#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Sous le ciel de l’Altaï

| Publié le 12 juin 2017 • Mis à jour le 13 juin 2017 à 8h04
Thèmatique :  Livres   Portrait 
         

Nous voici plongé au cœur de la région pastorale des montagnes de l’Altaï avec LI Juan, auteure de ces textes, qui décrivent des scènes de la vie quotidienne. LI Juan et sa mère sont des chinoises Han qui tiennent un bazar et un atelier de couture semi-ambulant et elles peuvent ainsi suivre les parcours des bergers et de leurs troupeaux. C’est une halte fréquentée par des clients en demande d’un pantalon ou d’un manteau mais aussi par tous ces isolés à la recherche de quelques contacts sociaux. Li Juan a tout de même été un temps au lycée, ce qui explique les qualités d’écriture de ces textes, peut-être traduits avec des formules françaises parfois bien littéraires. On a donc des portraits de ces personnages pittoresques qui fréquentent le bazar, mais aussi de la mère et de la vieille grand mère dans des scènes pleines de sensibilité et d’humanité, dans des magnifiques paysages de ces régions  reculées du Xinjiang, bien froides l’hiver et bien chaudes l’été.. et parfois est annoncé un amoureux !

Sous le Ciel de l'Altai de LI Juan

Extrait – p 96 –  Un temps avec Linlin :

Le village est entouré de vastes champs de pommes de terre ou de blé récemment récoltés; lapins et lièvres détalent dans la campagne; au petit matin, les corbeaux aux chatoyantes plumes noires envahissent les murs d’enceinte. La moisson vient de prendre fin et les toits des maisons sont couverts d’un chaume épais. Les tons dorés contrastent avec le ciel céruléen, lorsqu’on lève les yeux, on est ébloui. Sur les pistes de terre s’étend, sur trois pouces, une couche de lœss étale qui ne porte aucune trace de pas. Il n’y a pas âme qui vive. Des rivières aux eaux peu profondes coulent dans les vallées encaissées, et vus depuis l’amont, les arbres sur les berges se dépouillent peu à peu de leur verdeur printanière. Les troupeaux de moutons se succèdent par vagues; ils mâchent en silence les feuilles et les branches des saules blancs, trouant le paysage de petites touches clairsemées qui rehaussent le mordoré des roseaux et des buissons. »

Extrait – p 112 –  Promenades avec grand-mère :

Où que  nous allions, il faut toujours qu’on emmène grand-mère. Sinon, comment faire? A presque quatre-vingt-dix ans, si on la laissait en ville ou même loin du Xinjiang, comme elle serait à plaindre! Dieu sait que nous n’avons pas la vie facile, toujours à courir par monts et par vaux, sans même un lit digne de ce nom à lui installer, ni de bonnes choses à lui donner à manger; malgré tout, elle est avec nous, et comme ça, quoi qu’on fasse, on a l’esprit tranquille. »

Chronique rédigée par Christian Clastres

————————————-

Sous le ciel de l’Altaï, LI JUAN, Editions Philippe Picquier, 2017.


Sous le ciel de l’Altaï | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Le grand retour du train de nuit ? Délaissé pendant une bonne dizaine d’années après l’avènement des compagnies aériennes de vol low-cost dans le milieu des années 2000, le train de nuit se faisait de plus en plus...

Connaissez-vous l'Institut Français du Tourisme ? Présentation de l'Institut Français du Tourisme, nouvel organisme de soutien à la formation dans le tourisme...

Fédérer les voyagistes du CETO, le syndicat des voyagistes français fédérer les voyagistes du CETO, le syndicat des voyagistes français, pour créer un label type ATR. Parce que l'enjeu est là. Il faut que Marmara...

Faire connaissance avec les journalistes de Voyageons-Autrement.com Vous lisez régulièrement leurs articles, leurs analyses, leurs reportages... mais finalement, vous ne savez pas vraiment qui se cache derrière...

Nouvelle-Calédonie : cap sur le tourisme durable ! Après des décennies durant lesquels l’exploitation facile du nickel a freiné l’essor du tourisme, la Nouvelle-Calédonie semble bel et bien engagée sur la voie...

Jean-Christophe Victor : sous les cartes… le monde ! « Le dessous des cartes », le livre vient de sortir chez Taillandier (224 p150 cartes 14.90€)...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda