#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Des Pyrénées aux confins du monde avec La Balaguère

| 6 février 2013 • Mis à jour le 08.02.2013 à 16h37
         

Dans les Hautes-Pyrénées, au fond du Val d’Azun souffle parfois un vent venu du Sahara appelé la balaguère. Cet air chaud relie des peuples qui ont en commun la pratique de la marche. Seules les montagnes ne se rencontrent jamais, mais chacun des pas du montagnard le rapproche de nouvelles cultures. Telle est la philosophie de La Balaguère, tour opérateur pyrénéen citoyen du monde.

Randonnee raquettes - Photo : G-Lopez

Randonnée en raquettes – Photo : G-Lopez

Au coeur des Pyrénées

C’est au pied du Balaïtous, premier sommet pyrénéen dépassant les 3000 mètres d’altitude en partant de l’Atlantique, qu’on trouve les bureaux de l’agence La Balaguère. Née à Arrens-Marsous, de parents pyrénéens, la presque trentenaire Balaguère n’a jamais quitté son village. Pourtant, elle emmène aujourd’hui plusieurs centaines de randonneurs crapahuter aux quatre coins du globe.

Val Azun - Pyrénées

Val Azun – Photo : V-FONVIEILLE

Spécialiste des voyages à pieds et acteur reconnu du tourisme d’aventure, l’agence a conservé son caractère pyrénéen, un ancrage fort au terroir et à la montagne que l’on retrouve dans son offre de voyages. Quelques soient les destinations proposées, chaque séjour est conçu autour de valeurs fortes, au plus proche du territoire, des peuples et de leurs cultures, et respectueux de l’environnement local.
Parti d’un projet associatif créé autour d’un gite rural, La Balaguère est devenu un acteur socio-économique majeur du Val d’Azun qui agit pour son développement durable, par la formation, l’animation, et parfois même la politique.
Depuis 1984, l’agence revendique son Pyrénéisme comme une marque de fabrique, en opposition aux agences citadines qui vendent la montagne.

L’homme au centre de l’entreprise et des voyages

A leurs débuts, les fondateurs de La Balaguère se présentaient comme “des hommes de la découverte”, un portrait qui deviendra par la suite un slogan : “Chaque pas nous rapproche“.

Où qu’ils soient dans le monde, les montagnards ont beaucoup en commun, des mêmes codes, des mêmes gestes, une approche innée qui permet à La Balaguère de comprendre et respecter les Hommes où qu’elle aille.

Avec une telle philosophie du voyage, c’est naturellement que La Balaguère s’est associée à quatre autres Tour Opérateur pour créer le collectif Agir pour un Tourisme Responsable (ATR). Ensemble, ils ont défini un référentiel recensant 25 critères pouvant se résumer dans ces engagements majeurs :

  • sensibiliser le client au tourisme responsable
  • s’engager dans une relation durable avec les prestataires locaux
  • être attentif à la dimension sociale, chez les prestataires comme au sein de l’entreprise.

Pour chaque adhérent ATR, la certification est validée par l’AFNOR, un organisme d’évaluation indépendant qui s’assure que chacun des points présents dans le référentiel soit respecté.

La Balaguère aime à se définir comme une entreprise citoyenne, et se donne les moyens de l’être par des actions concrètes dans les Pyrénées ainsi qu’à l’étranger.

Rencontre au Cap-Vert- V FONVIEILLE

Rencontre au Cap-Vert- V FONVIEILLE

Chasse au CO2

Soucieuse des Hommes, La Balaguère place aussi la protection de la Nature et le respect de la montagne comme une priorité. Les mauvais esprits y verront une évidence, “Qui ne défendrait pas son fond de commerce?!”. Et bien justement, nombreuses sont les agences qui ne tiennent pas compte de ces problématiques.Bilan_carbone_etranger

En plus d’une sensibilisation régulière de sa clientèle, La Balaguère a fait son bilan carbone pour mieux connaitre les postes sur lesquels elle doit progresser.

Les voyages à l’étranger sont les plus gros émetteurs de CO2, et représentent 89% du total des émissions. C’est là que le bât blesse, car comment se passer des avions pour vagabonder au Cap Vert ou partir en trekking au Maroc? Des mesures évidentes sont mises en place pour réduire ce type d’émissions, comme le fait de privilégier les vols directs, ainsi que les vols charter mieux remplis donc moins gourmands en CO2. L’entreprise a défini un plan de réduction des émissions, qui compte des actions au sein de l’entreprise, ainsi que dans la conception des circuits. L’objectif : avoir réduit les rejets de CO2 de 4,6% fin 2013.

L'Equipe de La Balaguère

L’Equipe de La Balaguère

Partir bien accompagné

Le voyage à pied est l’activité la plus douce qu’on puisse pratiquer en montagne et partir avec un accompagnateur, enfant du pays ou passionné du massif, permet une immersion responsable dans l’environnement montagnard.

Ce “passeur de monde”, lie le temps d’un séjour le quotidien des visiteurs et des visités. Chez La Balaguère, ils sont plus de 200 sur les 5 continents à composer l’équipe de terrain. Etymologiquement, accompagnateur vient de “Cum Panis” partager le pain, une symbolique forte tant les pique-niques sont des moments inoubliables en montagne. Mais il est surtout un liseur hors paire de ce livre ouvert qu’est la Nature, et commente chaque page avec passion et anecdotes.

Des Pyrénées aux confins du monde, sur les chemins de St Jacques de Compostelle, en raquettes à neige ou en VTT, La Balaguère partage sa philosophie du voyage à pied, et ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

En savoir plus : www.labalaguere.com

Alpine Pearls - Natürlich Sanfter Urlaub

Dossier : Les acteurs responsables en Montagne – 12 semaines 12 articles Parce qu’il n’y a pas que les sujets sur «Comment réduire son budget Ski cet hiver» qui doivent primer, Voyageons Autrement propose cet hiver un dossier spécial montagne sur les acteurs et les destinations qui prônent un tourisme responsable en montagne. Prenez contact pour tout renseignement.

 


Des Pyrénées aux confins du monde avec La Balaguère | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sebastien Repeto
Fondateur de l'Agence Social Media My Destination, Sébastien est avant tout un passionné de voyage.
FacebookGoogleTwitter

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Des Pyrénées aux confins du monde avec La Balaguère

  1. AVe@serein a commenté:

    C’est vraiment intéressant de voir qu’il y a de plus en plus d’agence de tourisme qui s’orientent vers le tourisme éco-responsable.

    Pour le bilan carbone c’est pas vraiment une surprise que le premier poste reviens aux déplacements !
    C’est la même chose pour tout le monde, même dans la vie de tout les jours.

    Merci pour l’article, j’irais visiter leur site pour en savoir plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

10 idées séjours ou activités pour un hiver qui change! Un voyage dans les plus beaux PNR et massifs Français à la rencontre d'hébergements, d'activités et d'intervenants insolites...

Vélotourisme : Ensemble, c’est tout… En introduction de ce dossier : un petit état des lieux d’un chantier en pleine effervescence. Ou comment la petite reine est en train de devenir grande… »...

bilan de l'acccompagnement des voyagistes - Janvier 2010 bilan de l'acccompagnement des voyagistes - Janvier 2010...

Communiqué de Presse - La Villa Marco Polo 2e promotion adoube dix "jeunes voyageurs" La promotion 2015 de la Villa Marco Polo, créée l’an passé par le Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées,...

Trekking Everest - Le nouvel an tibétain avec la communauté Sherpa L'approche de la culture sherpa Losar - le nouvel an tibétain-, une invitation à des cérémonies festives hautes en couleur, pour vivre une grande...

Balaguère Formation - Professionnels du Tourisme Balaguère Formation est une filiale du Tour Opérateur La Balaguère qui propose des formations spécifiques dans le domaine du tourisme pour les professionnels....

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Une Montagne de solutions durables

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda