#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

L’actualité du tourisme durable commentée par SPE Tourism #5

| 13 juillet 2009 • Mis à jour le 21.08.2011 à 17h02
         

En quête de soleil… responsable !

Lorsque le soleil tarde à nous donner un peu plus d’énergie salvatrice, il paraît logique d’aller chercher ce Soleil. Couché de soleil en Tunisie
Avec la crise, notre regard se détourne très facilement pour regarder de plus près les offres alléchantes de soleil énergétique de Tunisie, de Turquie, du Maroc ou de République Dominicaine. Oui, mais voilà, est-ce vraiment très responsable de partir pour si peu chère, pour si peu longtemps dans ces contrées, dans ces hôtels alignés sur les plages qui n’attendent que nous!
C’est vrai qu’à moins de 300 € la semaine en demi pension ou parfois en all-inclusive, il y a de quoi être tenté de faire un petit écart à notre régime vertueux eco-responsable, non ?

Mais voilà, si l’on creuse un peu, en grattant ce prix, on se dit qu’il ne reste pas grand-chose au niveau local.
En se basant sur un tarif de 300 € avec un vol (taxe aérienne comprise) qui coûte presque 180 €. Il ne reste déjà plus que 120 €. Sachant qu’il y a deux intermédiaires (réceptif & distributeur) entre l’hôtel et nous qui vont récupérer au moins 40% de marge, il ne restera pas plus de 72 € à l’hôtel dont, bien entendu, une partie sera redistribuée à l’investisseur du lieu. Ainsi, il restera moins de 50 € par semaine et par personne pour  payer les employés de l’hôtel, la nourriture, les boissons et l’entretien de l’hôtel (qui forcément n’est pas toujours au rendez-vous).
Alors, bien sûr, quand on entend après des personnes se plaindre de la mauvaise qualité de la nourriture, du manque de sourires de nos hôtes et des retards sur certaines activités, il faut bien comprendre que payer moins de 300 € pour une semaine au soleil ne peut pas rimer avec un tourisme de qualité, avec un tourisme soucieux des Hommes ou de l’environnement.
Heureusement, ça et là, des initiatives fleurissent et, pour quelques euros de plus, vous allez pouvoir trouver un soleil un peu plus vert…

Edito de Guillaume CROMER,
fondateur de
SPE Tourism.

Pour télécharger et s’abonner à la newsletter

La lettre d’infos de SPE-Tourism : www.spetourism.com


L’actualité du tourisme durable commentée par SPE Tourism #5 | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :

Lettre info SPE Tourism 5

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda