#TourismeDurable

Se frayer des « Chemins Solidaires » à l’heure du Covid

| Publié le 23 mai 2020 • Mis à jour le 23 mai 2020 à 7h30
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Portrait   Projet solidaire 
         

Petit nouveau dans le monde du tourisme social et solidaire, Chemins Solidaires est le fruit d’une aventure humaine, celle de Cathy et Alexandre, passionnés de voyage, qui ont souhaité mêler leur goût du voyage à la réalisation de projet éducatifs et solidaires. Ils proposent d’ores et déjà cinq destinations, à découvrir autrement, en partage avec les pays hôtes.

Chemins Solidaires vous emmène au Sénégal à la rencontre de ses habitants
Hôtes au Sénégal © Chemins Solidaires

Une aventure humaine

En 2018, Cathy et Alexandre quittent Paris pour réaliser leur rêve, s’installer à la campagne et créer une activité professionnelle qui réponde à leurs valeurs et à leurs aspirations. Ce sera le Sud de la Gironde et la création de Chemins Solidaires, une petite agence mue par les valeurs de l’économie sociale et solidaire qui propose des voyages dans 5 pays (Sénégal, Islande, Maroc, Italie, France). Pour Cathy, un voyage est forcément fait d’émotions, de rencontres et de partages, avec un attachement plus particulier au Sénégal où elle a créé en 2017 l’association « Nos cœurs de lionnes », un projet éducatif qui fédèrent les écoles primaires du delta du Sine Saloum. Alexandre est quant à lui plus attiré par les destinations du Grand Nord. A Tinitequilaq, un village du sud-est du Groenland, il a constaté les premiers impacts du changement climatique. En 2015, il créé l’association Yepa Chango et organise dans ce même village un voyage avec 7 jeunes en phase de rémission du cancer.

Chemins Solidaires vous balade en itinérance à cheval
Randonnée à cheval en Islande © Chemins Solidaires

Des voyages responsables et incarnés

Chemins Solidaires  n’est donc pas le fruit du hasard mais de l’envie de prolonger ces chemins déjà esquissés vers des ailleurs incarnés. Courant 2019, l’agence obtient ainsi la garantie financière auprès de l’UNAT, son immatriculation « agence de voyage » à Atout France et surtout, rejoint l’ATES, ATD, et l’ensemble des réseaux du tourisme durable. Alexandre : Notre parcours de vie, nos voyages et les projets associatifs sont les éléments fondateurs de Chemins Solidaires. Une entreprise commerciale qui défend des valeurs sociales et environnementales. Nous ne parlons pas uniquement de tourisme et nous n’aurons jamais des centaines de destinations car il est essentiel, pour nous, de connaître chaque pays que nous proposons. En ce sens, Chemins Solidaires s’engage pour un tourisme équitable et solidaire, un tourisme quipréserve un équilibre économique, social et environnemental sur l’ensemble des destinations proposées. Concrètement, cela signifie voyager en petit groupe, privilégier les rencontres, favoriser l’économie locale, financer des projets d’intérêt général et respecter l’environnement (mise en place d’un fond carbone). En février 2020, Chemins Solidaires arrive en 2e position des Palmes du Tourisme Durable dans la catégorie Voyage, une véritable reconnaissance pour une aventure qui débute à peine.

Chemins Solidaires vous emmène en voyage à vélo
A vélo sur les routes de France © Chemins Solidaires

Demain, un nouveau départ…

Car Chemins Solidaires reste un jeune acteur de l’économie social et solidaire. Le site a été finalisé courant 2019, mis en ligne fin novembre, et le premier séjour réalisé en janvier de cette année en partenariat avec le Parc Naturel des Landes de Gascogne en Gironde. Alexandre : « Il s’agissait d’un week-end d’observation des grues cendrées qui a réuni cinq personnes, avec pour camp de base la « ferme des filles » en sud gironde, une ferme bio en permaculture, et des nuitées en chalets au cœur de la forêt landaises avec repas à la ferme composé uniquement avec des produits locaux. » Chemins Solidaires avait également vendu un voyage en Islande, mais le Covid est passé par là, alors, pour l’heure, tout est un peu en suspens, ce qui permet aussi de penser aux projets de demain, et notamment ce projet d’éducation à l’environnement en cours de mise en place au Sénégal. Alexandre : « L’idée est d’avoir une antenne de Chemins Solidaires dans un hôtel du Siné Saloum, à Foundiougne, avec notre contact sur place. Et plus qu’un bureau, ce lieu prendra la forme d’une médiathèque destinée aux enfants  sur le thème de la préservation de l’environnement et d’une salle de cours pour les femmes du village. » L’ensemble du projet se déroulera dans le Parc National du Siné Saloum et son financement se fera grâce à la vente des voyages, Chemins Solidaires réservant 3% de ses ventes pour financer des projets éducatifs associés à un projet de neutralité carbone. Vivement que le Covid passe son chemin….

————–  Aller plus loin ———————————–

Le site web de nos amis de Chemins solidaires

Chemins Solidaires vous fait découvrir la cani-rando
Cani-rando en Sud Gironde © Chemins Solidaires

Se frayer des « Chemins Solidaires » à l’heure du Covid | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

9 - Quel support privilégiez-vous pour communiquer (Internet, médias papier, radio ...) ? Julien Buot nous présente la communication de l'ATES - Internet, médias papier, radio... : voyages de découverte du tourisme...

Les points clés du témoignage de Marc Fonbaustier, sous-directeur chargé du centre de situation au MAEE. Témoignage sur l’état des lieux du tourisme au Sahel par Marc Fonbaustier, sous-directeur du centre de crise...

KIT pédagogique sur le tourisme responsable et solidaire ! Le réseau DéPart lance avec ses partenaires européens (dont l'ATES en France) une boîte à outils pour informer, sensibiliser, former, agir dans le domaine...

DEPARTS : des bénévoles et voyageurs unis dans la solidarité et la passion du voyage l'agence de voyage benevoles DEPARTS amis en place des actions originales notamment de micro crédits ou dons pour aider les...

Les voyagistes membres de l'ATES L'Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire (ATES) est le premier réseau national (23 associations de voyages engagées autour d'une charte commune)...

TRES - Information et éducation sur le Tourisme Responsable et Solidaire en Europe TRES est un projet lancé par un réseau d'ONG avec l'objectif de promouvoir le tourisme responsable et solidaire comme instrument...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda