#TourismeDurable

Daniel, le boulanger des étoiles

| Publié le 24 juin 2020 • Mis à jour le 13 novembre 2020 à 7h32
         

Il existe, près de Ploërmel, un boulanger philosophe qui fabrique un pain sublime. Mais notre homme nourrissant de nombreuses passions, il a, pour pouvoir s’y consacrer, entièrement repensé son métier et surtout, confié la caisse à ses clients ! Avec lesquels, depuis trente ans, il préfère conter que compter. Signes de piste…

Un boulanger philosophe la main sur ses pains

Certaines choses ne s’inventent pas. Daniel est boulanger « depuis l’âge de trois ans », Dès qu’il a su marcher, ou presque, l’enfant qu’il était a commencé de descendre la nuit en cachette voir œuvrer le boulanger de son quartier. Rapidement par la suite, Daniel délaisse l’école pour devenir apprenti, puis ouvrier boulanger. Jusqu’à l’âge de 24 ans. Parvenu là et se regardant vivre, il décide de lâcher ce « métier de fou, sans intérêt ni loisir où l’on fabrique juste des baguettes à la chaîne ».

Daniel repasse alors son baccalauréat en candidat libre et devient assistant social, un métier de cœur qu’il exerce de même, sept années durant. Mais il n’y a rien à faire : le pain tient et le tient bien. Jour après jour, notre homme ne peut s’empêcher de penser au pain et à sa fabrication, à une manière également d’exercer cet art de façon « idéale ». Profitant de son moindre temps libre, il repense entièrement le métier de boulanger et effectue de nombreuses recherches, retrouvant, entre autres, la recette du levain naturel qui a disparu de la circulation depuis des années. Idem de quelques semences providentielles mais non industriellement orthodoxes.

C’est ainsi qu’un beau matin, s’extirpant à jamais du « goulag de la boulange », Daniel ouvre sa boulangerie dans l’optique de se dédier entièrement à ce qu’il recherche depuis toujours : « la Liberté ! Or, la liberté est quelque chose qui vous réclame du temps, beaucoup de temps. Temps pour faire de la musique, temps pour jardiner – car une maison sans jardin est une maison orpheline ! – temps également pour chanter, célébrer et rencontrer les autres… Or, ce temps et cette Liberté, c’est mon métier de boulanger qui me les a offerts ».

Comment ?!…

D’abord, il y a le pain de Daniel ; unique. Longuement pétri avec un levain naturel hors norme (retrouvé dans un ouvrage du XVII° siècle) et réclamant une fermentation de 18h, ce pain se garde trèèèèès longtemps, sans dépérir. Des jours et des jours. Ce qui permet à notre boulanger absolu à l’occasion des deux jours qu’il consacre au pain chaque semaine, de fabriquer quelques 700 pièces nourrissant les 150 familles du village (de 3 à 500 consommateurs). Ensuite, dès le jour de l’ouverture de sa boutique dans le petit village de Quilly, lequel ne comptait plus de boulangerie depuis des années, Daniel a placé une panière sur le comptoir, assorti d’un petit pécule et d’un écriteau : « Merci de vous rendre la monnaie vous-même ».

« Et ça a marché ?! » ne peut-on s’empêcher de se demander aussitôt ?… Mieux que cela. Non seulement, plus qu’une boulangerie, « GalloPain » est devenu un lieu convivial « et autogéré ! » où tous se croisent et se rencontre, mais, après plus de trente ans de cette pratique, il n’a jamais manqué un centime d’euro dans ladite panière. Mieux encore, un sourire timide aux lèvres et le regard pétillant de celui qui vous confie un secret, Daniel ajoute : « En fait, depuis, je n’ai jamais plus eu aucun problème d’argent »

Se libérant ainsi de toute la partie commerciale du métier, le boulanger de Quilly a tout bonnement divisé son temps de présence professionnelle par deux ! De quoi se livrer tranquillement à toutes ses autres activités « verticales », celles où « chaque geste que l’on accomplit possède du sens ». A commencer par l’entretien de ce (magnifique) potager qui nourrit les cinq personnes de sa famille. Et puis il y a la musique, le chant, l’écriture, les étoiles, les rencontres… « Je suis boulanger de profession, explique-t-il, mais le chant est ma passion et l’astrologie humaniste une vocation. Tous ces chemins d’humanité se croisent, s’associent, se mélangent et, à force de les parcourir, de les arpenter, de les explorer, les voilà qui croisent votre route ».

Si vous le voulez bien…

Plus : Daniel Testard (GalloPain 9, allée des Châtaigniers, 56800 Quilly) ne dispose ni d’ordinateur ni d’internet, mais d’un site internet monté et tenu par un copain : sacreschants.com

Un grand merci aux deux journalistes nomades du super site SideWays qui nous ont mis sur la piste de Daniel.

Avis à la population : Lorsque vous posez la question à un voyageur : « Qu’avez-vous préféré dans votre voyage ? » deux réponses fusent. Les gens ont soit été émerveillés par un paysage, soit bouleversés par une rencontre. Dont ils parlent longtemps autour d’eux. Rien de nouveau : les plus grands trésors sont humains. Il existe ainsi dans chaque coin de notre pays des personnages à l’humanité bien établie qui, en vous ouvrant à l’intimité d’un lieu, d’une passion ou simplement de leur vie, font davantage pour l’attractivité d’un territoire qu’une campagne de communication se chiffrant en milliers d’euros.

Aussi, de grâce, si vous aussi, d’aventure, connaissiez dans votre coin un de ces attracteurs étranges ; un de ces hommes ou une de ces femmes qui remplissent de miel pour longtemps les rayons de notre mémoire, faites-nous signe ! Que nous partagions avec tous ce bonheur rare…

Contact : Jerome.bourgine@wanadoo.fr

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER :
Citoyens engagé.e.s


Daniel, le boulanger des étoiles | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Escursia nous emmène à Nantes explorer intelligemment !... Les voyages insolites d’Escursia se sont établis cette année sur la capitale du Grand Ouest....

Gagnez de magnifiques cadeaux à l'occasion des fêtes de NOel avec Viventura Gagnez des voyages en Equateur, au Japon, à Cuba ! Mais aussi des bons cadeaux Galapatours, Marmot, Ventura Travel et ... un joli livre...

Cultures Locales : nouvelle plateforme de vente et livraison de produits locaux ! A l’heure où le confinement entre dans sa 4e semaine, Thierry Clastres n’a jamais eu autant de travail. Si l’on avait dit à ce Parisien...

A la rencontre des peuples du monde En dépit de la grande beauté des paysages traversés, nombre de personnes interrogées citent « les rencontres » comme étant leur « meilleur souvenir du voyage ». Comment expliquer...

Rencontre avec Nikos, directeur de l'agence Olympus en Thessalie Nikos est la personne ressource pour votre séjour en Thessalie. Ballades en zodiac le long du littoral, rafting ou canoë dans le delta du Pinio, découverte...

Partir avec « EChangeons le monde », agence de voyage équitable En 2013, l’agence de voyages EChangeons le monde (ECM Voyages) a fêté ses 10 ans d’existence....

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Citoyens engagé.e.s

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda