage sur mesure, séjour, vols, hôtels, location de voiture Expédia - la plus grande agence de voyages du monde est un moteur de recherche !...

Découvrez le nord-ouest de l’Ecosse le long du chemin des… baleines Vous avez envie de découvrir l’Ecosse, ses côtes escarpées, ses multitudes d’îles et d’îlots qui parfois prennent des allures de montagnes...

Retour sur la rencontre des acteurs européens du tourisme responsable S’est ouverte au siège européen de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur, également siège du réseau européen de tourisme NECSTouR (Network of...

La Clef Verte 2010 au Maroc Une quarantaine d’établissements ont décroché le label international “la Clef Verte” lors de son édition 2010....

Et si la réponse au changement climatique venait des îles ? Les îles, laboratoire du changement climatique ? Avec l’augmentation des gaz à effet de serre (GES), atolls et terres des tropiques sont chaque jour...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Jean-François Rial

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda