#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Elisa goes to festivals : le Festival Interceltique de Lorient

| Publié le 31 juillet 2019 • Mis à jour le 1 août 2019 à 7h17
Thèmatique :  Bons plans   Routes du Monde   Territoire   Tourisme de masse 
         

Je n’aime pas les festivals, tout simplement parce que je déteste les foules et les gens qui font tous la même chose. Mais faut bien faire plaisir aux potes. Quand un ami lorientais me soutient qu’il faut absolument aller au festival interceltique de Lorient, je ne sais pas dire non. Cette année-là, l’Ecosse est à l’honneur. Chaque année, un pays ou une région du monde où sont passés les Celtes, est en effet l’invité principal. Je me suis dit « oh non, comme si le biniou ça suffisait pas, je vais en plus me payer de la cornemuse« . Inutile de vous dire que je ne supporte pas. Ca me fait l’effet de la craie sur le tableau noir. Bon, ça ne loupe pas, ça couine dans les rues de Lorient, ça rigole aussi très très fort, et ça boit beaucoup, beaucoup de bière. « C’est quand même le festival urbain le plus grand du monde », me souffle mon ami.

Malgré mon scepticisme et ma mauvaise volonté, je dois dire que les stands de nourriture m’impressionnent. Ca turbine dans les fourneaux. On achète des tickets ou des jetons – je ne sais plus – et on a le droit à du jarret avec des frites ou du gratin dauphinois. Evidemment, pas de panique, on vous propose aussi des Krampouz c’est à dire des crêpes en breton. Bien sûr, il y a une grosse méga buvette. Ouf ! Mais surtout, on est censé être là pour le spectacle : les Ecossais en kilt, les multiples concerts, les concours de descente de pintes, des stands de distribution de capotes – en version féminine ! -. sans oublier les étals dédiés à la culture bretonne, of course. Cette année, la Galice est à l’honneur. De mon côté, je n’ai pas prévu d’y aller.

Festival Interceltique de Lorient ou FIL pour les initiés du 2 au 11 août 2019


Elisa goes to festivals : le Festival Interceltique de Lorient | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookTwitter

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Une oeuvre jardinée nommée + 2° = 43 cm Alors que le festival international de jardins est sur le point de s’ouvrir aux hortillonnages d’Amiens, une parcelle interpelle par son nom énigmatique. Réalisée par l’Atelier...

DIX ANS DE TOURISME DURABLE Panorama de 10 ans de tourisme durable - Sensibilisation garantie...

Cinécyclo : les aventures solidaires de Vincent Hanrion A la fin de l’année 2015, Vincent Hanrion effectue un voyage de 3000 Km à travers le Sénégal pour expérimenter un cinéma itinérant à vélo électriquement autonome....

A la rencontre d'une Barcelone différente avec 7 idées originales Culture, sport, nature, convivialités, vous allez aimer cette Barcelone ci!...

Festival du tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde 3 Questions à Elise DUNAUD, chargée de mission Ingénierie OT Brive - 1er festival de tourisme responsable Icare de Brive-la-Gaillarde...

Stéphane Canarias - L’ici et l’ailleurs - Stéphane Canarias est le jeune et dynamique directeur de l’office de tourisme de Brive. Et ce, depuis douze ans ! Nous l’avions rencontré lors du festival d’Icare qu’il...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda