#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Le sacre de la 25e heure

| 3 octobre 2016 • Mis à jour le 03.10.2016 à 8h14
Thèmatique :  Acteur associatif   Territoire 
         

L’association des Villes Sanctuaires de France a décidé de donner du temps au temps afin de valoriser la diversité de son patrimoine religieux. A l’heure où l’association fête ses 22 ans, ses membres organisent un évènement fort autour du changement d’heure automnal et tablent sur cette 25e heure gagnée sur le calendrier pour inviter chalands, promeneurs, touristes ou pèlerins à participer à une découverte insolite d’un lieu saint revisité.

Tourisme religieux

Notre Dame de la salette@SylvainDoyen

Le réseau des villes sanctuaires de France

Créées il y a plus de vingt ans, l’association des villes sanctuaires de France comptent aujourd’hui dix-sept membres, chacun fonctionnant autour d’un binôme rassemblant un office de tourisme et un sanctuaire. Objectif principal : améliorer l’accueil des touristes et pèlerins et faciliter l’échange et le dialogue entre  professionnels du tourisme et religieux. Si peu à peu l’association a grandi au fil du temps, sa finalité n’est toutefois pas de grossir indéfiniment mais plutôt de mailler au mieux l’hexagone afin d’exprimer toute la diversité du patrimoine religieux de notre territoire. Ainsi, on y trouve autant des locomotives comme le Mont-Saint-Michel, Lourdes ou Vezelay que des sites plus confidentiels comme le Sanctuaire Notre-Dame-de-Grâces de Cotignac ou la Basilique Sainte-Marie-Madeleine de Saint Maximin. Autre objectif bien réel : valoriser le territoire à travers le sanctuaire et vice versa, avec pour but d’attirer toujours plus de visiteurs. La force du groupe aidant, cette visée communicante permet d’afficher un réseau commun sur les salons, et d’aider ainsi à l’affichage et à  la notoriété.

Tourisme religieux

Vezelay@DR

Tisser du lien et de l’humain

Tous pour un, un pour tous. Forme de pluralité singulière. On connaissant le public privé, l’association le conjugue versus « profane & sacré ». Alors certes, le langage du tourisme et de l’église est très différent. Certes, il ne doit pas toujours être facile de trouver des modus vivendi entre touristes et pèlerins notamment sur les sites les plus saturés l’été mais l’association veille justement à une communication et des échanges réguliers. « Les célébrations religieuses fortes imposent le silence même dans un lieu bondé de touriste », précise un père. Et peu à peu, les binômes ont appris à travailler ensemble, à se comprendre, des liens d’amitiés se sont crées, avec cette volonté commune de créer des synergies entre un territoire et son sanctuaire pour le mieux-être de tous.

Logo-25e-heure

La 25e heure

Le 29 octobre prochain, en fin de journée, les membres de l’association organisent donc un évènement commun afin de mettre en lumière un lieu saint, une destination. A travers une déambulation, une marche, une petite randonnée à caractère symbolique, chacun des sanctuaires invite (l’évènement est totalement gratuit) les visiteurs à venir le redécouvrir de façon original, ludique, artistique, insolite. Ainsi, sur le site de Sainte Baume, les visiteurs arpenteront le « Chemin des Roys » aux lampions et découvriront, au grès de plusieurs haltes, les secrets mythiques du massif de la Sainte-Baume accompagnés par un guide de l’ONF. En Alsace, Guebwiller organise également une promenade aux lampions sur le chemin de croix et mène ensuite les participants à une visite de l’intérieur de la Basilique de Thierenbach. A Pontmain, un parcours reliera l’église paroissiale, la grange et le centre d’art contemporain. A Nevers, la soirée sera axée sur « les 150 ans de l’arrivée de Sainte Bernadette à Nevers », avec le son et lumière de l’été revisité. L’évènement n’est toutefois pas une première puisqu’il avait déjà été lancé il y a deux ans avec un succès partagé pour tous les sites et près de 2 000 visiteurs au total.  L’association a donc fait le choix de le reconduire et gardera cette cyclicité biénale.

Tourisme religieux

Foule de croyants@DR

————–

La 25ème heure aura lieu dans 17 villes sanctuaires : Alençon, Ars, Chartres, Cotignac, Guebwiller/Thierenbach, Le Mont-Saint-Michel, Le Puy-en-Velay, Lisieux, Lourdes, Nevers, Notre-Dame-de-la-Salette, Paray-le-Monial, Pontmain, Rocamadour, Saint-Maximin et La-Sainte-Baume, Sainte-Anne-d’Auray, Vézelay.

http://www.villes-sanctuaires.com/


Le sacre de la 25e heure | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Dans les pas d’Abraham avec Arvel Allier l’expérience de la marche à la découverte d’un sentier qui traverse les terres sacrées des trois grandes religions monothéistes, c’est ce que proposent aujourd’hui plusieurs...

La Jordanie : nouveau paradis des sportifs Les offres sportives de Jordanie...

Les impacts socio-culturels Le PNUE a réalisé, en 2002, un inventaire synthétique des impacts socioculturels du tourisme, qui répertorie 4 grands domaines d'impacts : Une érosion culturelle   Le tourisme associé...

Sur les chemins de traverse du Grand Bivouac Entre le 16 et le 18 octobre, la région d’Albertville s’anime autour du Grand Bivouac et des nombreuses projections, rencontres, conférences et animations qui rythment...

Un nouveau master pour penser le tourisme de demain L’université Joseph Fourier de Grenoble ouvre un master Tourisme, Innovation, Transition qui vise à proposer aux étudiants mais au-delà, à l’ensemble des professionnels,...

Quelle place pour le tourisme sur les sites mémoriels ? Reflexion sur tourisme et sites mémoriels...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda