#TourismeDurable

Focus sur la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire de l’Université d’Avignon

| Publié le 14 février 2012 • Mis à jour le 26 mars 2015 à 10h41
Thèmatique :  Formations 
         

Licence Tourisme Solidaire Université d'AvignonDepuis quatre ans, l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) propose une Licence professionnelle Tourisme et Economie Solidaire. En France, c’est quasiment l’unique formation universitaire à vocation professionnelle dans ce domaine du tourisme solidaire. Or, on sait que plus de 10% des offres d’emplois dans le tourisme concernent le secteur social et solidaire. Il était donc intéressant de voir plus concrétement ce que propose cette licence.

Le cadre

La Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire est issue d’un partenariat entre L’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse (UAPV) et le Lycée Agricole de Carpentras-Serres.

Elle fait partie des formations transversales en tourisme proposées par l’UAPV au même titre que la Licence Professionnelle Tourisme et Hôtellerie ou que le MASTER MC, en Tourisme, Gestion de Projet et E-marketing.

La Licence Pro. Tourisme et Economie Solidaire existe depuis quatre ans. Elle est sous la responsabilité de Laurent Arcuset.

Niveau de recrutement

Impératif : être titulaire d’un Bac + 2 (L2, BTS, DUT, etc.) – si possible dans les secteurs Droit Economie Gestion, Sciences Humaines et Sociales…

Etudiants étrangers : niveau de français courant ou certification européenne niveau 2 requis.

Ensuite, la procédure d’admission se fait sur dossier – pour les modalités – se rendre sur le site de l’UAPV.

Objectif de la formation

Les compétences développées par la formation permettront aux étudiants diplômés de :

  • Maitriser le concept de développement durable et de performance globale en tenant compte de l’interdépendance territoire/entreprises.
  • S’approprier des démarches innovantes : valorisation des ressources humaines, maitrise des nouveaux moyens technologiques, financiers, l’e-économie, etc.
  • Connaître les enjeux liés aux jeux des acteurs et les différents réseaux existants.
  • Posséder un bon niveau dans une langue étrangère (dont l’anglais indispensable)
  • Maitriser des outils informatiques professionnels (Internet, Web, etc.)
  • Avoir des compétences en droit (social, tourisme, GRH, procédures qualité, etc.)

 

Les débouchés professionnels sont donc très ouverts. Quelques exemples :

  • Gestion d’une structure de tourisme  solidaire et des équipements touristiques à vocation sociale (centre et village de vacances, auberge de jeunesse, association, etc.)
  • Insertion dans un organisme public, privé ou associatif de tourisme social et solidaire (type ONG par exemple).
  • Mise en œuvre de procédure qualité et de démarche de progrès (établissement commercial, groupe, filière pro, etc.)
  • Intégration d’une collectivité locale en tant qu’agent de développement ou chargé de mission.
  • Animation de projets territoriaux, accompagnement et suivi de politiques de tourisme durable et solidaire (espaces ruraux, etc;)
  • Aider à la commercialisation de produits touristiques durables et solidaires.

Université d’Avignon @Université d’Avignon. DR.

Le contenu de l’enseignement

Les cours : En ce qui concerne les enseignements dispensés : trois modules principaux structurent les cours :

  • L’approche globale du tourisme durable (Economie-Sociologie, Analyse contexte, Droit, Démarche qualité)
  • La construction de dynamique au sein des territoires (Jeux d’Acteurs, Analyse d’Environnement, Culture, Territoire)
  • La gestion et le développement des établissements touristiques (Gestion, Management, Commercialisation, Marketing, Communication).

 

Le projet tuteuré :

Les étudiants se répartissent en groupe – et répondent à une commande concrète proposée par des organismes publics ou privés. Cela permet aux étudiants de mettre en pratique les enseignements.                                   Le travail effectué sera évalué au final par le commanditaire (gestion de projet) puis par l’équipe pédagogique (rapport écrit et soutenance orale).

Le stage :

En fin d’année, les étudiants se doivent de réaliser un stage de 4 à 6 mois, au sein d’une entreprise, d’une association ou d’un organisme public. Ce stage peut être réalisé en France, mais aussi à l’étranger, et sera ensuite évalué par un jury composé de professionnels et d’enseignats.

Bon à savoir

Pour les professionnels du tourisme, une procédure de VAE, Validation des Acquis de l’Expérience, permet de faire un dossier de candidature auprès de la formation continue de l’Université d’Avignon.

 


Focus sur la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire de l’Université d’Avignon | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

2 réponses à Focus sur la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire de l’Université d’Avignon

  1. Pingback: Le projet tuteuré | Projet actes

  2. Pingback: Partenariat avec Voyageons Autrement | Projet actes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voyage sélectionné par Voyageons-Autrement.com

Informations utiles pour voyager

D'une ferme à l'autre... tout en douceur. En partenariat avec le CIVAM du Vaucluse, organisateur de l'édition départementale, quatre étudiantes de l'Université d'Avignon issues de la Licence professionnelle Tourisme...

Avec Annemarie, osez l’Est ! Fondatrice d’une agence de voyages dédiée aux pays de l’Est, Annemarie Hoarau a fait de l’authenticité la marque de fabrique de propositions de voyage qui sont, pour elle, autant de...

Rencontre avec Jonathan Huffstutler, président de la Fédération France Greeters Qu’est ce qu’un Greeters ? C’est un une personne habitant un quartier, une ville, un terroir, qui souhaite faire découvrir bénévolement...

ATLAS Institute: école supérieure du tourisme durable et d'aventure En 2017 nous avions réalisé une enquête pour connaître la place donnée au développement durable dans l'enseignement des écoles supérieures de...

Les « casas particulares » de Viñales A l’ouest de La Havane, la vallée de Viñales déroule un paysage fantasmagorique, un chapelet de collines de karst qui se déploient tout autour de la ville sur la terre rouge...

Rencontre avec Laure Reynaud autour de la marque "Parc" Chargée de projet tourisme durable de l’Inter-Parc PACA et du parc naturel régional du Lubéron, Laure Reynaud connait bien la Charte Européenne du Tourisme...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda