#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Quelques idées pour “voler mieux”

| 25 avril 2019 • Mis à jour le 14.05.2019 à 11h28
Thèmatique :  Conseils 
         

Nous vous parlions il y a quelques temps du mouvement Flying less, dont les membres s’engagent à moins prendre l’avion voire à ne plus le prendre du tout. Si cette idée peut sembler radicale pour certains et impossible pour d’autres, notamment pour ceux qui prennent l’avion par obligation, il est possible de s’orienter vers les compagnies aériennes qui font un effort pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) et qui s’investissent d’une manière ou d’une autre pour l’environnement. Et si on optait tous pour le Flying better ?

@ Unsplash

Le classement d’Atmosfair

Après avoir comparé les données de 33 millions de vols effectués par plus de 200 compagnies aériennes, l’ONG allemande Atmosfair a pu publier son nouveau rapport Atmosfair Airline Index 2018 et déterminer quels sont les bons et les moins bons élèves en matière environnementale. Pour arriver à ce classement, l’ONG allemande a pris en compte de nombreux critères tels que les émissions de CO2 par kilomètre et par passager, le type d’avion privilégié par le transporteur, le facteur de chargement, le nombre de sièges, le taux d’occupation sur le vol, la capacité en fret ainsi que les types de moteurs et d’ailettes utilisés. Tous ces éléments ont plus ou moins d’impact sur les émissions de GES, comme le montre le graphique ci-dessous.

Optimisation de l’efficacité : quel facteur a le plus d’effet ? @Atmosfair Airline Index 2018

Ainsi, si les transporteurs souhaitent réduire leurs émissions de manière conséquente il est préférable de remplir ses avions et de bien choisir ses modèles. Les compagnies aériennes les mieux classées ont bien compris cela et ont choisi de renouveler leur flotte avec des avions modernes (Boeing 787-9, Airbus A350-900 ou A320neo par exemple), moins consommateurs en carburant. Malheureusement, ils sont encore trop peu nombreux, ce qui explique qu’aucune compagnie n’atteint le plus haut niveau d’efficacité énergétique, la catégorie A et seules deux d’entre elles se classent en catégorie B.

TUI Airways domine le classement

Pour la deuxième année consécutive c’est la compagnie britannique TUI Airways qui arrive en tête du classement, toutes distances confondues. Elle atteint près de 80% du niveau optimal possible d’émission de GES. LATAM Airlines Brasil et China West Air viennent compléter ce podium tandis que la compagnie aérienne française Transavia.com France prend la 5ème place du classement. Deux autres compagnies françaises sont dans le top 50 : Air Caraibes à la 20ème position et Corsair à la 47ème. Air France se trouve quant à elle à la 73ème position du classement général, c’est-à-dire dans la classe énergétique D… La marge de progression est grande.

Virgin Atlantic aurait-elle trouvé le carburant de demain ?

Le 3 octobre 2018, la compagnie britannique Virgin Atlantic Airways a effectué le premier vol transatlantique avec un kérosène à base des gaz carboniques récupérés dans des aciéries et des usines de traitement de déchets. Ce nouveau carburant produit aux États-Unis par LanzaTech, prétend pouvoir fournir environ 20 % du carburant de l’industrie aéronautique et réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 65 % par rapport au kérosène classique. Cependant, pour arriver à ce résultat, le carburant à base de rejets industriels devra remplir la moitié du réservoir des avions or, lors du vol Orlando – Londres effectué en octobre il ne représentait que 5%… Affaire à suivre !

@ Unsplash

Quelques conseils pour réduire ses émissions de GES

Malgré les bons résultats de certaines compagnies et les efforts réalisés pour réduire les émissions de GES, prendre l’avion sera toujours très polluant. C’est pourquoi il est nécessaire, avant de réserver son billet, de se demander si des alternatives existent comme le train ou le bus. Si vraiment vous n’avez pas le choix, pourquoi ne pas compenser vos émissions de GES en reversant le montant de vos émissions à l’un des nombreux programmes qui soutiennent des projets humains et environnementaux comme Action Carbone de la Fondation GoodPlanet, PUR Project qui vous propose de soutenir des projets d’agroforesterie en plantant des arbres, en France ou à l’étranger, ou encore EcoAct qui développe des projets de réduction de carbone dans les communautés ? »

Enfin, il faut garder en mémoire qu’un vol direct, même en classe d’efficacité E, sera toujours moins polluant qu’un vol incluant des correspondances en classe C ! Regardez du côté des comparateurs de vol pour optimiser vos trajets, ex : Easyvols (Easyvols) Et oui, protéger la planète vous permet  même de gagner du temps !


Quelques idées pour “voler mieux” | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Chloé Diéras
Après des études en Ressources Humaines j'ai choisi de réaliser mon plus grand rêve : partir à la découverte du monde pendant un an. Cette expérience m'a permis de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures mais aussi d'apprendre à mieux me connaitre et à relativiser en toute situation. Ce voyage m'a avant tout fait connaitre l'Amérique Latine pour laquelle j'ai eu un véritable coup de coeur au point de me réorienter pour suivre le Master Tourisme Monde Latino-Américain proposé par l'Université d'Angers. Mon stage de master 1 m'a emmené au Mexique, dans l'État du Yucatan, au sein d'une petite agence de tourisme communautaire nommée Co'ox Mayab. Mon stage de fin d'études chez Voyageons-Autrement me permet de découvrir le monde du journalisme sur un sujet qui me touche : le tourisme durable.
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Des Indiens dans nos vies À l’initiative de l’association Tchendukua qui leur vient en aide depuis des années, trois Mama (chamans/guides) du peuple kaggaba (Kogis) de Colombie sont venus en France début septembre...

Tourisme spatial, décollage imminent ! Rencontre avec JL Wibaux. 2e Volet. Le tourisme spatial semble bel et bien se dessiner comme une activité d'avenir....

6e édition du Manuel du voyage à vélo L'association Cyclo-Camping International vient de publier l'édition 2017 du Manuel du voyage à vélo. Elle vise celles et ceux qui veulent s'informer sur la préparation d'un...

Amarok l'esprit nature, nominé aux trophées du tourisme responsable AMAROK signifie l’esprit du loup en langue inuit. Cet animal discret, les sens toujours en éveil, vit en meute et en harmonie dans son milieu....

Zepass - Achat et revente de billets de train d'occasion zePASS.com permet à tout un chacun de revendre tout ce qui ne l'intéresse plus pour une raison quelconque, du moment qu'il s'agit d'un billet (train, avion,...

Naissance d’une passion Les aurores, on en avait tellement entendu parler avec Sandra, ma moitié, qu’on a décidé de tenter notre chance en février, il y a deux ans. 3 nuits sur place, c’était short, mais avec un...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda