#TourismeDurable

Vins de Bourgogne : un patrimoine unique…

| Publié le 23 août 2021 • Mis à jour le 24 août 2021 à 9h24
         

Fruits d’une tradition viticole vieille de 2000 ans, les vignobles de Bourgogne sont aujourd’hui classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Il faut dire que ce terroir infiniment précieux (jusqu’à 15 millions d’euros l’hectare !) produit quelques-uns des meilleurs vins du monde dans un « climat » unique : artisanal, familial et… festif.

Bouteille Latour vin de Bourgogne
Bouteille Latour © Serge Chapuis

En Bourgogne, c’est bien simple, on ne fait rien comme ailleurs : tout est morcelé, singularisé, unique… en un mot : humain. Ainsi, par exemple ne parle-t-on pas dans cette région de parcelles de vigne mais de « climats ». Des climats qui, pour être parfois tout petits (comme la Romanée Conti), n’en sont pas moins, pour certains, célèbres dans le monde entier. Un « singularisme » qui vaut donc à la tradition viticole locale d’avoir été retenue par l’Unesco, mais surtout de faire partie des propositions œnotouristiques favorites des amateurs de vin. Tout simplement parce que tout y est encore à taille humaine, c’est à dire familial, artisanal et… « fait maison ». Au point que les offices de tourisme de la région proposent plus de cent (!) prestations ou prestataires différents en matière d’oenotourisme.

De découverte en découverte…

Les vins de Bourgogne sont issus de 5 grandes régions viticoles : le Chablis et l’Auxerrois au nord, la Côte de Nuits puis les Côte de Beaune au centre, la Côte Chalonnaise et enfin le Mâconnais plus au sud. Un parcours initiatique au fil duquel on emprunte tour à tour la célèbre « route des Grands Crus » et le chemin des écoliers. Parcours instructif et plaisant au long duquel on apprend que sur ce coteau à la géologie complexe, les meilleurs vins (les Grands Crus) viennent à mi-hauteur et que selon l’emplacement sur la pente, on obtient l’une des quatre qualités en vigueur ici : l’appellation Régionale (ou générique : juste le mot « Bourgogne » inscrit sur la bouteille), l’appellation Villages (« Nuits-Saint Georges » par exemple), les 1er Crus (de Chablis, Mercurey, etc.) et enfin, le top : les Grands Crus.

Au sein de cette extraordinaire mosaïque composés de 3800 petits domaines (eux-mêmes explosés en dizaines de petites parcelles), tout se fait en famille et selon la tradition familiale. Résultat : chaque vin y est absolument différent de son voisin !

Arche en pierre © Jean Chartron

« Jamais en vain, toujours en vin »

Autre grand bonheur de l’oenotourisme bourguignon : ici, le vin est non seulement une religion, mais également une immense passion que les vignerons adorent partager avec l’étranger de passage. Une passion profondément ancrée dans la tradition et le respect de la nature. Au point que les viticulteurs locaux évitent au maximum l’emploi d’herbicides et d’insecticides (qui détruisent toute la vie bactérienne invisible qui participe pour beaucoup aux arômes naturels du vin). Raison pour laquelle on assiste parfois au spectacle étonnant de dizaines de personnes se promenant dans les rangs de vigne, un diffuseur de phéromones à la main, dans le but d’y jeter « la confusion sexuelle » ! En effet, si l’on parvient à éviter la rencontre entre les mouches males et les mouches femelles, il n’y a pas de reproduction possible, donc pas de vers, ni de maladie !! C’est également cette « Humanité obligée » (comme disent les producteurs locaux) de la viticulture bourguignonne, et tous les soins supplémentaires qui en découlent, qui explique que les vins produits ici – uniques au monde – valent souvent un peu plus cher qu’ailleurs. Des vins qui ne peuvent se passer du travail de l’homme et sont encore, chacun, réellement faits sur mesure !

Raisins blancs © G de Laubier

Vins de Bourgogne : un patrimoine unique… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda