#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Essentiel Botswana, toujours plus près du terrain

| 11 janvier 2019 • Mis à jour le 11.01.2019 à 11h20
Thèmatique :  Acteur privé   Bons plans   Routes du Monde 
         

A l’heure où le Botswana suscite de plus en plus d’intérêt de la part des Français, Essentiel Botswana continue de proposer des safaris en adéquation avec la nature, la faune, l’écosystème. Et surtout avec une équipe locale plus que jamais essentielle au projet !

© Essentiel Botswana

Le Botswana a le vent en poupe

“Pour un grand nombre de Français, le Botswana évoque de plus en plus d’images et devient une destination qui les attire de plus en plus”, constate Philippe Marais, équipier d’Essentiel Botswana avec Julien Marchais, son fondateur. Depuis 2004, Essentiel Bostwana propose des voyages et des safaris sur mesure à la découverte de ce pays dont les deux comparses sont amoureux : “le Botswana abrite à lui seul environ un quart de la population des éléphants d’Afrique. On les compte par dizaines de milliers. A leurs côtés, on observe aussi des zèbres, des girafes, des hippopotames, des hyènes, des chacals, des lions, des antilopes… sans compter pléthore d’oiseaux”, rappelle Philippe. On se rend aussi au Botswana pour sa flore, ses lumières et bien sûr ses paysages extraordinaires du delta de l’Okavango au parc national de Chobe en passant par les Pans et le Kalahari pour finir aux Chutes Victoria situées au Zimbabwe et en Zambie.

Pourtant, bien que les Français s’intéressent de plus en plus au Botswana, Philippe admet qu’il s’agit d’une destination qui reste onéreuse : “cela peut être un frein. Nous essayons donc de trouver le meilleur équilibre possible”, poursuit-il.

Prince, nouveau membre d’Essentiel Botswana – © Essentiel Botswana

De nouvelles initiatives

Un meilleur équilibre qui s’appuie sur de nouvelles initiatives. “Nous proposons une nouvelle forme d’hébergement à partir de 2019 : il s’agit toujours d’une formule de campement mobile car nous sommes persuadés qu’elle représente la meilleure forme d’immersion pour ce type de voyage. Elle est plus simple que celle que nous proposons actuellement. Les participants sont invités à s’impliquer dans la vie du campement“, explique Philippe. Et cette idée de version de campement plus simple vient d’un nouveau membre botswanais de l’équipe d’Essentiel Botswana, Prince. “Nous sommes très heureux d’avoir accueilli Prince dans notre équipe. Il a fait lui-même la démarche d’apprendre le français, une démarche que nous avons particulièrement appréciée et encouragée puisqu’il s’occupe désormais de nos guidages francophones. Nous l’aidons aussi à devenir également organisateur, notamment dans le cadre de l’initiative des campements plus simples”, révèle Philippe.

Un impact local financier et humain

En 2016, Essentiel Botswana assurait que près de 80% du prix de chaque circuit revenait aux partenaires botswanais afin d’aider au développement économique du territoire et à la préservation de sa remarquable biodiversité. Aujourd’hui, ce pourcentage est atteint : “cela fait partie de nos valeurs et de l’architecture de notre projet : 80% au moins du coût de production doit rester au Botswana“. A la dimension pécuniaire s’ajoute l’aspect humain et éducatif, notamment grâce au concept de “classe nature” qui permet à des enfants botswanais de découvrir la nature de leur pays. Philippe explique l’idée : “l’équation est simple : pour chacun de nos participants, un enfant aura la possibilité de partir en classe nature. Les enfants sont identifiés par nos équipes locales dans des écoles primaires. Pour participer, il faut qu’ils manifestent un intérêt pour l’environnement. La mixité intervient également dans les critères de choix des enfants”. Philippe revient au ratio 80-20 % en précisant qu’alors que 80 % des enfants de chez nous savent à quoi ressemblent des éléphants, seulement 20 % des enfants du Botswana en ont vu !

© Essentiel Botswana

Une clientèle de découvreurs

Depuis le début de cette opération, ce sont plusieurs centaines d’enfants qui ont été emmenés en “classe nature” et qui ont pu découvrir un peu plus la beauté naturelle de leur pays. Et ces chiffres progressent avec le nombre de participants qui choisissent Essentiel Botswana. Des voyageurs curieux, découvreurs. “Ils ne sont pas vraiment spécialistes mais sont intéressés par la nature ou amoureux d’elle. Certains sont dans une démarche d’éducation à l’environnement. Nous les encourageons dans ce sens tout en privilégiant le plaisir du voyage d’abord, bien sûr”, explique et rassure Philippe.

Pour en savoir plus

Pour une première découverte, Philippe conseille le nord Botswana en intégrant l’Okavango et les chutes Victoria. Quant aux saisons idéales, le printemps, l’été et l’automne chez nous. Juste le bon moment de réserver votre safari sur mesure avec Essentiel Botswana !


Essentiel Botswana, toujours plus près du terrain | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Elisabeth Blanchet
Ancienne prof de maths, je me suis reconvertie dans le photo journalisme en 2003 à Londres où je vivais. J’ai travaillé pour différents magazines dont Time Out London et j’ai développé des projets à longs termes dont un sujet les préfabriqués d’après-guerre, une véritable obsession qui perdure, les Irish Travellers -nomades Irlandais- dans le monde, les orphelins de Ceausescu - je suis des jeunes qui ont grandi dans les orphelinats du dictateur depuis 25 ans -. Je voyage beaucoup et j’adore raconter des histoires en photo, avec des mots, en filmant, en enregistrant… Des histoires de lieux, de découvertes mais surtout de gens. Destinations de cœur : Royaume-Uni, Irlande, Laponie, Russie, Etats-Unis, Balkans, Irlande, Lewis & Harris Coup de cœur tourisme responsable : Caravan, le Tiny House Hotel de Portland, Oregon – Mon livre de voyage : L’Usage du Monde de Nicolas Bouvier – Le livre que je ne prends jamais en voyage : L’oeuvre complète de Proust à cause du poids – Une petite phrase qui parle à mon cœur de voyageur : « Home is where you park it »
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Voyageurs du Monde - Des engagements responsables souvent pionniers Voyageurs du Monde est un TO qui s'engage dans des actions de réduction et de compensation des emissions de CO2 et d'équité Nord/sud...

Au Botswana, les Bushmen ne sont pas du voyage Au Botswana, en Afrique australe, l'ethnie des Bushmen a été chassée de son territoire ancestral par les autorités. L'ONG Survival se bat à leurs côtés pour retrouver...

Le Botswana, star du tourisme durable en 2016 Le Botswana accueillera en 2016 la dixième Conférence sur l'écotourisme et le tourisme durable....

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda