#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Différencier les signes de la qualité

| Publié le 18 mai 2012 • Mis à jour le 18 mai 2012 à 10h34
         

Label, Norme, Certification, Charte…
Comment s’y retrouver parmi tous ces termes ?

Alors que les structures touristiques responsables revendiquent leur appartenance à un label, à une certification, à une charte ou parfois à une norme plus ou moins impliqué dans le tourisme durable, les voyageurs ne s’y retrouvent plus et doivent se demander parfois quelle est vraiment la différence entre eux. Aujourd’hui voyageons-autrement vous éclaire sur la signification de ces termes caractérisant les différentes démarches qualité.

Le label est sûrement celui dont on entend le plus parler ou celui que l’on utilise le plus souvent pour définir sans discernement n’importe quelle démarche qualité. En réalité le label désigne un signe de reconnaissance de la qualité d’un produit ou d’un service qui a été préalablement certifié, c’est à dire qu’il est conforme et respecte le cahier des charges. Le label est visible pour les consommateurs grâce à son nom et son logo. Mais attention, il existe deux sortes de label : le label officiel qui appartient aux pouvoirs publics et dont les structures labellisées ont été contrôlées par un organisme certificateur officiel et donc indépendant de la structure et le label privé souvent propriété de marque privée qui élabore et évalue elle même le respect de son propre cahier des charges. La labellisation est payante et contribue souvent pour les structures à une stratégie marketing.

A la seule différence, la certification ne peut être accordée que si le respect du cahier des charges a été contrôlé par un organisme extérieur à celui qui l’a créé. Agir pour un tourisme responsable (ATR) est certifiée par AFNOR Certification.

La norme quant à elle définit l’ensemble des règles à suivre et des critères à respecter pour atteindre un résultat. Elle s’applique à une famille de produits et non à un produit en particulier. La norme n’est pas en elle même une démarche qualité mais elle peut donner lieu à une certification. Par exemple la norme ISO 14001 concernant le management environnemental des entreprises donne lieu à la certification ISO 14001 qui récompense les entreprises conformes à cette norme environnementale. Afin d’assurer la conformité de la norme, les structures sont contrôlées par un organisme accrédité : en France il s’agit de l’Association Française de Normalisation dite AFNOR. En Europe on retrouve le Comité Européen de Normalisation et à l’international l’International Organisation for Standardisation (ISO).

La charte est sans doute la démarche la moins contraignante, elle repose sur un engagement volontaire de la part du signataire et n’engage aucune vérification d’un tiers. En ce sens la charte ne peut donc véritablement garantir la qualité d’un produit ou d’un service. Elle regroupe ses adhérents sur des valeurs et des idées communes.

A venir, Les différentes démarches qualités du tourisme durable.


Différencier les signes de la qualité | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Mélanie Gentile

Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les 10 commandements du voyageur écomobile Les 10 commandements du voyageur adepte de la mobilité douce - La modification profonde de nos modes de déplacement est en marche. Elle fait partie des solutions incontournables...

So-Guide, l'idée pratique pour contacter son guide directement Un véritable annuaire de guides locaux mis en lumière et choisis par une équipe de jeunes fous de voyages : so-guide est né...

GAME – un catalogue de formations collaboratif pour aller plus loin dans la mise en tourisme durable des territoires Fort de leur complémentarité et de leur expertise reconnue dans la mise en tourisme durable des...

« Le Costa Rica souhaite être un exemple pour le monde » Maria Amalia Revelo Raventos, la Ministre du Tourisme du Costa Rica, a accepté d’évoquer la conception très forte que son pays se fait du tourisme durable....

Accueil paysan : 33 ans d’ouverture aux autres... et au monde ! Accueil paysan : 33 ans d’ouverture aux autres... et au monde !...

Présentation des acteurs de l'écotourisme - En France L'Association Française d'Ecotourisme (AFE) propose de diffuser des informations sur l'écotourisme auprès des professionnels et des médias mais aussi des conseils...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda