#TourismeDurable

Mercantour Ecotourisme, le Mercantour autrement !

| 30 juin 2019 • Mis à jour le 02.07.2019 à 16h27
Thèmatique :  Projet solidaire   Territoire 
         

Observer chamois et bouquetins au détour d’un sentier, compter les gypaètes barbus, les vautours fauves, découvrir les vacheries de la Vésubie, rencontrer les apiculteurs de Cians, visiter les fortifications en Ubaye, passer une soirée de pleine lune à observer le ciel de la Tinée, opter pour des randonnées à thèmes dans la vallée des merveilles, sur les sentiers de la transhumance ou autour du lac d’Allos plus grand lac d’altitude d’Europe, autant de propositions, et bien d’autres, issues de l’association Mercantour Ecotourisme. Créée en 2012 pour réunir les acteurs économiques du Parc engagés pour la Charte Européenne du tourisme durable, l’association Mercantour Ecotourisme propose une approche du territoire respectueuse de la nature et du terroir, loin du tourisme de masse, un tourisme où l’on peut s’immerger au cœur des six vallées que comptent ce cadet des Ecrins qui oscille entre terre, mer, et ciel.

Mercantour © Sarah de Caqueray

Six vallées engagées pour le tourisme durable

Si le Mercantour a été reconnu Parc national dès 1979, il le doit à cette biodiversité exceptionnelle issue de cette situation privilégiée entre mer et montagne. A la fois sauvages et variés, ses paysages alternent entre oliviers, alpages, forêts de mélèze, cultures en terrasse, lacs glaciaires, zones pastorales… au point qu’il soit le seul Parc national français de haute montagne où l’on retrouve tous les étages de végétation. Fortement attachée à ce patrimoine naturel et culturel d’exception, l’Association Mercantour Ecotourisme s’est mis en réseau dès 2012, avec entre autres objectifs de répondre aux objectifs de la Charte européenne du tourisme durable dont les trois piliers sont la protection et la valorisation des espaces protégés, l’animation d’un réseau d’acteurs locaux et le développement d’un tourisme durable. Aujourd’hui, l’association compte quatre-vingt membres (agriculteurs, accompagnateurs en montagne, artisans, producteurs locaux, voyagistes, artistes, etc.) tous unis par cette volonté d’animer leur territoire et de le faire connaître autrement. Parmi eux, plus de la moitié ont d’ores et déjà obtenu la marque  Esprit Parc national qui distingue les acteurs particulièrement engagés pour leur territoire. Au sein du Parc, des sorties à thèmes, des séjours tout compris, des hébergeurs, restaurateurs et des produits locaux sont ainsi estampillés « Esprit Parc national ». Mais qu’ils soient marqués ou pas, l’ensemble des acteurs économiques de l’association ont à cœur de faire découvrir la biodiversité exceptionnelle du Parc tout en partageant « les milles et une histoire qui font l’identité et la vie de leurs villages. »

Mercantour © Mercantour Ecotourisme

Un tourisme au plus près des réalités du territoire

En ce sens, Mercantour Ecotourisme s’est créée autour de valeurs fortes qui s’ancrent au travers de nombreux engagements pour l’écotourisme qui allient la protection de l’environnement, la valorisation du patrimoine culturel local, l’envie de transmettre histoires et savoirs sur la vie de ces vallées et la promotion des produits du terroir, avec toujours une approche douce et immergée, en privilégiant par exemple les déplacements doux, les transports collectifs, les rencontres fortes, etc. Concrètement, cela se traduit par l’organisation de randonnées, de week-end natures, mais aussi de soirées ou rencontres qui permettent de comprendre les réalités du territoire : le pastoralisme, les prés de fauche, les mesures agro-environnementales, l’exploitation forestière et la gestion des espaces classés Natura 2000 (forêt du Caïros, les lacs de lignin…), les enjeux autour de la réintroduction du loup, etc. En outre, chacune des six vallées se distinguent en offrant des expériences fortes et singulières. Dans la vallée du Haut Verdon, le lac d’Allos, plus grand lac naturel d’Europe, culmine au-delà de 2 200 mètres. Immense jeu de piste naturel, la Vallée des Merveilles compte près de 35 000 pétroglyphes gravés sur des grès fins ou des schistes plus grossiers. Qui donc les a gravés, pasteurs ou bergers, c’est encore un mystère pour bien des archéologues. On pourrait aussi citer Valberg première station des Alpes de la Méditerranée à avoir obtenu le labelle “Flocon Vert” ou  la Colmiane, la plus grande tyrolienne de France, au cœur de la Vésubie ou les possibilités de rafting ou de randonné au cœur de l’Ubaye, entre Barcelonnette et le col de la Bonette, l’un des plus hauts cols d’Europe !

 Missions et actions de l’association

Outre les nombreuses activités mises en place unilatéralement par ses différents membres, l’association organise aussi des rencontres et formations pour mieux se connaître, renforcer le travail en réseau et la création de séjours écotouristiques. Il est par exemple possible de traverser le Mercantour à pied avec différents membres, autant d’agences, de réceptifs, de guides accompagnateurs qualifiés ! Sur le site dédié, cela se traduit par des propositions d’activités à la journée, des week-ends ou de courts séjours. Entre juin et octobre, on peut ainsi partir à la découverte de la vallée de Fontanalbe : « Vous progresserez au cœur des épicéas, des mélèzes, des rhododendrons et myrtilles pour atteindre le lac Vert situé dans la partie protégée du Parc où vous pourrez découvrir  les gravures rupestres » ou découvrir la géologie & la biodiversité du lac d’Allos et du Haut-Verdon. Autre possibilités, elles sont nombreuses, découvrir le village médiéval de Péone avec un guide éclairé qui a participé à l’inventaire de son patrimoine archéologique. Et parce que le Mercantour peut se découvrir en toutes saisons, jusqu’au cœur de l’hiver, l’association organise également des week-ends d’hivers labellisés « 40 ans du parc » ouvert au grand public. Ils permettent d’explorer des villages moins connus, de rencontrer des producteurs, de visiter des musées. Ainsi, dès septembre prochain, trois week-end d’automne sont ouverts à tous et entièrement gratuits (sauf mention spéciale). Ils déclinent randonnées à thèmes, repas partagés, visites du patrimoine local et se tiendront au cœur de trois vallées : celle du Haut-Var-Cians, du Haut-Verdon et de la Roya-Bevara. Alors, c’est indéniable, l’écotourisme est en vogue dans ce territoire attachant, à l’image de sa présidente, Christiane Ray Anezin, guide accompagnatrice, qui confirme que les choses bougent : «  Je perçois une prise de conscience de plus en plus prégnante pour le tourisme durable. Par exemple, lorsque j’accompagne des  randonnées, on me demande de plus en plus d’aller vers des restaurateurs engagés ».

© Mercantour écotourisme

———- Aller plus loin——————

https://www.mercantourecotourisme.eu/fr

 

Mercantour Ecotourisme


Mercantour Ecotourisme, le Mercantour autrement ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les Parcs Nationaux Français fédérés autour de l'Esprit Parc Une marque commerciale des 10 parcs nationaux Français pour fédérer et créer une dynamique entre les acteurs, consommateurs des parcs autour de valeurs...

Comment construire son séjour éco-touristique en PACA ? Fort de ce constat, elle a donc décidé d’axer sa politique touristique vers le « durable » et l’écotourisme, afin de donner plus de visibilité à ces richesses...

Appel pour nos montagnes C'est au refuge du Promontoire, au coeur du Parc national des Écrins, que fut lancé en juin 2011 un appel à la vigilance, mais surtout à l'action en faveur des montagnes....

Wikicampers : le camping-car quand je veux, où je veux Présentation de la plate forme de prêt entre particuliers de campings cars et van Wikicampers...

Osez la France ! L'édito Feuille de Chou Et si l’on voyageait à côté de chez soi ? Nous voici de retour avec de nouvelles pistes pour aller plus loin, ou plus près, c’est selon, dans la voie d’un tourisme durable...

Randonner dans le parc national du Mercantour Juché entre montagne et mer, aux portes de l’Italie et de la Méditerranée, le parc national du Mercantour jouit d’un patrimoine naturel exceptionnel fort de ses influences...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Et si l’on voyageait à côté de chez soi ?

Gagnez 300€ pour vos prochaines vacances !
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda