#TourismeDurable
Slow Tourisme Catalogne

La mer est le plus grand musée du Monde !

| Publié le 4 novembre 2013
Thèmatique :  Acteur associatif   Initiative nationale   Institutionnel   Monde 
             

Marseille héberge depuis 2 jours et jusqu’à la fin du WE le Festival Mondial de l’Image sous-marine (FMISM). Lieu de rencontre privilégié entre le monde de la Mer et le grand public, il est un véritable paradis des sens, et l’on sait bien nous y faire sentir combien les hommes ont besoin des océans et de leurs écosystèmes. Festival tout public, comptant nombre animations, il a été créé par Daniel Mercier en 1973 et connait depuis un  succès jamais démenti. Au programme : conférences,  ateliers pour les plus jeunes, spectacles, bassin tactile et une fosse de plongée pour des baptêmes …

De GàD : Gérard RIOU, Vice – Président Recherche du Pôle Mer Méditerranée et Directeur d’IFREMER Méditerranée, Jean-Michel COUSTEAU, Michel L’HOUR, Directeur du DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-marines) & Philippe VALLETTE, Président du Festival lors de la conférence de presse à bord du navire d’exploration archéologique L’André MALRAUX – Darse du MUCEM / MARSEILLE

De GàD : Gérard RIOU, Vice – Président Recherche du Pôle Mer Méditerranée et Directeur d’IFREMER Méditerranée, Jean-Michel COUSTEAU, Michel L’HOUR, Directeur du DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-marines) & Philippe VALLETTE, Président du Festival lors de la conférence de presse à bord du navire d’exploration archéologique L’André MALRAUX – Darse du MUCEM / MARSEILLE

En 40 ans, tous les acteurs du monde de la mer sont venus au festival, des oeuvres devenues des succès planétaires de Luc Besson et « Le Grand Bleu » en 1988 à Jacques Cluzaud et l’équipe d’Océan en 2009. On a donc pu y croiser Jean Reno, Jacques Mayol, Jean-Michel Cousteau, Albert de Monaco, Jacques Picard (première descente en bathyscaphe à -11000 m, dans la fosse des Mariannes tout comme James Cameron dernièrement) Malcom Scott Carpenter (4e astronaute américain, 2e américain à avoir « orbité » autour de la terre), Jacques Rougerie, Nardo Vicente… etc.’

« L’océan, un monde passé sous silence, que nous ne protégerons que si nous apprenons à mieux le connaître ! ‘ Jean-Michel COUSTEAU' »

En ouverture, la projection du film de Benoit REEVES et de René HEUZEY, L’univers au fil de l’eau, rappelle l’origine de cet élément et les menaces qui pèsent sur lui aujourd’hui. Jean-Michel Cousteau ne manque pas de nous alerter sur les dégâts déjà causés par l’homme : « 30 à 50% du corail a disparu dans les Caraïbes, les températures augmentent, l’acidité également – il n’est pas rare, non plus, de découvrir des espèces de la Mer Rouge en Méditerranée ; il n’y a plus d’eau douce qui arrive du Nil en Méditerranée … » Mais, les raisons d’espérer sont elles aussi nombreuses et les images que rapportent les amoureux des profondeurs, sous forme de photos ou de films, doivent finir de convaincre le grand public et les décideurs publics d’agir. Soixante-huit années passées à plonger n’ont décidément pas entamé l’optimisme du président d’OCEAN FUTURES SOCIETY

Jean-Michel Cousteau (C), ici avec ses enfants Céline et Fabien, le 11 juin 2010 au large de Marseille. (©GERARD JULIEN / AFP)

Jean-Michel Cousteau (C), ici avec ses enfants Céline et Fabien, le 11 juin 2010 au large de Marseille. (©GERARD JULIEN / AFP)

« Faire connaître pour faire aimer et pour protéger »

LE PARADOXE MARIN

Mais, comment expliquer alors le paradoxe soulevé par ceux qui participent à la protection de la mer aujourd’hui : en France, nombreuses sont les critiques concernant la chasse, quid de la pêche rarement remise en question et notamment certaines pratiques très dommageables… Et pourtant, on ne lésine pas avec les moyens côté mer ! Prenez les techniques de dragage des chalutiers et les filets dérivants ; que dirait-on si, pour attraper le gibier d’une forêt, nous utilisions ces techniques et abattions tous les arbres puis raclions le sol sur des hectares ?

Halte à la destruction des fonds marins © http://petition.bloomassociation.org/

Halte à la destruction des fonds marins © http://petition.bloomassociation.org/

La découverte et une meilleure connaissance du milieu marin nous aideront certainement à mieux définir les mesures à prendre en compte pour en exploiter intelligemment et durablement les ressources.

Le pavillon BLUE SOCIETY : les moyens de préservation de notre patrimoine

Le pavillon BLUE SOCIETY est aussi une autre façon de s’intéresser aux  entreprises qui participent au défi technologique que pose la mer : explorer les profondeurs nécessite des moyens technologiques toujours plus performants. Des premiers scaphandriers aux techniques d’imagerie acoustique d’aujourd’hui, l’exploration passe par la robotique, les systèmes d’éclairage et tout ceci ne serait guère possible sans le travail parfois recoupé des entreprises du secteur maritime, des politiques publiques (IFREMER, DRASSM) et des explorateurs/aventuriers/passionnés.
D’ailleurs, signe des temps, même Google s’y met et transpose son célèbre GG STREET VIEW par un GG SEA VIEW ! https://www.google.com/maps/views/streetview/oceans?gl=fr&hl=fr

La mer est le plus grand musée du Monde !

Des histoires de pirates aux épaves regorgeant des richesses de l’antiquité, la mer est une part inconsciente de chacun d’entre nous qui a permis d’écrire nos plus belles aventures. Pour certains, elle recouvre des expériences vécues et découvre pour l’occasion une part de notre histoire enfouie sous les flots.

Cette 40ème édition est également l’occasion d’un partenariat avec le DRASSM (Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-marines) qui inaugure un festival du film d’archéologie sous-marine. Une quinzaine de films sont en compétition, une table ronde et un espace d’exposition et d’information dédiée, sans oublier la reconstitution d’une épave romaine.

A découvrir, le site ‘L’archéologie sous les mers’ qui vous permet de vivre l’exploration de bateaux de la préhistoire à l’époque contemporaine

+ de photos sur Facebook
Site de la DRASSM
Site de l’IFREMER
Site du centre national de la Mer (La mer est sur terre) – Philippe Vallette

Halte à la destruction des fonds marins – Signez la pétition

Ils en parlent également : Alexandra Lopis pour Marseille.fr avec en bonus une vidéo Itw de Philippe Vallette


La mer est le plus grand musée du Monde ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Romain Vallon

Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

   

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

Participez à la journée Challenges / Solutions du CVT AllEnvi Le 16 octobre, la CVY AllEnvi organise une journée de rencontre et d’échanges entre acteurs du tourisme. ~ par Elisabeth Blanchet...

De l'eau qui vaut de l'or Le secteur touristique est un gros consommateur d’eau. Hôtels, golfs, campings, bases de loisir, l’eau est partout et semble inépuisable. Et pourtant, alors que les besoins augmentent, la...

ANTSANITIA RESORT : UN HÔTEL, DES VILLAGES ET DES HOMMES L'hôtel Anstanitia, un hôtel un peu à part qui s’est bâti sur l'idée d’intégrer le tourisme à une réalité locale et régionale. Un mariage réussi entre des...

Secrétaire d’Etat au tourisme argentin, Mr Santos souhaite faire de son pays une destination écotouristique d’envergure ! Avec de nombreux parcs nationaux, des ressources naturelles exceptionnelles et des réserves...

Voyages extraordinaires : les Seychelles en famille... lors de voyages en famille, le fait d'avoir pu faire découvrir à ses enfants des endroits et des animaux extraordinaires… ~ par Jerome Bourgine...

Interview avec Gary Knell, président du National Geographic Partners Gary Knell, président du National Geographic Partners, a récemment délivré un discours plein de lucidité et de promesses lors du dernier sommet...

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste