logo et baseline voyageons-autrement

La longue marche de la Pèlerine

| 2 mars 2016 • Mis à jour le 04.03.2016 à 17h30
Thèmatique :  Acteur privé   Territoire 
         

Discrète et pourtant incontournable quand il s’agit de randonnées, la Pèlerine fêtera bientôt ses trente ans et des milliers de marches à régaler les passionnées de chemins de France et d’ailleurs. . Spécialiste des voies sacrées et notamment des chemins de Saint-Jacques qu’elle a été l’une des premières à proposer de bout en bout, elle a su se diversifier et proposer d’autres itinéraires. Sis à Saugues, tout près du Puy en Velay d’où partent les nombreux “caminos” vers Compostelle, l’agence de voyage reste une petite entreprise de passionnés, qui, chaque année, voit sa clientèle fidèle revenir, puis repartir sur les chemins…

La Pèlerine

Randonnée avec la Pèlerine@DR

Les chemins de Compostelle c’est notre ADN !

Tout a commencé en 1988 à l’initiative de Claudie et René Izing par les chemins de Compostelle, pour laquelle l’agence est aujourd’hui reconnue et ce qui fait dire au directeur de l’agence, Pierre Lazier (ci-dessous) : « Les chemins de Compostelle, c’est notre ADN ». L’agence produit en direct et sans intermédiaires l’intégralité du chemin entre Le Puy en Velay et St Jacques de Compostelle. Toutefois, au-delà de Compostelle, la Pèlerine a su décliner d’autres chemins : Stevenson, St Guilhem le Désert, le chemin Urbain V, La Voie Regordane , des chemins chargés d’histoire  mais pas uniquement, d’autant que la Pèlerine n’est pas tant une allusion au pèlerinage qu’à la cape de pluie ou poncho qu’utilise les randonneurs lorsque le mauvais temps menace. Aujourd’hui, parmi les nombreux sentiers de grande itinérance proposé sur le site de l’agence, on trouve Compostelle, les Itinéraires de Légende, les randonnées liberté et enfin les randonnées accompagnées. Chacun de ces thèmes se déclinent ensuite en de nombreuses propositions, en France, en Europe et vers quelques destinations lointaines comme l’Inde, le Vietnam, etc.

 

Randonnée

L’équipe de la Pèlerine@DR

Une clientèle fidèle qui revient

Avec une communication résonnée, sans vraiment chercher à rejoindre les grands réseaux du tourisme, la Pèlerine a ainsi fait son bonhomme de chemin, avec pour socle et pour sillon une clientèle fidèle qui revient chaque année, près de 6 000 clients par an. Le travail, le sérieux de l’équipe, sa capacité à s’adapter et répondre à une demande «  sur mesure ou à la carte »,  le bon choix des prestataires ont fait le reste. Selon Pierre Lazier : « Notre meilleur label, c’est notre clientèle fidèle. A partir de ce constat, les randonneurs que nous avons accompagné vers  Compostelle font souvent le choix de continuer avec nous vers d’autres chemins: le Stevenson, L’Aubrac, les Monts du Cantal, La Bretagne… d’autres déclinent d’autres randonnées en toute confiance au fil des kilomètres. » Parmi ces clients, quelques 20 % de marcheurs étrangers, qui passent par la marque anglophone de l’agence « WalksinFrance ». C’est ainsi que Belges, Allemands, Canadiens, Hollandais, Australiens, Norvégiens, et même parfois… quelques coréens, parcourent les chemins de France, et de Navarre…

La Pèlerine

Sur les chemins@DR

Dans les pas d’Urbain V

La Pèlerine

Sur les chemins@DR

Et depuis peu, le chemin d’Urbain V a été ajouté au catalogue. La Pèlerine est le premier à le commercialiser. Avec le concours de l’association Urbain V à Mende en Lozère, Nous avons eu la primeur car nous avons une certaine légitimité sur ce type de chemin. On ne fait que ça. Nous avons ensuite démarché les hébergements et avons déjà les premières réservations ». Le chemin d’Urbain V a été tracé autour de la vie et de l’œuvre de Guillaume de Grimoard, qui est devenu pape sous le nom d’Urbain V. Ce chemin traverse l’Aubrac, les Causses, le mont Lozère, les gorges du Tarn, les Cévennes et les garrigues. La Pèlerine en propose quatre versions afin de s’adapter à tous les types de randonneurs. C’est pour cette même raison qu’elle a développé une offre famille, qui permet de randonner sur le plateau ardéchois, en Lozère ou au cœur des Pyrénées, accompagné d’un âne sur certains chemins, dans le soucis constant de s’adapter à tous les publics. Car il n’y a pas d’âge pour commencer la randonnée, pas d’âge non plus pour poursuivre. Et dans cet antre de passionnés, on nous souffle même qu’1 jour de sentier = 8 jours de santé. Y’a plus qu’à !

———————————–

La Pèlerine vous accueille

Retrouvez toutes les offres du catalogue de La Pèlerine
Les offres Saint Jacques
Les offres Stevenson
Sur les chemins de Saint Guilhem
Dans les pas d’Urbain V


La longue marche de la Pèlerine | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres

Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l’Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l’Asie. Reportages divers.


FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Campagne à bras ouverts en Provence-Alpes-Côte d'Azur
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda