logo et baseline voyageons-autrement

Grand Bivouac : c’est quoi pour vous le tourisme durable?

| 15 octobre 2016 • Mis à jour le 17.10.2016 à 14h16
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Portrait 
         

Ca y est nous y sommes. Albertville, le grand Bivouac (qui n’a jamais aussi bien porté son nom vu les trombes d’eau qui, depuis ce matin s’abattent sur la cité olympique), mais qu’on y est bien entre passionnés, professionnels et voyageurs. A cette occasion nous nous sommes amusés à questionner nos partenaires et amis au sujet d’une question simple mais ô combien importante… C’est quoi pour vous le tourisme durable?

Nous partagions un stand sur le village du Grand bivouac avec, notamment, un Monde Autrement, ViaTao et Puraventura. L’occasion d’en savoir plus, au cours d’une discussion à brûle pourpoint sur ce qu’ils entendent par Tourisme Durable.

Sandra Mascre, de Un Monde autrement

Sandra de Un Monde autrement

Guillaume / Sandra, donne-nous ta définition du tourisme durable.
Sandra Mascré / “Le tourisme durable, déjà est une notion en constante évolution, et donc sa définition elle aussi évolue sans cesse. Pour moi elle responsabilise les professionnels sur place au maximum. Ceux-ci se doivent d’être formés sérieusement et se donner les moyens d’assurer un tourisme éthique, durable et responsable. Ceci dans le but de permettre aux voyageurs de s’inscrire sans peine dans une forme de voyage responsable. Je parle ici dans une dimension internationale comme l’est notre entreprise.”

Guillaume / Et quels conseils apporterais-tu à un voyageur qui souhaite s’engager ?
Sandra Mascré / Je lui donnerai du temps sur place, c’est une évidence. Le temps c’est ce qui manque le plus dans la dimension voyage, c’est un luxe en somme. Je suis persuadé que si les gens voyageaient sur un mois par exemple on aurait un tourisme différent plus respectueux des Hommes, territoires et environnements rencontrés. Le voyage est une expérience, autant mettre tout en œuvre pour qu’elle soit exceptionnelle.

Pascaline Deshayes des guides Viatao

Pascaline Deshayes, directrice des éditions Viatao revient sur sa définition d'un tourisme plus durable

Pascaline Deshayes, directrice des éditions Viatao revient sur sa définition d’un tourisme plus durable

“L’idée du tourisme durable est qu’il y ait une harmonie entre habitants, environnement et voyageurs. Pour rendre le tourisme durable attrayant il faut que celui-ci reste un plaisir et non une contrainte, sinon il perdra inévitablement de son crédit.  Aux acteurs touristiques de le rendre vivant, novateur, et plaisant. Et comme ma collègue Sandra, je pense que la dimension temps est primordiale. Le temps de prendre son temps sur place évidemment, mais aussi le temps d’une préparation sereine de son périple. Il est indispensable de bien s’informer sur les acteurs locaux. Et gardons tous en tête de ne pas avoir envie de tout faire en une semaine. Idée : pourquoi ne pas revenir une seconde fois sur un séjour si l’on n’a exploré qu’une partie d’un pays, c’est plus raisonnable. Et puis… gardons en tête, toujours, le bonheur de l’imprévu.

 

Elodie Lefèvre-Leroudier conseillère voyage spécialisé Amérique centrale et Latine pour Puraventura

Et toi Elodie le tourisme durable tu en penses quoi?

Et toi Elodie le tourisme durable tu en penses quoi?

“Le tourisme durable, et ses nombreuses variantes, qu’il soit équitable, solidaire, éthique tendent toutes vers le même but : respecter l’Homme et son environnement en tenant compte des principes du développement durable. Ces formes de voyages se développent, car les gens s’informent, je mettrai cela en corrélation avec les idées d’une meilleure alimentation, de l’essor du bio, des idées d’un développement durable qui avancent. Les personnes deviennent plus sensibles à toutes ces notions et se les approprient. Le tourisme durable est le contrepied du tourisme de masse.  Et si je pouvais conseiller un futur voyageur je lui dirai de bien se renseigner sur les partenaires locaux du voyagiste ou tour opérateur avec qui il souhaite partir. Notamment voir si celui-ci travaille avec des locaux, si il favorise des hébergements ou l’argent va revenir aux populations et à l’économie du territoire – et non à des grands groupes internationaux. Et enfin pourquoi pas ne pas voir si les professionnels sont labélisés et, ou certifiés, c’est, je pense, un premier gage de sécurité et de confiance.

Retrouvez ici nos partenaires:

www.puraventura.fr

www.unmondeautrement.com

www.viatao.com


Grand Bivouac : c’est quoi pour vous le tourisme durable? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon

Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j’aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire.
A bientôt sur les sentiers, autour d’un bon verre de vin, d’un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d’Avignon of course


Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda