#TourismeDurable
         

Les boeufs musqués au coeur de l'hiver arctique - Amarok Norvège

Amarok

à partir de 1940.00 €
Durée : 6 jours jours

Voir sur Amarok

Description du séjour Norvège Les boeufs musqués au coeur de l'hiver arctique

  • Petit groupe de 4 à 8 personnes et deux guides francophones spécialisés
  • Accompagnement photos et ateliers post-production avec Patrice Aguilar photographe professionnel
  • Accompagnement avec Régis BIRON écologue, formateur en environnement
  • L’initiation à l’observation et à la photographie dans de somptueux paysages de la toundra arctique en milieu hivernal
  • Séjour aussi bien adapté aux photographes qu’aux observateurs non photographes
  • 4 journées de randonnées à la recherche de ces animaux préhistoriques
  • Forte chance d’observation et de photographie d’autres espèces de cet écosystème arctique : lièvres et renards arctiques, lagopèdes, rennes, élans…
  • Observation et suivi des traces de la faune locale
  • Logement en petits chalets en chambre de deux (2 à 6 places) très confortables tout équipés à courte distance en voiture des sites d’observations

Le parc national de Dovrefjell est le seul endroit de Norvège, et l’un des rares au monde, où l’on peut observer les bœufs musqués. En effet une petite population de cet animal préhistorique vit au cœur de ces territoires arctiques restés sauvages. Le bœuf musqué, tout en puissance et robustesse a traversé la préhistoire alors que mammouths et les rhinocéros laineux ont disparu de la surface de la terre ! Au réchauffement du dernier âge glaciaire, il y a environ douze mille ans, le bœuf musqué a suivi les glaces jusqu’en Arctique où on le retrouve aujourd’hui. Il est capable de faire face aux pires conditions climatiques grâce à ses remarquables adaptations. Son mode d’alimentation hivernal l’oblige à rechercher les zones sans neige où il pourra trouver quelques touffes d’herbes, de dryades ou de lichens qui apparaissent. Avec ses sabots puissants, il gratte le sol gelé et dégage cette maigre pitance qu’il broute du bout des dents. Bien qu’il ne soit pas agressif, ses 400 à 500 kilos de graisses et de muscles ne l’empêchent pas d’être un très bon sprinteur. Mais combien de temps sera-t-il capable de faire face à ce réchauffement climatique tant annoncé ? Lui qui n’a pas changé depuis la nuit des temps sera-t-il capable de s’adapter, pour que d’autres que nous, puissent se régaler à les observer ?

 

Jour 1 : France – Norvège Parc de Dovrefjell                                                                        

Nuit : chalets

Vol Paris-Oslo, puis environ 4 heures de route.

De l’aéroport d’Oslo, nous emprunterons, en voiture, une très belle route bordée de nombreux lacs qui nous conduira à notre lieu de villégiature. Pendant ce trajet et selon notre horaire d’arrivée, nous pourrons faire un ou deux arrêts propices à l’observation.

Jour 2  Randonnées d’observations                                                                                

Nuit : Chalets

Départ tôt le matin pour profiter des belles lumières matinales. 

C’est en raquettes ou à pied (suivant les conditions de neiges) que nous nous rendons sur les plateaux où les bœufs musqués sont à la recherche des quelques touffes d’herbes et des lichens présents dévoilés par le vent. Le paysage qui s’offre à nous est d’une beauté rare, et la force de la nature prend ici tout son sens. Nous sommes au cœur d’une nature sauvage où la vie, pour la faune locale, devient survie. C’est grâce à leurs extraordinaires adaptations, que ces « gros animaux » venus d’un autre temps, peuvent affronter les rigueurs de ce climat arctique.

A cette période, les lumières sont idéales toute la journée dans les contrées nordiques ; nous resterons jusqu'au coucher du soleil vers 15h-16h.

Retour aux chalets. Echanges et traitements des photos sous les conseils de notre photographe. 

Dîner préparé par nos hôtes.

Jour 3 et 4 : Randonnées d’observations                                                            

Nuit : Chalet

Suivant les observations faites la veille, nous repartons au cœur de ces contrées sauvages, les sens en éveil au moindre signe de présence animale et peut être aurons-nous la chance d’observer quelques lagopèdes, lièvres et renards arctiques ou même un troupeau de rennes en quête de nourriture.

Jour 5 : Dernière randonnée d'observation et retour sur Oslo

Nuit à l'hôtel

Départ matinal pour notre dernière randonnée d'observation et retour sur Oslo

Jour 6 : vol pour la France

Vol pour la France.

Attention - Cet itinéraire est donné à titre indicatif et est susceptible d’être modifié à tout moment par les opportunités que nous offrira la nature et pour mieux répondre à vos attentes. L’accompagnateur reste seul juge du programme qu’il peut modifier en raisons d’impératifs de sécurité.

 

 

Guide : amarok

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
01/03/20201940 €
25/02/20201940 €

Voir sur Amarok

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

A Toulouse, prochain rendez-vous des Traveler On Stage…. Les Traveler On Stage (TOS pour les intimes) sont des soirées ou évènements où des voyageurs ordinaires viennent raconter des voyages extraordinaires. Le...

Europe L'Europe est bordée par l'Arctique au nord, l'océan Atlantique à l'ouest, la Méditerranée au sud, la mer Caspienne au sud-est...

Judy Kepher Gona, l'Evangéliste kenyane du “Good Tourism” Drapée dans une splendide toge colorée, une majestueuse africaine délivre de sa voix profonde son message aux quelques 400 participants de l’ESTC12. Evangéliste...

Tripwolf - l'application iPhone du Guide Voyage La nouvelle application tripwolf pour iPhone met le monde dans votre poche !...

Les peuples autochtones au secours de la planète ! A l’initiative du chef amazonien Raoni, plusieurs dizaines de représentants des peuples et tribus autochtones de la planète se rassembleront du 20 au 25 juin prochain...

Les Voyagistes pour Norvège

L'actu en continu