#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

Daniel et Audrey Scott, “digital nomads” et philosophes du voyage au long cours

| 12 octobre 2012 • Mis à jour le 14.10.2012 à 8h17
         

Je les ai rencontrés le premier jour de l’ESTC12. Ils intervenaient dans l’atelier “Making sustainable tourism marketable”. Le titre de leur carte de visite m’intriguait: “Chief Storyteller”.

Des Phileas Fogg au XXIe siècle

Daniel & Audrey Scott, un couple souriant d’écrivains-voyageurs, de “digital nomads” comme ils aiment à se décrire, ont la fibre de Phileas Fogg. A juste titre.  Plus de 70 pays parcourus depuis 2006, le voyage comme mode de vie et une histoire originale à raconter.

Daniel était consultant en management pour de grandes entreprises aux Etats-Unis, Audrey baignait dans le monde des ONG. Un premier voyage révélateur en Inde pour l’un, une expérience marquante avec les Peace Corps en Estonie pour l’autre. Leur mariage en Italie est suivi d’une honey moon qui se transforme en un backpacking trip de 4 mois à travers l’Europe. De retour aux US, ils décident de tout vendre et de larguer les amarres. Direction Prague où ils s’installent. Après d’intenses cours de tchèque, Audrey trouve un travail chez Radio Free Europe et Daniel reprend des activités de consultant.

Cinq ans plus tard, le démon du voyage les reprend. C’est parti pour un congé sabbatique de 18 mois. Ils revendent tout et repartent: Asie du Sud-Ouest, Europe de l’Est, les destinations s’égrénent au fil des mois…et des années. Grâce aux contacts de Radio Free Europe, le jeune couple avenant tisse sa toile dans de nombreux pays. Forcément être polyglotte ouvre des portes. Ils  veulent rencontrer les habitants, s’immerger dans leur quotidien, voyager en cohérence avec leurs valeurs: respect des gens, des cultures et de l’environnement. Somme toute, praticiens d’un tourisme responsable, “sans même en connaître le terme”, m’avoueront-ils.

De blogueurs à “Digitals Nomads” : récit d’une opportunité

Au début, ils racontent leurs aventures sur un simple blog qui devient vite suivi par une multitude d’internautes. Au fil de leur récit, ils se bâtissent une réputation de confiance et d’indépendance basée sur leur vécu d’expériences originales. 7500 visites mensuelles sur leur blog, 5500 “like” sur FB. Leur apiration: inspirer leurs lecteurs à voyager différemment, au plus près des habitants.

Un beau jour, le fondateur de G-Adventures, un grand opérateur canadien de voyages d’aventure les contacte: “Cela vous dirait de gérer notre stratégie de social media pour notre programme Wonders in residents ?” Chemin faisant, ils s’inventent un modèle économique qui s’adapte à leur mode de vie de “digital nomads”:  Tour à tour, ils collaborent  avec des offices de tourisme, des entreprises de nouvelles technologies, des ONG en relatant leurs projets et expériences des destinations. Se liant au GSTC (Global Sustainable Tourism Council), ils écrivent des articles sur leurs membres qui appliquent les critères mondiaux du tourisme durable et décrivent des cas d’écoles.

Comment sondent-ils l’âme d’un pays ? En racontant une  histoire sur les personnages rencontrés, en flânant sur les marchés locaux, en expérimentant la cuisine locale, en visitant des ONG sur le terrain…Leur recette: s’imprégner d’un pays sous ses multiples dimensions.

2123 jours de voyages ininterrompus, 58 968 334 pas foulés et 75 pays parcourus plus tard, quels enseignements en tirent-ils ?

Que l’expérience du voyage au long cours en finit avec les idées reçues, que le bonheur réside dans les choses simples, que l’on peut apprendre de tout un chacun rencontré au cours d’un voyage, que finalement nous n’avons pas besoin de beaucoup pour vivre…La vie repose sur une question de décision. Daniel me fixe dans les yeux:  “La vie est courte, pour autant vivre en accord avec ses propres choix est finalement ce qui nous rend heureux. Nous devons tous trouver notre chemin dans ce monde. Et si un jour l’aventure vous tente de faire comme nous, faîtes-vous vite à l’idée d’être à l’aise dans l’incertitude !”

Contacter les Digitals Nomads”

Blog: www.uncorneredmarket.com
Facebook: facebook.com/UncorneredMarket
Twitter: @umarket

Arvel partenaire de la couverture de l’ESTC 2012


Daniel et Audrey Scott, “digital nomads” et philosophes du voyage au long cours | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Manuel Miroglio
Consultant-Formateur Spécialiste en Tourisme Responsable et Solidaire Co-fondateur du Cabinet conseil SPE Tourism Co-organisateur du 1er Forum National du Tourisme Responsable 2010 Co-organisateur du 1er Festival Partir Autrement 2008 Coproducteur et coréalisateur du documentaire "La Caravane solidaire en Afrique, sur la piste dun tourisme responsable" 2008 Membre du comité de sélection des Trophées du Tourisme Responsable de voyages-sncf.com 2009-2010 Membre associé de l'Association pour le Tourisme Equitable & Solidaire Membre du réseau Ecoturismogenuino.ning.com Membre du Réseau Archimède, acteurs du tourisme solidaire en Ile-de-France
Facebook

Découvrez nos abonnements

Une réponse à Daniel et Audrey Scott, “digital nomads” et philosophes du voyage au long cours

  1. Tanned a commenté:

    Jolie histoire, j’espère que je vais en faire de même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

A la rencontre des femmes Afars avec Marion Lavabre Vivant sur un triangle de terre chevauchant l'Ethiopie, Djibouti et l'Erythrée, les Afars sont un peuple de pasteurs nomades. La photographe et ethnologue Marion...

Nomad Planet s'engage aussi pour l'environnement Munkhe, fondateur de Nomad Planet, où l’on découvre comment l’action de Nomad Planet a aussi une raison d’être pour le nomadisme, pour l’environnement, et espère ainsi...

Rencontres du Tourisme solidaire - Voyage en Mongolie Au Foyer de Grenelle – 17 rue de l'Avre - Paris 15 ème - Métro La Motte Piquet...

Faire connaissance avec les journalistes de Voyageons-Autrement.com Vous lisez régulièrement leurs articles, leurs analyses, leurs reportages... mais finalement, vous ne savez pas vraiment qui se cache derrière...

Penan - des peuples indigènes de Malaisie menacés Les Penan sont des chasseurs-cueilleurs nomades. Ce peuple indigène du Sarawak est spolié de sa terre par l'exploitation forestière et la construction de Barrage...

VVE - L'association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables L'association des Voyageurs et Voyagistes éco-responsables s'est comme but de fédérer les énergies en matière de tourisme éco-responsable et durable....

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
ESTC 2012 - Ecotourism and Sustainable Conference

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda