#TourismeDurable
La feuille de chou est là

Aider la terre avec Surfrider Foundation et Good Planet !

| Publié le 2 octobre 2017 • Mis à jour le 2 octobre 2017 à 14h49
Thèmatique :  Acteur associatif   Acteur privé   Projet solidaire 
         

Petit zoom sur deux structures qui visent toutes deux à aider notre terre à se ressourcer et à endiguer certains des effets néfastes de l’homme sur l’environnement. En résonance avec l’ODD14 (Objectif de Développement Durable) qui vise à conserver et exploiter durablement mers et océans, Surfrider Foundation œuvre depuis 1990 pour la protection et la mise en valeur des lacs, des rivières, de l’océan, des vagues et du littoral. La Fondation Good Planet, créé par le photographe Yann Arthus-Bertrand en 2005, a quant à elle pour ambition de sensibiliser le public à l’écologie afin de lui donner le goût d’agir concrètement pour la terre et ses habitants. 

Liu Bolin et Surfrider

Hiding in the city, Marine Litter, Surfrider 02, 2017, Archival pigment print, 120 x 150 cm, © Liu Bolin / courtesy galerie paris-beijing

Surfrider Foundation

 

Créé à l’origine par un groupe de surfeurs locaux, Surfrider regroupe aujourd’hui plus de 9 000 adhérents répartis dans 14 pays. Parmi ses nombreuses missions en vu de lutter tout type de pollution marine ou aquatique, elle met un point d’honneur à faire un travail de fond de sensibilisation, d’écocitoyenneté et d’information, que ce soit au niveau du grand public, des institutionnels, mais aussi des scolaires.

Liu Bolin

Hiding in the city, Marine Litter, Surfrider 01, 2017, Archival pigment print, 120 x 150 cm, © Liu Bolin / courtesy galerie paris-beijing

Plus concrètement, l’association invite régulièrement le grand public à participer à des « Initiatives Océanes », soit des collectes de déchets, organisées un peu partout au cœur de l’Europe, souvent avec des partenaires locaux. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire directement sur le site et il est même possible de devenir acteur et d’organiser en ligne sa propre collecte. En 2016, 1127 collectes ont ainsi été organisées dans toute l’Europe, accompagnées de fiches bilan pour faire un état des lieux sur la qualité de l’eau. Enfin, Surfrider Foundation dispose aussi d’un réseau de « gardiens », forme de surveillance citoyenne qui permet de témoigner à tout moment de l’état de sa plage.

La Fondation Good Planet

 

Good Planet décline de nombreux programmes, tous axés sur des thèmes forts comme la consommation responsable, le respect de la terre, des océans, les énergies renouvelables, la protection des forêts, l’agriculture, etc. Par exemple, en 2012, le film Planet Océan a permis de sensibiliser le grand public à la fragilité de l’océan. Un autre projet, mené à l’occasion de la COP21, promeut soixante solutions et cent initiatives concrètes pour une alimentation respectueuse de l’environnement.

Sur le front de l’énergie, le programme  Action Carbone Solidaire a permis de soutenir trente-sept projets solidaires et environnementaux dans dix-huit pays et contribué à la construction de près de 6 000 réservoirs à biogaz et la mise en place de plus de 10 000 cuiseurs solaires. Sept écoles bioclimatiques ont également été édifiées. En sus, la Fondation propose aux entreprises et au grand public de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre en réalisant leur bilan carbone et en compensant leurs émissions de CO23 incompressibles. Depuis 2015, la Fondation est installée à Paris, au Domaine de Longchamps (Bois de Boulogne), où elle mène de nombreuses actions de sensibilisation (films, expositions, ateliers, etc.) auprès du grand public et des scolaires.

Faune marine

Observation d’un cachalot@Cybelle Planète

—————————————-


www.goodplanet.org/
www.surfrider.eu/

Cet article fait partie d’un dossier sur le tourisme équitable et solidaire et l’environnement rédigé par Geneviève Clastres pour l’ATES


Aider la terre avec Surfrider Foundation et Good Planet ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Auteur et journaliste indépendante spécialisée sur le tourisme durable et le monde chinois, Geneviève Clastres est également interprète et représentante de l'artiste chinois Li Kunwu. Collaborations régulières : Voyageons-Autrement.com, Monde Diplomatique, Guide vert Michelin, TV5Monde, etc. Dernier ouvrage "Dix ans de tourisme durable". Conférences et cours réguliers sur le tourisme durable pour de nombreuses universités et écoles.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Allibert Trekking obtient le nouveau label ATR certifié Ecocert Depuis sa création, en 1975, Allibert Trekking s’engage pour le respect de l’environnement, de la culture, des traditions des pays visités et porte...

Les étudiants du BTS Tourisme de La Réunion investis dans le tourisme durable Au Lycée Évariste de Parny à La Réunion, dix étudiants en BTS Tourisme ont choisi de s’impliquer dans le tourisme durable en participant...

Alavama, Un centre de plongée responsable en guadeloupe Alavama - centre de plongée labelisé par la marque de confiance du Parc National de la Guadeloupe, reconnu pour ses plongées responsables...

Quand les acteurs du tourisme responsable s'assoient autour de la table quand les acteurs du tourisme resonsable s'assoient autour de la table...

32e Festival International du Film d’Environnement Du 3 au 10 février prochain, le 32e Festival International du Film d’Environnement (FIFE) va se tenir dans 14 salles d’Ile de France. Une manifestation gratuite...

RECEVEZ LA VERSION NUMERIQUE DE LA FEUILLE DE CHOU* PAR MAIL * Le canard pas comme les autres
voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda