#TourismeDurable

Bordeaux lance une grande consultation ouverte sur le tourisme durable et la transition écologique

| Publié le 22 juillet 2021 • Mis à jour le 26 juillet 2021 à 16h10
Thèmatique :  Ingénierie   Initiative régionale   Innovation   Institutionnel 
         

Destination urbaine située entre mer et terre, Bordeaux a toujours eu plusieurs visages, la pierre en cœur de ville, l’eau et la nature à ses portes. Forte de ces identités multiples, elle a entrepris une vaste refonte de sa politique touristique avec la transition durable en ligne de mire. Le 7 mai dernier, elle organisait le 1er forum participatif sur le tourisme durable visant à « réinventer le tourisme urbain », territoire attractif centré sur une diversité de lieux mais aussi sur des rencontres fortes avec ses habitants. Retour sur une matinée de gouvernance participative animée par Brigitte Bloch, Vice-présidente Tourisme, événements et équipements métropolitains à Bordeaux Métropole ; Olivier Occelli, Directeur Général de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux ; et Julie Benisty Oviedo, Cheffe de projets tourisme durable à l’Office de tourisme et des congrès de Bordeaux Métropole.

Bordeaux lance une grande consultation ouverte sur le tourisme durable et la transition écologique
Miroir d’eau © Vent d’Antan – C. Bouthe

Au tour de Bordeaux de mettre le cap vers le « durable » !

Depuis près de deux ans, l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole a entrepris un travail de longue haleine pour amener l’ensemble de ses socioprofessionnels vers un tourisme plus durable, centré sur un équilibre entre centre-ville et métropole, tourisme d’affaires et de loisirs, tourisme urbain et découverte du Grand Bordeaux, de vignobles en espaces fluviaux jusqu’à l’océan. A l’image de Djibouti « ville mer tournée vers les terres », Bordeaux n’est pas uniquement « bord d’eau » mais aussi une ville « marque » flirtant avec la terre et ses vignobles, appelant autant vers un centre historique au fier patrimoine de pierre qu’au fil d’un fleuve qui irrigue tout un territoire.

Fier de ces identités multiples, elle est donc à présent au cœur d’un vaste travail de refonte et de réflexion sur sa politique touristique, consciente que la demande évolue et que le Covid n’a fait que renforcer la prise de conscience des futurs voyageurs sur l’importance de construire des offres engagées et responsables. Son nouveau maire, Pierre Hurmic, très investi dans tous les combats de l’écologie politique, a ouvert en ce sens ce premier forum participatif sur le tourisme durable, constatant (sondage Ifop) que « 40% des Français interrogés se déclarent prêts à payer plus cher pour voyager écoresponsable ». Alors, certes, comme l’a souligné Prosper Wanner, Les Oiseaux de Passage, qui s’exprimait également lors de cette matinée, il faut se méfier du déclaratif souvent éloigné des pratiques réelles, mais une chose est sûre, Bordeaux est déterminé à poursuivre un travail de fond et en appelle à toutes les bonnes volontés inspirées et inspirantes.

à la rencontre de l'Autre Bordeaux
Bordeaux d’une rive à l’Autre © Vincent Bengold

Equilibre et singularité, deux maitres mots !

Particularité de ce premier forum qui s’est tenu en zoom vu les circonstances, l’ensemble de son déroulement était structuré entre des prises de paroles avec une conférence fort intéressante de Prosper Wanner sur «Faire germer un tourisme global, singulier et équilibré à Bordeaux » et des ateliers participatifs, autant de groupes de réflexions animés via le chat. De la conférence en tant que telle, on retiendra entre autres l’importance de savoir se singulariser au moment où les offres touristiques ont au contraire tendance à s’uniformiser, et en cela apprendre à écrire sa propre histoire, à créer ses propres communautés, mais aussi, à savoir susciter un désir relié à une identité de territoire qui inclut autant le marchand que le non marchand, et permette ainsi d’élargir le regard sur toutes les formes de tourisme existantes.

La notion d’équilibre est également revenue en force, que ce soit au niveau du territoire bien sûr mais aussi de l’équilibre entre habitants, voyageurs, saisonniers, étudiants (…), autant de personnes et de destinées à prendre en compte pour que un tourisme maitrisé, géré, bien « gouverné ». Enfin, des termes clés qui reviennent de plus en plus tels coopération, solidarité, circuits courts, hospitalité, et bien évidemment le rôle central toujours rappelé des politiques publiques. A Bordeaux, d’après un sondage cité par Olivier Occelli, 90 % des habitants sont fiers de voir des touristes, 79% soutiennent le développement touristique de la ville et seuls 5% souhaiteraient qu’il s’arrête.

Au tour de Bordeaux de mettre le cap vers le « durable » !
Place du marché des Chartrons © Vincent_Bengold

Une méthodologie ouverte et participative

Enfin, il est intéressant de revenir sur les différents ateliers qui se sont déroulés en fin de matinée via le chat, et qui visait à ouvrir une réflexion plus large entre habitants, élus, associations, institutionnels, professionnels sur les enjeux de l’activité touristique durable à Bordeaux. En ce sens, un site internet sera lancé d’ici deux mois pour suivre l’ensemble de cette démarche et les réflexions engendrées. Chiffres et études y seront publiés, mais aussi le fruit des différents ateliers et consultations amenés à se poursuivre les 2, 3 et 4 juin via la constitution de groupes de travail qui se réuniront ensuite deux fois par an pour poursuivre plus avant la réflexion. En octobre, une deuxième session sera organisée pour arriver à des conclusions en novembre. Julie Benisty Oviedo : « L’idée est d’avoir un rendez-vous annuel pour rendre compte des actions engagées et poursuivre la réflexion conjointe. Ainsi, d’ores et déjà, en tant qu’Office de Tourisme, nous nous engageons à mettre en place rapidement les actions qui découleront des groupes de travail et qui porteront sur notre cœur de métier. Nous nous engageons également à une complète transparence, notamment via le site internet à venir. »

Cabanes tchanquées vers Bordeaux
Cabanes tchanquées © Vincent Bengold

Pour cette première matinée faisant office de rampe de lancement de cette vaste consultation participative, les participants ont été divisés en trois groupes et interrogés sur six thématiques (accueil, inclusion, proximité, sécurité etc.), les idées, propositions, bonnes pratiques ont fusé via le chat de la part de tous les participants (dont nous faisions partis !), une sacrée récolte pour l’Office de Tourisme de Bordeaux. Et à nouveau quelques grandes lignes identifiées au sein de très nombreuses propositions : associer les habitants à la stratégie touristique, faire le lien entre professionnels et citoyens, introduire la richesse de la destination dans les évènements, imaginer une plateforme qui recense l’ensemble de l’offre, se différencier, faire le lien avec les territoires plus ruraux, les associations, les scolaires, valoriser le « hors des sentiers battus » mais aussi la nature ordinaire, faciliter l’accès à l’information, la formation toujours et encore, l’accessibilité, l’inclusion…. impossible ici d’être exhaustif !

Une chose est sure, la matière est riche, les bonnes idées ne manquent pas, il va falloir à présent la structurer, et, comme l’a justement souligné Benjamin Servet de l’Open Tourisme Lab, « lui donner une forme et faire tout un travail d’état des lieux de toutes les initiatives qui existent déjà dans tous les domaines pour ensuite favoriser la relation entre acteurs, casser certains silos, et créer de la dentelle au niveau des territoires. » Autant dire un sacré chantier initié là par la métropole de Bordeaux et l’ensemble de son écosystème touristique, un chantier d’autant plus passionnant qu’il sera participatif et ouvert, et donc bientôt consultable en ligne – autant d’inspirations à partager !

Destination urbaine située entre mer et terre, Bordeaux a toujours eu plusieurs visages, la pierre en cœur de ville, l’eau et la nature à ses portes.
Pont de pierre © Steve Le Clech

Bordeaux lance une grande consultation ouverte sur le tourisme durable et la transition écologique | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Bordeaux lance une grande consultation ouverte sur le tourisme durable et la transition écologique

  1. Renouf a commenté:

    Bonjour je souhaiterais participer à un atelier concernant le tourisme fluvial zéro CO2?
    En effet j’ai remarqué que cette filière était rarement pris en compte et pourtant avec 8500km de voies navigables il est temps de développer des solutions qui existent
    Voir https://youtu.be/VvKpARRmtig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Elles ont la côte ! L'édito de La Feuille de Chou #8 Embarquez tous avec Les Feuilles de Chou, qu'elles tombent du ciel ou qu'elles arrivent par la mer. OK ? Alors au quai !...

La revanche du rail Au train où va le monde, il va enfin falloir s’interroger sérieusement sur nos trains de vie. Plus vite, plus fort, plus intense, alors que nous menons un train d’enfer, la planète s’épuise et...

Cargo Sail Route : un circuit maritime plus fort que le Brexit Le Cargo Sail Route est un circuit maritime, qui propose de relier les grandes villes maritimes historique de la côte atlantique, à bord d'un voilier....

Brèves FDC#3 ... en trois ou quatre phrases vous donner une information très concise - FDC#3...

Faire connaissance avec les journalistes de Voyageons-Autrement.com Vous lisez régulièrement leurs articles, leurs analyses, leurs reportages... mais finalement, vous ne savez pas vraiment qui se cache derrière...

Philippe François : l’homme qui voulait remettre l’homme au centre de… tout ! Pionnier d’un tourisme plus responsable, Philippe François a créé voici 20 ans un cabinet de conseils travaillant avec les petits...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
La Feuille de chou #8

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda