#TourismeDurable

L’été s’annonce serein pour le tourisme responsable

| Publié le 5 juillet 2012 • Mis à jour le 5 juillet 2012 à 9h24
         


L’association ATD et le cabinet d’ingénierie marketing en tourisme durable ID-Tourism viennent de rendre publique une étude portant sur les grandes tendances du voyage responsable pour l’été 2012. L’idée : sortir les tendances avant l’été et donner une photographie du marché à un instant T.

Tout est parti d’un constat, explique Guillaume Cromer, responsable d’ID-Tourism. Quand on lit la presse professionnelle, on voit que cela va mal, que le secteur du tourisme n’échappe pas à la crise, avec de plus en plus de réservations de dernière minute et des prévisions peu engageantes. J’ai alors eu envie d’aller voir au-delà, sonder comment cela se passait du côté du tourisme responsable, les tendances avant l’été. Pour cela, près d’une soixantaine d’experts et de professionnels français du tourisme ont été interrogé par téléphone entre le 27 juin et le 3 juillet. Ont été particulièrement ciblés les T.O d’aventures, de trek (notamment les membres d’ATR et de l’ATES), l’écotourisme, le cyclotourisme, le volontariat et le volontourisme mais aussi, les CDT, CRT et enfin les hébergeurs. Et ce, via deux questions simples : l’évolution des réservations par rapport à 2011 et les destinations et types de prestations ayant eu un taux de réservation supérieur à l’année passée.

Le résultat est plutôt encourageant. Dans l’ensemble, le secteur du tourisme responsable s’en sort bien mieux que le tourisme classique. De nombreux opérateurs ont le sourire et tablent sur une bonne saison estivale. Parmi eux, on distingue notamment le marché du cyclotourisme, en expansion de 10 à 15% en fonction des opérateurs. Ce type de voyage se démocratise et les territoires s’adaptent (voies vertes, circuits aménagés aux vélos, etc.). En tant que consultant, je vois de plus en plus d’appels d’offre pour les voies vertes, précise Guillaume Cromer. L’écotourisme, le tourisme d’aventure et de trekking se portent également très bien. Les grandes terres de trek comme le Maroc, le Népal ou le Pérou ont le vent en poupe. Le tourisme solidaire reste stable avec des résultats variables en fonction des destinations. Les pays du Sahel sont forcément plus touchés mais tout va très bien pour des pays comme Madagascar, le Sénégal, le Bénin ou, plus proche la Bulgarie.

Pondi

L’Inde – une destination qui attire toujours. @G.Clastres

 

On note aussi le développement du volontariat, qui accueille une clientèle de plus en plus motivée à trouver un sens par et pour le voyage. Le voyage à la carte est également en très bonne forme. Les clients recherchent toujours plus un produit unique, atypique, qui leur ressemble. Les auto-tours et les lunes de miel se multiplient. Enfin, le marché est relativement stable quant au tourisme de proximité. La demande semble toutefois plus forte pour des offres plus atypiques, plus authentiques aussi. Ainsi, d’après les Gites Panda, les gites qui fonctionnent bien sont ceux qui bénéficient d’une bonne identité tourisme responsable à l’instar de la Bretagne mais aussi, au contraire, ceux qui n’ont pas d’identité touristique particulière comme le Nord-Pas de Calais. A l’inverse, des régions très prisées comme la région PACA ont plus de mal à retenir la clientèle des gites.

En guise de conclusion, dire aussi que les destinations « voyages responsables » qui se portent très bien sont l’Inde, Madagascar, la Birmanie, la Loire à Vélo, le Sénégal, l’Indonésie, l’Afrique Sub-saharienne. Oulà, va en falloir du CO2 pour voyager responsable, on n’est pas sûr qu’un vélo suffise toujours. Mais ATD et ID-Tourism nous prévoient d’autres études pour sonder un peu plus les opérateurs avant chaque « Grandes » vacances. Eté comme hiver. Rendez-vous est pris. D’ici là, bonnes vacances… responsables  !

————–

Plus d’informations et études disponibles via :

Cabinet ID-Tourism

Guillaume Cromer

info@id-tourisme.fr

www.id-tourisme.fr

0699294729

 


L’été s’annonce serein pour le tourisme responsable | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Green Globe Lite - Programme de suivi des consommations Green Globe Lite, une étude des données qui serviront de base pour évaluer les performances et feront l'objet d'un rapport annuel....

Les colonies de vacances : un enjeu de poids pour une société apaisée et harmonieuse A l’heure où bien des parents rêvent de souffler quand dans le même temps de nombreux enfants ont des envies d’ailleurs sans...

National Géographic - Voyages en géotourisme National Geographic, à travers son groupe de travail pour la protection des lieux de destination (Comité Center for Sustainable Destinations - CSD), a rédigé une charte...

Quelle place pour le tourisme sur les sites mémoriels ? Reflexion sur tourisme et sites mémoriels...

GAME - Pour un accompagnement personnalisé des territoires Impossible d’être exhaustif sur GAME tant les missions réalisées par Géo-Système, Ethicalia et MaHoC sont nombreuses et diverses. Il en ressort une très...

L'écotourisme n'a (quasiment) plus de secrets pour les internautes Une belle aventure a pris fin (temporairement car la discussion est bien entendu toujours ouverte) ce dimanche 12 juillet avec la conclusion du...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda