#TourismeDurable
Aventure Écotourisme Québec

Jordanie : Autour de Pétra en vélo et à cheval

| 22 juillet 2018 • Mis à jour le 23.07.2018 à 10h53
Thèmatique :  Monde   Routes du Monde   Vélotourisme 
         

Comment arriver jusqu’à Pétra “autrement” ? De manière plus douce, plus slow ? Il est possible de s’y rendre en marchant en 6 jours depuis Dana (voir notre article précédent), mais aussi en vélo ! Je vous décris ci-dessous la seconde étape de ce circuit multi-sports à travers la Jordanie. Celle-ci se déroule en VTT sur deux tronçons du Jordan Bike Trail : depuis le château de Shobak jusqu’à Little Pétra, puis entre Pétra et Wadi Rum. Elle inclut aussi une balade à cheval, ainsi que, bien entendu, la visite du fameux site archéologique de Pétra !

VTT en direction des déserts du sud © Simon Schöpf

Pour découvrir en détail le programme du jour 1, cliquez ici.

Jour 2 : À vélo du château de Shobak à Little Pétra

Depuis Dana Guesthouse, nous reprenons la voiture pour nous rendre au château de Shobak. Construit en 1115 par Les Croisées, il en reste de belles ruines perchées en haut d’une colline avec vue panoramique sur les alentours. Nous passons même dans un étroit sous-terrain qui permettait à l’époque d’accéder à une source d’eau, n’oubliez pas votre lampe frontale ! Juste en contrebas, nous faisons une étonnante rencontre : “Le plus petit hôtel au monde” lit-on sur le panneau situé juste à côté d’une vielle voiture aménagée en “chambre”. Abu Ali nous offre le thé et nous montre sa collection de vieilles pièces de monnaie romaines qu’il aimerait bien nous vendre (des originales nous dit-il ?…). Cet homme, très accueillant, hébergent les voyageurs de passage pour une somme dérisoire (dans cette voiture mais aussi dans des tentes attenantes), une solution rigolote pour les plus routards !

Le “plus petit hôtel du monde” en contrebas du château de Shobak © Simon Schöpf

Nous enfourchons ensuite nos beaux VTT. Nous sommes forts bien accompagnés : par Firas Al-Hmood, membre de l’équipe olympique de triathlon jordanienne, ainsi que par Matt Loveland et Anton Al-Sager, qui ont travaillé au développement du Jordan Bike Trail. Ce grand sentier VTT traverse le pays sur 725 kilomètres. Nous en parcourons aujourd’hui 45 km, une des plus belles étapes du parcours d’après Anton. Cette journée est assez sportive, mais avec de sacrées vues, vraiment génial ! La route contourne montagnes et vallées, ponctuée ici et là de familles bédouines accompagnées de leurs troupeaux de chèvres et même quelques dromadaires. J’ai l’impression d’être dans un film !

Sur le Jordan Bike Trail en route pour Little Pétra © Ayman AbdAlkareem

Quel plaisir que ce sentiment d’avoir bien mérité notre Saint Graal du jour : les ruines UNESCO de Little Pétra. Ce site archéologique est certes bien plus petit que sa grande voisine, Pétra, mais cela donne un sentiment beaucoup plus intimiste, j’ai adoré (surtout avec les lumières rasantes et magiques de la fin de journée).

Il y a de nombreux stands de souvenirs. Notre guide nous explique qu’ils appartiennent à plusieurs familles qui achètent ou fabriquent ces souvenirs ensemble, se partagent le temps passé sur le stand, et partagent ensuite les bénéfices. Ce qui permet d’harmoniser les prix et partager les revenus du tourisme plus équitablement entre tous.

Arrivée en vélo à Little Pétra © Evan Swinehart

Ce soir, nichés entre deux rochers, nous dormons dans une tente traditionnelle bédouine au camp 7 Wonders (=7 merveilles). C’est un campement assez confortable que l’on sent bien pensé pour les touristes, nos hôtes sont agréables et l’espace commun est vraiment chouette. Le soir venu, tout le monde partage thés et chichas assis en cercle autour d’un feu, avec de jeunes garçons jouant des airs de musique traditionnelle. Certains se laissent même tenter par quelques pas de danse, j’en fais partie !

C’est certainement pour des questions de mœurs locales, mais ça fait toujours un peu bizarre de ne jamais voir aucune femme dans les lodges ou activités touristiques. Sont-elles cachées en cuisine? Ou bien ne travaillent-elles pas du tout pour le tourisme? Notre tour-opérateur Experience Jordan est justement en train de former des femmes pour devenir guides professionnelles, il semblerait que le sujet bouge doucement.

Jour 3 : Visite du site archéologique de Pétra

Vue d’en haut du “trésor” de Pétra © Simon Schöpf

Après un gourmand petit-déjeuner avec nos hôtes Bédouins (la nourriture est si bonne en Jordanie, les repas sont généralement tous bien gourmands !), nous partons à la découverte de la grande Pétra.  L’entrée se trouve à 15 minutes de voiture de notre campement. Cette cité perdue fait partie des sept merveilles du monde “modernes”. Elle fut construite aux alentours de 400 av. JC par les Nabatéens, un peuple pacifique qui vivait du commerce, de l’agriculture, mais aussi et surtout, des taxes qu’ils collectaient pour leurs services de “sécurisation” des grands axes commerciaux (les péages autoroutiers d’autrefois).

Photo de notre groupe à Pétra avec notre super guide Ayman AbdAlkareem

De nombreux sentiers permettent d’arpenter Pétra et de distribuer le flot de visiteurs sur ce très grand site archéologique. Il y aurait jusqu’à 20 000 personnes par jour en haute saison, mais il n’y a pour l’instant pas de quotas ou le besoin de réserver en amont. Nous parcourons un peu plus de 10 km aujourd’hui : une incroyable journée à déambuler du “trésor” au monastère, accompagnés d’un guide au top du top, Ayman AbdAlkareem. Ayman a d’ailleurs un double diplôme en histoire, archéologie et tourisme durable, et a fait son mémoire de fin d’études sur Pétra.

Ayman nous accompagne tout au long de ce voyage à travers la Jordanie. Il est aussi directeur général du tour-opérateur Experience Jordan qui nous organise ce circuit. C’est un des meilleurs guides comme j’ai pu rencontré au cours de mes différents voyages : à la fois passionné et passionnant, connaissant sur le bout du doigts son pays, mais aussi quelqu’un de très bienveillant, pédagogue, avec toujours un grand sourire.

Les Nabatéens passaient toute leur vie à préparer leurs futures tombes : ces petites grottes sculptées dans la roche sableuse © Simon Schöpf

À Pétra, plus que nulle part ailleurs, vous serez à mainte fois sollicité pour faire un tour à cheval ou à dos de dromadaire. Certains animaux paraissent plus en forme que d’autres, et à l’entrée du parc archéologique un grand panneau invite les voyageurs à rapporter toute forme de maltraitance animale observée. Entre conservation des traditions et abus exagérés, le cas de l’utilisation des animaux dans les activités touristiques soulève souvent le débat, la Jordanie n’échappe pas à la règle. Vous pouvez consulter le site internet : www.careforpetra.org

Jour 4 – Matin : Balade à cheval dans le désert autour de Little Petra

Nous commençons la journée avec une belle balade à cheval de 3 heures sur une section du Jordan Trail autour de Little Pétra. Petite question du jour : les bédouins voyagent-ils plutôt à dos de cheval ou de dromadaire ? Ils choisissent en fait en fonction du sol : pierres ou sable ? Ces deux animaux peuvent sinon courir à peu près à la même vitesse. A mi-chemin, nous faisons l’habituelle pause-thé. Hamad, un de nos guides-accompagnateurs prépare le feu pour faire chauffer l’eau, et cela au bord d’un grand canyon avec vue sur l’Arabie Saoudite. Saviez-vous que le thé permet de calmer bien mieux le sentiment de soif que l’eau froide ? Plus c’est froid, plus on a envie de boire en fait…

Promenade à cheval autour de Little Pétra © Simon Schöpf

Avant de rentrer au camp ceux qui se sentent les plus à l’aise vont galoper de leur côté. Quelle superbe sensation que de filer ainsi à toute vitesse au milieu de ce fabuleux paysages !

Jour 4 – Après-midi : VTT jusqu’au désert de Wadi Rum

Après un léger déjeuner, nous nous rendons à Rajif où nous récupérons nos vélos pour une balade de trois heures le long d’une autre section du Jordan Bike Trail jusqu’à Abbasiyya. Sur les chemins de terre, tracés par le passage des bédouins, nous descendons de 1600 mètres d’altitude pour rejoindre les déserts du sud.

Troupeaux de chèvres des familles bédouins traversant le sentier © Florie Thielin

Nous faisons sur le chemin une pause dans une tente bédouine. Abu Sabah, notre hôte, vit ici avec sa grande famille (14 enfants tout de même ^^), et héberge même, depuis peu, des voyageurs sous l’une de ses tentes. L’équipe du Jordan Bike Trail aide d’ailleurs les habitants des communautés traversées qui le souhaitent à mieux s’équiper. On boit une tasse de thé, et les plus curieux goûtent un peu de lait de chamelle, et puis c’est reparti !

À VTT entre Pétra et Wadi Rum © Evan Swinehart

Nous filons ensuite vers le désert de Wadi Rum où nous passons la soirée dans un campement bédouin. Découvrez en détail le programme des jours suivants : article qui sera publié le 5 août !

———— EN SAVOIR PLUS ————

L’étape du séjour décrite ci-dessus est la seconde d’un itinéraire Jordanie Multi-Sports proposé par le tour-opérateur Experience Jordan. Retrouvez la présentation générale de ce circuit dans notre dossier “Jordanie : idées d’itinéraires pour les aventuriers”.


Jordanie : Autour de Pétra en vélo et à cheval | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Florie Thielin
Florie Thielin fait partie du collectif de voyageurs-rédacteurs-journalistes de Voyageons-Autrement. Elle accompagne aussi des professionnels du tourisme dans leur stratégie marketing et digitale. Originaire d'un petit village dans la vallée de la Loire, elle vit aujourd'hui à Lyon. Elle a aussi vécu en Russie, Allemagne, Nouvelle Zélande et Espagne. Mais sa plus grande aventure fut en Amérique Latine où elle a sillonné les routes de 16 pays, de Cancun au Cap Horn, pendant près de deux ans. Elle troquait alors ses compétences en marketing pour le gite et le couvert, tout en réalisant des interviews-vidéos sur le tourisme plus responsable avec ses amis d'Hopineo. Elle a aussi mis à jour le guide de voyage du Petit Futé Nicaragua-Honduras-Salvador.
FacebookTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Tourisme en Jordanie - Population, religions et Coutumes Contributeur du dossier : Delphine Bonte - Agence Un P'tit Voyage...

Bons plans La Balaguère Spécialiste de la randonnée et des voyages à pied, La Balaguère, partenaire de longue date de Voyageons-autrement, s'inscrit depuis plus de trente ans dans une démarche de tourisme durable...

La Mer Morte : merveille de la nature ? Point le plus bas de la Terre, la Mer Morte n'en est pas moins un endroit exceptionnel par sa beauté, ses bienfaits, et l'expérience unique qu'elle vous fait vivre ! Il y a...

Jordanie Entre terre aride et mer, entre terre peuplée et désertique, pleins de paradoxes, la jordanie recèle de splendeurs, naturelles, historiques, humaines, artistiques......

La Jordanie : nouveau paradis des sportifs A 4h30 d’avion de Paris, au cœur du Proche-Orient, la Jordanie s’affirme comme la dernière destination à la mode dans l’Hexagone. Dépaysante et facilement accessible, elle...

Green Trip : série documentaire sur l'écotourisme avec Daphné Hézard Green Trip - 1ère émission TV sur l'écotourisme sur Ushuaïa TV avec Daphné Hézard...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Jordanie 2018

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda