#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

VVE et le CITR, who is who ? Question à Jean-Pierre Lamic (VVE)

| 27 juillet 2011 • Mis à jour le 27.07.2011 à 14h22
         

Peut on dire que VVE est au niveau national ce que le CITR cherche à établir au niveau international ? Et n’y a-t-il pas parfois collusion entre les deux associations qui toutes deux ont pour objectif de fédérer les initiatives liées au tourisme responsable ?

Jean Pierre Lamic - fondateur de VVE

Non, VVE qui compte plusieurs adhérents étrangers et s’appuie sur un large réseau de guides et réceptifs opérant hors de France a aujourd’hui une notoriété qui dépasse nos frontières. De plus, gérer au quotidien un réseau qui regroupe une quinzaine de voyagistes n’est pas comparable avec les activités de la CITR. Si notre objectif commun est de fédérer les énergies, les voies pour y parvenir sont bien différentes, tout comme les acteurs auxquels nous nous adressons.

V.V.E est née du terrain, dirigée par un collège incluant les voyageurs, qui constituent le plus grand nombre de nos adhérents (plus de 300 à ce jour, dont 200 qui ont adhéré durant les trois derniers mois). Elle a surtout vocation à faire connaître et se connaître les acteurs de l’ombre : petits voyagistes, guides-accompagnateurs, réceptifs, universitaires, chercheurs, etc. Et à informer les voyageurs sur les principaux enjeux.

La CITR aurait plutôt vocation à fédérer les acteurs majeurs du tourisme responsable français et étrangers, dont V.V.E… A mon sens, le terme Coalition implique que chacun des acteurs du tourisme responsable puisse être représenté au sein de cette entité, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Il n’y a donc pas collusion, et ce que souhaite V.V.E c’est une collaboration pleine et entière.

SUR LE MÊME SUJET :

ATES, LE CITR, LE RESEAU ARCHIMEDE, des structures complémentaires ?

http://www.voyageons-autrement.com/personnalites-engagees/julien-buot-3.html


VVE et le CITR, who is who ? Question à Jean-Pierre Lamic (VVE) | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le tour du monde utile de Laurence Dupont Elle était journaliste, elle va être infirmière, « parce que l'on est proche des gens ». Laurence Dupont est revenue changée de son « tour du monde utile pour l'environnement...

Quelles avancées sont nécessaires en matière d'environnement pour que le tourisme devienne durable ? Certains tentent de le masquer derrière des arguments marketing. Rares sont ceux qui modifient leur offre afin...

Peut-on faire du tourisme durable dans les espaces protégés en hiver ? Exemples de sports d’hiver durables dans les espaces protégés...

Quand les acteurs du tourisme responsable s'assoient autour de la table quand les acteurs du tourisme resonsable s'assoient autour de la table...

Voyage en immersion au sein d'un pays controversé : sur les pas de Jean Pierre Lamic dans son Cuba Jean Pierre Lamic vous donnent les cléfs pour voyager responsable à Cuba, son pays de coeur...

Quelles pratiques économiques sont nécessaires pour que le tourisme devienne durable ? L'aspect économique oppose deux visions bien distinctes : celle basée sur le court terme et l'accumulation de profits au bénéfice...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda