#TourismeDurable

Compostelle pour les nuls…

| 31 mars 2015 • Mis à jour le 31.03.2015 à 8h03
Thèmatique :  Livres   Monde 
         

Hier comme aujourd’hui, Compostelle aimante autant les pèlerins que les auteurs, qui aiment tremper leur plume autant que leur cape pour décrire et partager les “boire” et déboires des chemins. Ce Compostelle pour les nuls est toutefois un ouvrage particulièrement utile en ce qu’il mêle la science  de l’historien de l’Art, en la personne d’Olivier Cébe, à l’érudition passionnée de l’écrivain-voyageur et photographe Philippe Lemonnier. Il sera donc un excellent compagnon de marche avant, pendant et après les longs cheminements qui remueront autant les corps que les esprits.

Compostelle

S’il y avait une toute petite critique à faire, on se permet, tant le livre nous a séduit par sa forme, sa poésie et son écriture alerte et jamais gratuite, ce serait le manque de repères géographiques, puisqu’il faut aller jusqu’à la page 146 pour trouver Enfin la carte des principaux chemins de Compostelle, celle qui dessine les quatre grandes voies majeures qui partent respectivement de Paris (Via Turonensis), Vezelay (Via Lemovicensis), du Puy-en-Velay (Via Podiensis) et d’Arles (Via Domitia) pour se rejoindre à St-Jean Pied de port pour les trois premières, puis à Obanos, non loin de Puente la Reina (Espagne) pour la petite dernière qui a préféré passer par le col du Somport pour rallier l’Espagne… Toutes sont d’ailleurs labélisées “Itinéraire culturel européen” despuis 1987.  Côté ibérique, on passe alors des voies aux caminos, qui là aussi se divisent en Camino Francés, Camino del Norte, Camino Primitivo, comme si toutes ces routes prenaient un malin plaisir à s’éviter pour mieux se rejoindre, avant d’achopper à St-Jacques de Compostell, où se trouve le tombeau de ce saint, qui, selon la tradition, repose depuis bientôt deux mille ans au fin fond de la Galice.

Mais bien au-delà d’être un guide pratique et descriptif de ces différentes routes, Compostelle pour les nuls se veut surtout une somme d’informations et de réflexions qui permettent autant d’appréhender la légende de Saint Jacques, la puissance symbolique du chemin, l’importance de la marche à pied mais aussi, bien sûr, toute la singularité du pèlerin, entre bourdon, coquille, bâton et besace. Il faut donc prendre le temps de lire cette imposante somme d’informations, comme l’on prendra le temps de parcourir le chemin, à un moment, où, comme l’introduit à juste titre l’ouvrage : “Compostelle” est devenu un sujet d’actualité, pour ne pas dire un phénomène de société.

A se procurer de préférence dans une librairie indépendante de quartier : Compostelle pour les Nuls. Olivier Cébe et Philippe Lemonnier. First Editions. Mars 2015.

Du même auteur :

Carnet du marcheur de Bretagne.Philippe Lemonnier. Editions Ouest France. 2014.

Carnet du marcheur de Paris. Philippe Lemonnier. Editions Ouest France. 2014.

————– ALLER PLUS LOIN MAIS TOUJOURS VERS COMPOSTELLE —————–

Portail d’une bretonne habituée du pèlerinage : http://pelerinsdecompostelle.com/

LES AUTRES ARTICLES DE CE DOSSIER

  • Compostelle pour les nuls...

Compostelle pour les nuls… | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Compostelle pour les nuls…

  1. ACSAP a commenté:

    Bonjour,

    Notre Association ACSAP (Association de la Commanderie Saint-Antoine de Pondaurat) ouvre mi-avril 2019 une halte pèlerins et randonneurs (à pied ou à vélo).

    La halte est située à Pondaurat en Gironde sur le chemin de Compostelle, voie de Vézelay, et sur le GR 654. Elle est abritée dans l’ancien presbytère du village et peut accueillir jusqu’à 6 personnes. Vous trouverez ci-joint le flyer de la halte avec son descriptif.

    Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de notre association http://www.acsap-pondaurat.com (téléchargement possible également du flyer à partir de l’onglet Halte pèlerins)

    N’hésitez pas à nous contacter par mail acsap.pondaurat@gmail.com ou par téléphone au 06 40 92 39 76.

    Cordialement, L’ACSAP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes dans le dossier

  • Compostelle pour les nuls...
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda