#TourismeDurable
10 ANS DE TOURISME DURABLE

LE VILLAGE DU TOURISME SOLIDAIRE EN AVANT-PREMIÈRE A LA MAISON DES CITOYENS DU MONDE

| 10 février 2011 • Mis à jour le 10.02.2011 à 18h37
         

La Maison des Citoyens du Monde à NantesVoyageons-autrement.com s’est rendu pour vous à la rencontre du projet 2011 de « Village du Tourisme Solidaire » qui se met en place dans moins de dix jours à Nantes.

La Maison des Citoyens du Monde à Nantes, ce mardi 8 février 2011.

En effet, les 18, 19 et 20 février prochains, de 10H à 18H se déroulera le Salon International du tourisme de Nantes au Parc des Expositions de la Beaujoire. Sur ce salon, un espace de 100 m2 sera dédié au réseau A.T.E.S (Association pour le Tourisme Equitable et Solidaire). Dix des vingt-trois associations membres de ce premier réseau national des voyagistes du tourisme équitable et solidaire y seront représentées, au sein d’îlots particuliers et originaux.

Lors de cette avant-première, à la Maison des Citoyens du Monde, quatre partenaires et membres de l’A.T.E.S. étaient représentés :
Alter Enga, Tamadi, Libertalia et Croq’Nature Amitié Franco-Touareg.
Véronique Dave (Tamadi), Anaïs Bourgoin, annaëlle Réthoré (alter-Enga), Marianne Rousseau, Dorothée Cabaret et Perrine Bergiste (Libertalia) nous ont révélé le projet de ce village. Elles ont en premier lieu précisé les notions de tourisme responsable, équitable et solidaire, nous présentant ensuite l’A.T.E.S. et nous dévoilant enfin les particularités du salon du Village Solidaire.

Anaëlle Réthoré, Anaïs Bourgoin (Alter Enga) ; Perrine Bergiste, Marianne Rousseau, Dorothée Cabaret (Libertalia) et Véronique Dave (Tamadi).
De gauche à droite : Anaëlle Réthoré, Anaïs Bourgoin (Alter Enga) ; Perrine Bergiste, Marianne Rousseau, Dorothée Cabaret (Libertalia) et Véronique Dave (Tamadi).

TOURISME SOLIDAIRE N’EST PAS CHARITÉ !

Avant de définir le tourisme solidaire, Véronique Dave a cherché plus loin : POURQUOI le tourisme solidaire ?
Le tourisme représente actuellement 12 % du P.I.B. mondial et 8 % de l’emploi. C’est une activité qui concernait en 1950 un nombre de vacanciers de l’ordre de vingt-cinq millions et qui est passée en 2006 à huit cent quarante deux millions. Pour l’horizon 2010, l’O.N.T prévoit 1,6 milliards de voyageurs.
C’est vrai que le tourisme est une activité qui, scindant les « pays riches » (« pays du Nord ») et les « pays pauvres » (« pays du Sud »), bénéficie surtout aux pays riches.

Depuis les années 1980, les pays du Sud ont commencé à bénéficier de l’activité du tourisme. Ils ont commencé et continuent de plus en plus à y participer. Il est donc indéniable que le tourisme offre des perspectives de développement et de créations d’emploi dans les pays du Sud. Cependant, dans la réalité, 80 à 90 % des recettes profitent aux industries du Nord (compagnies aériennes, tour operator, chaînes hôtelières,…). En plus, le tourisme industriel se développe dans les pays les plus pauvres souvent au détriment des populations locales :
– hyper concentration des infrastructures,
– surenchère au niveau du foncier,
– et sur l’exploitation : emplois précaires, travail d’enfants, prostitution, hausse du prix de l’eau,…

A partir des années 1950, certains ont réfléchi sur la façon de développer un tourisme qui puisse bénéficier aussi aux populations locales… Est née alors la notion de « tourisme intégré ». Avec le temps sont apparues les notions de tourisme durable, de commerce équitable et pas mal d’acteurs se sont penchés sur la question d’un tourisme alternatif.

Ce tourisme alternatif met au centre du voyage la rencontre, l’échange, la découverte d’autres cultures, privilégiant l’action des populations locales dans les différentes phases du projet touristique et une répartition plus équitable des ressources générées.

Les ramures de ces changements ont donné naissance à plusieurs types de tourisme, aux cloisons très souples pouvant s’ouvrir les unes sur les autres :

LE TOURISME RESPONSABLE : Basé sur la connaissance des réalités locales, de la culture, des modes de vie, de la situation politique et sociale de tel ou tel groupe. Il alterne en général des activités culturelles et des rencontres avec des acteurs locaux.

LE TOURISME ÉQUITABLE : S’inspire davantage des principes du commerce équitable. Il insiste plus particulièrement sur la participation des communautés d’accueil, sur les prises de décisions démocratiques et sur un mode de production respectueux de l’environnement incluant, bien sûr, une juste rémunération des acteurs locaux.

LE TOURISME SOLIDAIRE : Se situe plus loin que la découverte de l’ailleurs, au-delà de l’échange et de la rencontre avec d’autres… Il diffère totalement d’une démarche charitable et humanitaire, Véronique Dave insistant bien sur ce point. Le tourisme solidaire s’appuie sur des partenariats passés avec les acteurs locaux et permet de soutenir des dynamiques de développement local (aide à la création de chambres d’hôtes, financement d’études,…) par une réinjection locale d’un pourcentage du prix du voyage. Ce tourisme n’est pas une fin en soi, mais un réel levier pour que les populations se réapproprient leur propre développement.

Toutes les structures membres du réseau A.T.E.S., sélectionnées sur la base d’une grille de critères éthiques rigoureux entrent et se définissent dans et par ces éléments.
Découvrez les 10 critères fondamentaux

UN VILLAGE ORIGINAL ET RESPONSABLE

Placé dans le Hall 3 du Parc des Expositions de la Beaujoire, le Village solidaire va se scinder en 10 îlots où chacune des structures mettra en avant sa spécificité sous forme de scénographies pour accueillir et informer les visiteurs. On y trouvera aussi des espaces conviviaux aménagés en petits salons et un espace forum qui présentera tout au long des trois jours des conférences et des films documentaires, avec des intervenants qui nous éclaireront sur leurs expériences responsables et solidaires.

L’originalité de ce village solidaire tient aussi à son agencement et à sa décoration, réalisés avec un style épuré et des éléments naturels, composés de matériaux innovants, réutilisables, mis en valeur par leur disposition… Le mobilier de l’espace sera conçu en éléments recyclés (réalisés par un institut nantais d’insertion professionnelle) où se mêleront des éléments issus du commerce équitable (parasols colorés, présentoirs en bambou,…).
« Le projet s’inscrit dans la durée. Tous les éléments du mobilier seront mis à disposition d’autres associations d’économie sociale et solidaire après le salon […] » nous précise Anaïs Bourgoin.

2011 sera la troisième année de cette mutualisation de l’espace « solidaire » au sein du Salon International du Tourisme. La présence de cette délégation de l’A.T.E.S. ayant été fortement remarquée l’année dernière, puisque le village solidaire a été récompensé par le Prix du meilleur accueil sur le Salon de Nantes.

Alors… Pourquoi ne voyagerions-nous pas autrement vers ce Village Solidaire qui nous promet de toutes autres perspectives de vacances ?…

Valérie Desaint – Rédactrice Voyageons-autrement.com


LE VILLAGE DU TOURISME SOLIDAIRE EN AVANT-PREMIÈRE A LA MAISON DES CITOYENS DU MONDE | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Rédaction Voyageons-Autrement

Facebook

Découvrez nos abonnements

Les commentaires sont fermés.

Informations utiles pour voyager

Caroline Mignon, nouvelle directrice de l'ATES L'ATES (Association Tourisme Equitable et Solidaire) a accueilli mi-janvier une nouvelle directrice Caroline Mignon pour remplacer Julien Buot qui continue de son côté...

Réseau Tusoco - Routard solidaire en Bolivie Réseau Tusoco - Voyages routard en Bolivie - Tourisme solidaire en Amazonie...

AGENDA DU MOIS - FEVRIER 2014 L'ECO GUIDE DES STATIONS DE MONTAGNE - MOUNTAIN RIDERS Les vacances d’hiver approchent… c’est le moment de feuilleter l'Eco guide des Mountain Riders pour choisir une station de montagne...

Greeters de Nantes, association de tourisme participatif à Nantes Parallèlement à son activité d'accueil de visiteurs, l'association les Greeters de Nantes a organisé, en collaboration avec de nombreux partenaires...

Charte éthique de l'écovolontariat La 3ème étape de la création d'une Charte éthique de l’Écovolontariat démarre. Donnez votre avis en répondant au questionnaire public avant le 15 novembre ! Participer à la construction...

Les 10 articles les plus lus sur Voyageons-Autrement en 2014 JANVIER 2014 : Séjours neige en pays ardéchois 1730 visites Séjours neige en pays ardéchois, ou comment découvrir l’Ardèche blanche...

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda