#TourismeDurable

Et si on redessinait le monde ?

| 25 novembre 2013 • Mis à jour le 25.11.2013 à 16h17
Thèmatique :  Livres 
         

A l’heure où certains voyagent autour du monde, Nathalie Novi le redécouvre en pinceau et couleurs, donnant une nouvelle vie à de vieux atlas oubliés, sublimés par la poésie humaniste de Daniel Picouly. Ce magnifique livre nous prend par la main et, d’un continent à l’autre, nous accompagne au milieu d’enfants, poissons, cerfs volants et joueurs d’accordéon dans une valse enchantée pour une terre qu’il faut apprendre à aimer, à préserver.

Et si je redessinait le monde

L’ouvrage s’ouvre sur les Iles Britanniques. Sur la carte jaunie, un brin effacée, une jeune fille nous regarde, un livre en cœur fléché à la main, vision d’Alice accompagnée de son lapin, prête à transformer le monde ou à nous emmener au pays des Merveilles, qui sait ? A son dos, petit page de la page tournée, un jeune violoniste nous évoque un autre gavroche à l’inflexion bohémienne, sûrement un “petit violon”, Manolo, le Rémi de “Sans famille”… Ainsi, peu à peu, au fil des continents, images et mots s’emballent, un monde se libère, merveilleux ? Un entre-deux entre Afrique et Amérique s’incarne dans les couleurs de la femme et de l’oiseau, un esquimau s’isole sur des terres glacées, l’Asie arrive à cheval, monté à cru par une fillette mongole puis l’Afrique encore, un arbre, un éléphant, un enfant, une grenouille rouge, puis l’Asie de revenir, la Mongolie, emporté par l’accordéon d’un enfant aux tresses dansantes.

Et les mots valsent aussi :  “Moi, si je pouvais redessiner le monde, je lui couperai sa ficelle au ras du ciel, j’en ferai un serf affranchi de la pesanteur, rien qu’en desserrant les doigts, rien qu’en laissant flotter ses rubans dans un ventre libre et malin, qui le ramènerait dans ma main. Bien sûr, on me soufflera qu’il n’est pas ainsi le monde, que ses chaînes sont de toujours nécessaires, qu’il est vain de vouloir les briser, qu’on doit accepter d’être maillon, au lieu de déchaîner sa pauvre imagination !

 

Et si on redessinait le monde

Après un passage par l’Italie, le temps de tomber amoureux, puis en Inde, parce que les palais des maharadjas sont aussi sacrés que les vaches, on se retrouve, enfant de toujours, interpellé à notre tour : “Mais, c’est bien beau ! Mais toi ? … Toi enfant ? Tu vas te contenter de “Oh !” et de “Ah!” ? Juste regarder le monde des autres passer ? Alors ? ! “Hé oui, c’est vrai cela, on le sait bien, nous, à voyageons-autrement, que l’enfant est l’avenir de la planète, on vous embête souvent avec cela. Daniel Picouly le fait en mot ici, et Nathalie Novi, tourbillonnante, interpelle à son tour le monde et prend  le pinceau pour créer une ribambelle de personnages qui, libérés de l’atlas, semblent autant de territoires incarnés pour aller reconstruire et recommencer “ce que les grands ont abîmé“.

Une nouvelle fois, les éditions Rue du Monde nous enchantent avec un magnifique album, qui,  à l’heure du sapin, pourra donner du souffle à nos histoires, de l’élan à nos envies, et de l’idée à nos lendemain…

————————-

Derniers articles de notre rubrique livres jeunesse :

L’Asie pour les petits et pour les grands

Le Gout des Voyages

 


Et si on redessinait le monde ? | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Geneviève Clastres
Journaliste indépendante, auteur, spécialiste de la Chine, de l'Asie, sinologue. Publications sur le tourisme équitable. Livres documentaire jeunesse sur l'Asie. Reportages divers.
FacebookGoogle

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Les entretiens du tourisme du futur : ce qu'il s'est dit... Le semaine dernière a eu lieu la 3ème édition des "Entretiens Internationaux du Tourisme du Futur" (EITF 2018) au château de Vixouze, proche d'Aurillac...

Tourisme à Cuba : dans l'ombre de Janus... Canadiens, Américains, Français, Allemands, ils sont chaque année plus nombreux à se rendre à Cuba. Toutefois, si pour nombre de ces touristes, l’ile reste une enclave...

Deux ans de projet STRATUS : la certification continue et se développe C’est dans le superbe domaine de Montrieux près de Méounes dans le Var que s’est déroulée la dernière réunion du projet STRATUS - Stratégie...

Voyageons-autrement au Grand Bivouac Grand bivouac 2013 - Le samedi 19 octobre, Geneviève Clastres présentera son ouvrage au Bivouac des Mômes...

Stéphane Canarias – Retour sur Icare - Icare 2012 est donc reporté à 2013, Stéphane Canarias, jeune et dynamique directeur de l’office de tourisme de Brive, créateur du festival, nous explique les difficultés...

Zigzao : découvrir une ville et ses richesses par ses habitants LIlle et BOrdeux premiers cités racontées par leurs habitants via les jolis guides originaux Zigzao...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda