#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Retour sur le FITS Maroc 2012 – Volet 4

| Publié le 9 novembre 2012 • Mis à jour le 9 novembre 2012 à 10h06
         

Suite de notre « road récit » sur les traces du FITS Maroc 2012. Nous quittons à présent la Maison de Développement et les débats passionnés pour découvrir ce qu’il en est du terrain. Nous sommes donc à Taliouine, municipalité de 104 708 habitants de l’Anti-Atlas qui rassemble 14 communes rurales divisées en différents « douars » (villages). Dans ce pays berbère,  le tamazight a pris le pas sur l’arabe.

Taliouine

Grenier du village d’Ifri @G.Clastres

Visite du village d’Ifri

Omar travaille pour Migrations & Développement. Il nous accompagne visiter le village d’Ifri (grottes en tachelhit*) et notamment, son illustre grenier. Dans ces villages, le patrimoine culturel est centré autour de ces greniers-citadelles (igoudar) qui servaient à stocker les céréales, auxquels s’ajoutent les casbahs et les marabouts (édifices religieux). Toutefois, lors des débats de la matinée, l’intervention d’un guide de montagne de la région, a sonné comme un cri d’alarme quant à la protection du patrimoine local : « Nos monuments tombent en miette. On parle de tourisme solidaire mais la casbah est détruite et personne ne fait rien. A Taliouine, trois greniers se meurent et rien ne se passe. On manque de tout. On ne préserve rien. Il faut des programmes efficaces et réels de protection du patrimoine. »

A Ifri, le grenier reste plutôt bien conservé. En revanche, impossible d’avoir une explication claire sur son histoire. A nouveau, je ne peux m’empêcher de penser aux suppliques de mes compagnons marocains. Au sein de la caravane orientale, Latifa Maarouf n’a cessé depuis Oujda d’interpeller politiques et acteurs locaux pour qu’ils prennent en compte l’histoire dans l’écriture des circuits : « Depuis Oujda j’interviens sur le tourisme culturel. Il ne faut pas oublier notre histoire, trouver des façons de la mettre en valeur, former les guides. Attention au folklore qui a fait des dégâts considérables. Dans ma région, c’est un vrai désastre. Il faut une vrai relecture de notre histoire et que les guides l’apprennent »

FITS Maroc 2012

Village berbère au nord de Taliouine @G.Clastres

Pour un tourisme culturel

Latifa mais aussi Mahjoub, Salima, et tant d’autres, tous unis pour que le tourisme solidaire n’oublie pas la culture et le patrimoine. Le problème, il est vrai, est surtout et avant tout national mais dans ces régions, la mise en tourisme des territoires impliquent que l’on se pose les bonnes questions en amont. En Chine du Sud, pour avoir souvent mis des œillères et oublié de se poser ces vraies bonnes questions, certains villages ont été entièrement dénaturés par le tourisme. Certes, le cadre, l’histoire est différente. Mais voir la société civile s’emparer à bras le corps de ces problématiques est plutôt encourageant, même s’il est Aussi important qu’elle trouve les relais pour être entendu.

Imposant, le grenier d’Ifri servait donc à stocker les céréales et à protéger les biens des villageois, qui venaient aussi y trouver refuge en cas de conflits. Evidemment, aujourd’hui, les placards fermés à clef ont remplacé les greniers mais les villageois continuent encore à y stocker leur récole. En redescendant, nous traversons également quelques champs de safran. Nous sommes en période de récolte. Ici, l’or rouge se ramasse au mois d’octobre. Il est l’autre richesse du terroir. A suivre…

 

* Langue berbère parlée par les Chleuhs ou Ichelḥin. La langue tachelhit est la plus importante langue berbère du Maroc par le nombre de locuteurs et par l’ampleur de son extension. (Source Wikipédia)

———————————-

EN SAVOIR PLUS

Le blog de Salima Naji : http://www.salimanaji.org/

Les ouvrages de Salima dont :

http://www.salimanaji.org/.a/6a00d8341d408453ef0168e75baed6970c-pi

 

Son livre


Retour sur le FITS Maroc 2012 – Volet 4 | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
Facebook

Partagez cet article

La meilleure façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est encore de partager cet article. Merci d'avance ;)

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

FITS Tunisie 2017 : un pas de plus vers la solidarité…   le Forum International Tourisme Solidaire et développement durable (FITS) n’en poursuit pas moins son chemin entre découvertes, partages et engagements...

De Beaux Lents Demains... l'édito de La Feuille de Chou #5 Retardée pour cause de pandémie, La Feuille de Chou revient plus forte mais plus lentement. Voyageons-Autrement vous propose de découvrir ou redécouvrir...

Retour sur le FITS Maroc 2012 - Volet 6 Après l’atelier de Taliouine, nous prenons la route en direction de Tiznit avec la joyeuse équipe de la caravane orientale pour une journée d’échanges et de visites via Tafraout...

10 Questions à Julien Buot acteur du tourisme équitable et solidaire Julien Buot est coordinateur de l'ATES, membre du Réseau ARCHIMEDE – Maisons du Monde et membre de la Coalition Internationale pour un Tourisme...

Mohammed Hamrouni - la valorisation du patrimoine berbère Interview vidéo d'une réceptif tunisien...

Tarek Nefzi, opérateur touristique en Tunisie Témoignage Vidéo de T. Neftzi lors des derniers JMTR...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Forum International du Tourisme Solidaire - FITS 2012

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda