#TourismeDurable

Le train d’Alger

| Publié le 29 janvier 2016 • Mis à jour le 2 février 2016 à 9h10
Thèmatique :  Livres 
         

Le train d'AlgerElle s’appelle Béatrice Fontanel et ce patronyme rejaillit avec force lorsque l’on dévore son dernier ouvrage, « Le train d’Alger », où l’auteur nous raconte son année algérienne, en 1962, pas n’importe quelle année, une année qui a changé sa vie ou du moins, orientée sa vie, car peut-on changer le destin d’une fillette de trois ans prise dans le tumulte de la guerre d’Algérie ?

Béatrice raconte, à nous, à son médecin, à elle-même aussi, dialogue incessant, elle nous livre l’Algérie d’alors, entre FLN et OAS, les attentats, la peur, sa mère omniprésente, son père bâtisseur quand pourtant tout s’écroule, et ses obsessions, ses fixations, ses cauchemars au quotidien qui sont nés de tout cela, d’un train qui explose et déraille, d’un corps qui s’écroule et se vide de son sang, de disparitions prises dans un tourbillon de poussières et de non-dits. Et un regard d’enfant qui ne lâchera jamais l’adulte, malgré tout, malgré la fuite, malgré le départ, malgré les silences et l’ailleurs. Au-delà du témoignage, au-delà de l’histoire dans l’Histoire, « Le train d’Alger » se lit avant tout comme une construction identitaire, construction reconstruction d’une femme, d’un pays, de destins. Béatrice, à l’image de milliers de pieds-noirs, nous donne à vivre un récit extrêmement poignant d’une Algérie au bord de l’indépendance. On retrouve là un nouvel éclairage dans la noirceur d’une époque rougie. Béatrice Fontanel – un nom qui résonne : cerveau et moelle, chair et sang – un nom qui nous mène au cœur des obsessions de l’auteur, tel un train qui déraille, qui déraille, et qui, à force de dérailler, tente de reprendre le fil d’une vie blessée, blessée mais non sans lumières.

————————–

Le train d’Alger – Béatrice Fontanel – Collection La Bleue, Stock, Janvier 2016, 240 pages. 18,50 €.

 


Le train d’Alger | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda