#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable
         

La mythique panthère des neiges - Amarok

Amarok

à partir de 2990.00 €
Durée : 16 jours jours

Voir sur Amarok

Description du séjour Ladakh La mythique panthère des neiges

  • Programme exceptionnel pour découvrir la faune himalayenne : Panthère des neiges, loup tibétain, mouflon sauvage du Ladakh, Grand Bharal, bouquetin d’Asie, belette de montagne, bec d’Ibis tibétain, gypaète barbu, aigle royal... ;
  • Des paysages mythiques, d’une beauté grandiose ;
  • Visite de deux monastères himalayens ;
  • Groupe limité à 8 participants ;
  • Accompagnement par un guide naturaliste Amarok ainsi que des guides locaux Ladakhi, spécialistes de la faune locale et du comportement de la panthère ;
  • Itinéraire programmé à la meilleure période pour l'observation de la panthère ;
  • Contribution à un programme de conservation de la panthère des neiges, malheureusement en voie de disparition.

Caché derrière la chaîne de l’Himalaya, le Ladakh est l’une des zones les plus propices pour observer et photographier celle que les Ladakhis nomment Shan (le fantôme), la panthère des neiges, un animal mythique, d’une beauté indicible, extrêmement discret et solitaire, vivant sur les hauts plateaux de l’Himalaya. Elle reste rarement observée à l’état sauvage. Il y a plus de chance de la voir pendant l'hiver quand elle descend dans les vallées en quête de nourriture. Le parc national de Hemis est la zone de prédilection pour ces prédateurs de la très haute montagne, en raison des proies faciles comme le mouflon sauvage du Ladakh ou le Grand Bahral, le mouton bleu. Le Ladakh, aussi surnommé  «Le Petit Tibet », est situé à l’extrême nord de l’Inde, à deux pas du Pakistan et du Tibet et est enserré entre  les chaînes de montagne les plus hautes du monde. Longtemps braconnées, vivant dans des environnements hostiles, les panthères des neiges sont devenues très rares et il en reste à peine quelques milliers dans le monde. La panthère des neiges est répertoriée sur la liste rouge de l’UICN comme faisant partie des « espèces en danger ». Les populations sauvages sont estimées entre 4 080 et 6 590 individus.

Jour 1 : Paris – Delhi

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, déjeuner et diner à votre charge (ou dans l'avion).

Vol de Paris à Delhi. A l'arrivée à l'aéroport international de Delhi, accueil et transfert vers notre logement situé à proximité de l'aéroport. Selon les dates de départ, il se peut que le départ se fasse la veille au soir pour une arrivée en milieu de matinée. Dans ce cas, après-midi libre. 

Jour 2 : Delhi – Leh

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, déjeuner et diner à votre charge.

Retour à l'aéroport pour prendre notre vol matinal à destination de Leh, capitale du Ladakh à 3500 m d’altitude. Cette première journée sera consacrée à une acclimatation douce à l’altitude, ce qui implique du repos et des petites marches tranquilles. Leh fût pendant des siècles une plaque tournante du commerce transhimalayen entre l'Inde, le Tibet et l'Asie centrale. Elle garde aujourd’hui son côté cosmopolite et les mosquées côtoient naturellement les monastères bouddhistes. Pendant la soirée, nous ferons une petite balade tranquille au marché de Leh. 

Jour 3 : Leh

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, déjeuner et diner à votre charge.

Nouspoursuivons notre acclimatation à l’altitude. Nous visiterons les marais proche du palais de Shey. Les oiseaux sont divers et nombreux dans ces zones humides et au bord des rives de l’Indus faisant le bonheur des ornithologues. Nous pourrons observer et photographier de nombreuses espèces dont le bec d’Ibis tibétain (Ibidorhyncha struthersii), la bécassine solitaire ou le Rougequeue de Güldenstädt .

Nous visiterons deux monastères (gompa). Le premier, Hemis, est le siège principal du bouddhisme ésotérique tibétain et c’est le plus grand et le plus riche monastère du Ladakh.  Le second, Thiksey Gompa, surplombant le village du même nom à 3 600 m d’altitude, est connu pour sa ressemblance avec le Palais du Potala à Lhasa, au Tibet. La profondeur et l’ouverture d’esprit des Ladakhis et des moines, leur simplicité, et leur dénuement rendront ces rencontres spirituelles inoubliables. Retour à Leh et bonne nuit de repos.

JOUR 3 : LEH

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, déjeuner et diner à votre charge.

Troisième journée d’acclimatation à l’altitude. Aujourd’hui nous partons à la recherche de l’Urial, de l’Ibex (bouquetin) et du loup. Retour à Leh, derniers préparatifs et bonne nuit de repos.

Jour 5 : Leh – PARC NATIONAL D'HEMIS

> Nuit : chez l'habitant

Nous quittons l’hôtel après le petit-déjeuner pour une heure de route, en suivant la rive sud de l’Indus, jusqu’à la gorge de Zingchen (3402m), minuscule village, porte d’entrée du parc national de Hemis.

Nous entrons dans le parc de Hemis en marchant en pente douce pendant 3 à 4 heures (6,5kms) dans une gorge étroite qui mène au village de Rumbak à 3 956 m d’altitude. La vallée de Rumbak abrite une riche diversité de faune. Le long du sentier, aidés par l’expérience, la vue et l’ouïe affutées de nos guides et pisteurs locaux, nous garderons les yeux grand ouverts pour l’Urial (mouflon sauvage du Ladakh), le grand bharal (ou mouton bleu), tous deux des proies de la panthère des neiges ou encore le renard roux. Nous pourrons également voir l’aigle royal ou le gypaète barbu. Nous sommes dorénavant dans le territoire privilégié du Shan.

Nous arriverons à Rumbak vers 13h. Après le déjeuner, nous monterons sur la crête proche du camp pour découvrir une vue magnifique sur les vallées et sommets alentours. La panthère des neiges y est souvent observée. Nous en profiterons pour chercher également le tichodrome qui réside sur cette crête. Tous nos sens seront en éveil pour le lynx et le loup tibétain dont les territoires sont situés sur la crête voisine. Après une session d’observation tardive en soirée, nous revenons passer la nuit chez l’habitant.                     

Jours 6 à 12 : Sur les traces de la panthère

> 7 Nuits : chez l'habitant

Nous allons loger chez l’habitant pendant une semaine dans la vallée de Rumbak. Chaque matin, avant les premières lueurs du jour, nos pisteurs seront à la tâche, déjà partis à l’affut des mouvements ou signes des panthères. Ils seront particulièrement vigilants pour repérer toutes traces de présence (empreintes, excréments, etc…) de l’énigmatique félin qui marque son territoire en urinant ou en se frottant à des roches stratégiques. Vous serez probablement réveillé par les chants du Tétraogalle de l'Himalaya, de la perdrix Choucar à moins que ce ne soit par l’aboiement du renard roux, le hurlement du loup du Tibet pendant la nuit, ou encore les appels d’accouplement de la panthère des neiges. Elles s’accouplent en effet en février/mars et leurs appels, en cette saison des amours, nous aideront à les localiser. Les télescopes d’observation, indispensables à l’observation, seront installés dans des points stratégiques autour du camp. Après 2 ou 3 heures de guet matinal, les pisteurs reviendront au camp pour échanger les informations recueillies. Vous aurez eu la possibilité de les rejoindre si vous le souhaitez dès votre réveil. Selon les informations recueillies et après un copieux petit déjeuner, nous nous mettrons en route pour scruter chaque recoin des vallées environnantes où nos chances seront les plus grandes de photographier la panthère ainsi que la faune diverse que nous rencontrerons. Nous nous rendrons notamment dans les vallées de Kharlong à deux heures de marche, la vallée de Yurutse à 4 heures de marche, et sur des crêtes à 1 ou 2 heures de marche. Les pisteurs garderont un œil attentif sur les Bharals, la proie favorite de la panthère qui est capable d’escalader et dévaler des parois en un éclair pour l’attraper.

La journée se passera sur le terrain où un déjeuner chaud ainsi que des collations nous seront apportés. Comme tous les félins, la panthère dort plusieurs heures pendant la journée. Quand nous parvenons à en apercevoir une, l’observation peut durer longtemps. Nos guides qui connaissent parfaitement la région et les habitudes de la panthère seront en contact radio avec les rangers du parc pour augmenter nos chances d’une observation.

L’observation le soir est particulièrement propice. En effet, la panthère fantôme s’active et se met en chasse au crépuscule. Sa robe la camoufle si bien que nos meilleures chances de la voir sont lorsqu’elle est en mouvement en quête d’une proie. Nous surveillerons en particulier les crêtes où elle aime se trouver grâce à la vue de chaque côté de la montagne sur les grands bharals, mouflons, et autres proies potentielles, multipliant ainsi ses chances de se nourrir.

Jour 13 : Retour à Leh

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, diner à votre charge.

Après une dernière matinée sur les traces de la mythique panthère des neiges, nous nous remettrons en route pour Zingchen (3 heures de marche), puis reprendrons le véhicule pour rejoindre Leh.

Jour 14 : Leh - NEW Delhi

> Nuit : Hôtel ou guesthouse, déjeuner et diner à votre charge.

Ce matin nous quittons le Ladakh. Vol de Leh pour New Delhi. Selon les conditions météo, le vol de Leh pour Delhi est assuré  normalement ce jour. Dernier panorama depuis le vol.

JOUR 15 : LEH - NEW DELHI

> Nuit : dans l'avion, déjeuner et diner à votre charge.

Nous avons une journée de battement nécessaire si le vol de Leh à Delhi de la veille a connu des aléas. Si le vol s’est passé sans encombre, journée de visite possible de Delhi.

En soirée, transfert à l’aéroport. 

Jour 16 : Arrivée à paris

Vol de nuit. Arrivée à Paris.

Guide : 1 accompagnateur Amarok naturaliste et 1 guide local

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
07/03/20202990 €

Voir sur Amarok

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

Quelle est la population bénévole que vous touchez ? Avec la prise de conscience du réchauffement de la planète, nous touchons des personnes un peu plus âgées et qui souhaitent participer à la protection de l'environnement....

Trouver le Nord Il était une fois un monde où le GPS et les satellites n’existaient pas, un monde où les navigateurs s’orientaient encore en suivant le soleil, la lune et les étoiles, avant de découvrir la boussole,...

Tourism Sustainability Council - TSC - une fusion des programmes de tourisme durable Tourism Sustainability Council - Le Partenariat pour les Critères Mondiaux de Tourisme Durable (GSTC) et le Conseil sur le Tourisme...

La demande touristique durable Les termes tourisme durable et tourisme responsable commencent à être connus ou reconnus auprès du public....

Plate-Forme pour le Commerce Équitable, acteur du Tourisme Equitable la Plateforme a été un acteur majeur de la création de la charte nationale du Tourisme équitable et solidaire...

éconavigation - pratiques écologiques liées aux activités marines L'éconavigation est une démarche de développement durable et solidaire a destination des usagers de la mer ....