#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

Destinations Solidaires. Tunisie : du tourisme de masse au tourisme pour les masses ?

| Publié le 6 juin 2012 • Mis à jour le 6 juin 2012 à 17h03
         

Le jeudi 31 mai, en guise d’ouverture de la Sixième Journée Mondiale du Tourisme Responsable (JMTR) prévue  le lendemain, l’ATES avait invité quelques partenaires (réceptifs, opérateurs ou experts) pour débattre de l’impact du printemps arabe sur le tourisme au Maghreb. Parole à la Tunisie…

Témoignage Tunisie

Mohammed Hamrouni au Petit Bain @G.Clastres

Une expérience de tourisme solidaire

Mohammed Hamrouni est webmaster, responsable de la plateforme « Association de la Mémoire de la Terre de la Tunisie ». S’il n’est pas spécialiste du tourisme, il connait bien son pays et s’inspire surtout de l’expérience d’un collègue du métier Habib. « Avant, le tourisme en Tunisie était un tourisme de masse. Il se limitait aux côtes et ne cherchait pas à rencontrer les populations. Depuis la Révolution, s’il y a moins de touristes, il y une volonté plus grande de rencontrer les Tunisiens. » Et de raconter longuement l’expérience d’Habib, qui a acheté une grotte berbère à Chenini (région de Tataouine) et développé des projets de tourisme solidaire pour redonner vie à des villages berbères (création d’un restaurant local puis d’hébergements troglodytes). Grâce à l’expérience d’Habib, on est passé d’un tourisme de masse, transitoire, fait de contacts furtifs et frustrants (arrêts le temps d’un déjeuner et de quelques achats à Chenini) à un vrai projet – basé sur la protection du patrimoine naturel et culturel de la région (quand Bourguiba avait encouragé les Berbères à quitter leurs villages), un projet de tourisme bénéficiant aux populations avec nombre d’effets positifs : revalorisation identitaire, préservation des savoir faire locaux, apport de devises, échanges éclairant et démystifiant l’autre, financement d’une association de la jeunesse, etc. En outre, au-delà de ce cas éclairant qui a aidé au développant d’une région alors plutôt délaissée, Mohammed souligne combien, l’un des effets du printemps arabe, a aussi été de faciliter ce type d’initiatives venues de la société civile, initiatives qui se heurtaient alors à nombre de difficultés administratives et censures politiques…


Destinations Solidaires. Tunisie : du tourisme de masse au tourisme pour les masses ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Retour sur le FITS Maroc - Volet 7 - La nuit est tombée depuis longtemps lorsque nous arrivons à Tiznit. Devant le centre d’accueil des jeunes la ville, Jean-Marie Collombon est là, qui accueille les différentes...

Julien Buot (ATES): "Le cap des 20,000 voyageurs solidaires est dépassé !” L'ATES, Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire, vient de souffler ses cinq bougies !...

Interview de Mr Henri Dalbiès, Président d’ICD Afrique: projets solidaires et actualités Interview de Mr Henri Dalbiès, Président d’ICD Afrique: projets solidaires et actualités...

TRANSAT s'engage pour le tourisme durable Statut : gros opérateur Transat A.T. inc. est l'une des plus grandes entreprises de tourisme intégrées du monde et le chef de file de l'industrie des voyages vacances au...

L'urgence d'agir de Cathy Bou Cathy Bou est l’électron durable de Thomas Cook, celle qui œuvre depuis des années pour faire basculer la partie française du groupe – près de 1 500 personnes tout de même – dans le...

Fédérer les voyagistes du CETO, le syndicat des voyagistes français fédérer les voyagistes du CETO, le syndicat des voyagistes français, pour créer un label type ATR. Parce que l'enjeu est là. Il faut que Marmara...

promotion partenaire feuille de chou

Vous êtes dans le dossier

carte de toutes les partenaires de voyageons-autrement voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda