#TourismeDurable
bynativ est la communauté des agences locales pour votre voyage sur mesure

Entre V.V.E et les espaces protégés, ça bouge !

| 28 janvier 2014 • Mis à jour le 27.02.2014 à 14h36
Thèmatique :  Acteur associatif   Initiative privée   Labels   Territoire 
         

Les Parcs Nationaux et Parcs Naturels Régionaux sont régis en France, depuis le 14 avril 2006, par une nouvelle loi. Le principal souhait du législateur était d’en modifier la gouvernance, et d’associer, via la réalisation d’une charte, les élus locaux à l’administration des parcs.

coeur de parc et zone adhesion« Le Parc National est composé d’un ou plusieurs cœurs, définis comme les espaces terrestres et maritimes à protéger, ainsi que d’une aire d’adhésion, définie comme tout ou partie du territoire des communes qui, ayant vocation à faire partie du parc national en raison notamment de leur continuité géographique ou de leur solidarité écologique avec le cœur, ont décidé d’adhérer à la charte du parc national et de concourir volontairement à cette protection ». Cela suppose donc, que les élus locaux, avec les entités parcs, se mettent d’accord sur la rédaction d’une charte pour chaque espace protégé, et qu’ils y adhérent pour « concourir volontairement à cette protection ».

Par ailleurs, en 1999, La fédération Europarcs a lancé la mise en œuvre de la Charte Européenne du Tourisme Durable dans les espaces protégés. Au 1er décembre 2012, 107 espaces protégés (dont 23 EP français) situés dans treize pays d’Europe étaient  signataires de la CETD, ils sont 119 à ce jour.

Cette charte, comporte trois volets. Le dernier, le volet 3, concerne la mise en œuvre pratique du tourisme durable dans les espaces protégés. Le Parc National des Ecrins vient de voir sa stratégie touristique certifiée par la CETD : http://www.ecrins-parcnational.fr/actus/50-accueil/1534-eco-tourisme-un-agrement-europeen-pour-les-ecrins.html

Un cas concret : Le Parc National de la Vanoise

Pouuri de Nancruet

Pouuri de Nancruet

Tous les espaces protégés n’ont donc pas adhéré à la CETD, mais cela n’empêche pas certaines démarches parallèles. Par exemple, en Vanoise, où le Parc National est entouré des plus grandes stations de ski du monde   Courchevel – Méribel – La Plagne, Les Arcs, Val d’Isère, Tignes, la grande majorité des élus n’a aucune volonté de « concourir volontairement à cette protection », et ont annoncé officiellement qu’ils n’adhéreraient pas à la charte, alors que la rédaction de cette dernière n’était pas encore finalisée !

Les débats qui ont eu lieu, dans le cadre de l’enquête publique, autour de la rédaction de ladite charte, ont parfois frôlé le pugilat entre tenants d’un « tout développement », et partisans d’un développement raisonné, mais surtout « pensé ». Les maires de ces stations se sont permis de rédiger des éditos en défaveur du Parc dans leurs bulletins communaux, voire de distribuer des notes d’ « information ? » au sein même des Offices de Tourisme, dont la vocation est pourtant tout autre ! Le Parc National de la Vanoise ne pouvait donc pas adhérer à une nouvelle charte, encore moins européenne, et qui plus est « durable » ! Il n’est donc pas adhérent de la CETD. Il a alors entrepris un cheminement, en tous points parallèle, mais basé sur la concertation des acteurs dans une démarche participative, sans référence à un cadre déterminé. Une réunion s’est tenue le 14 octobre dernier à Bellentre pour élaborer une démarche de co-construction avec les acteurs touristiques locaux, afin de définir une stratégie touristique (durable) et son plan d’actions. Cette stratégie, ainsi définie, grâce aux nombreux apports des membres présents (seulement deux maires sur une bonne cinquantaine de personnes représentatives de la société civile), a été adoptée par le conseil d’administration du Parc National de la Vanoise le 27 novembre 2013. Dans le même temps, la charte tant controversée a été revue, re-rédigée, et adoptée par le même Conseil d’administration (dans lequel siègent des élus).
Les élus locaux, à quelques mois des élections municipales, ne pouvant, ou ne souhaitant, afficher leur accord avec cette nouvelle charte (en privé beaucoup concédaient sa valeur) ont fait en sorte qu’elle soit adoptée sans la signer. Pour ce faire, ils n’ont pas participé au vote, pour mieux illustrer le fameux « courage, fuyons ! Mais l’important est bien que la charte existe, a été entérinée, et la stratégie touristique pour un tourisme durable est en route. Il ne reste que l’étape du Conseil d’Etat à franchir pour l’entériner définitivement, et pouvoir procéder aux premières adhésions.

Les enjeux pour 2014 sont donc : Le Parc National de la Vanoise se réduira-t-il à sa zone de protection : le cœur de Parc, et les réserves, si aucune commune des 26 concernées ne signe la charte ?
Ou certains maires, auront-ils le courage politique et personnel de faire adhérer leur commune à l’aire d’adhésion ? Les acteurs touristiques qui opèrent de manière durable sur l’espace parc, en sont réduits à attendre ces décisions, aux mains de quelques personnes. Pris en otage : Si leur commune adhère, ils auront la possibilité d’être « labellisés par le Parc. 036Dans le cas contraire leurs séjours même responsables, ne pourront l’être. La loi de 2006 montre donc aujourd’hui ses limites et les effets pervers qu’elle a générés. Appliquée de manière « intelligente », la nouvelle gouvernance permet aux acteurs locaux d’être impliqués dans une démarche participative, à l’élaboration d’un tourisme durable sur leur espace protégé. Rejetée par des partis-pris politiques, elle dévalorise même les initiatives les plus responsables ! Quand on vous dit que la gouvernance est l’un des enjeux clefs du Tourisme durable ! Personnellement, je suis accompagnateur en montagne, ambassadeur du Parc, ce qui signifie que certaines de mes sorties dans le Parc sont reconnues comme durables et sont commercialisées dans le cadre d’un partenariat – ambassadeurs – Parc. L’une d’entre elles a d’ailleurs été expertisée sur le terrain cet été. J’habite à Ste Foy Tarentaise, dont la commune figure parmi les plus hostiles au Parc…

Donc la question est : des séjours de Vanoise écotourisme pourront-ils- un jour afficher la marque parc, alors que la plupart de ses séjours sont construits, voire co-construits avec le parc ?

En savoir plus : http://blogvoyagesecoresponsables.jimdo.com/2013/12/12/v-v-e-au-cœur-des-actions-de-mise-en-tourisme-des-espaces-protégés/

Suite au prochain article :  Peut-on faire du tourisme durable dans les espaces protégés en hiver ?

Cliquez sur l'image pour signer L'Appel pour nos Montagnes

Cliquez sur l’image vous aussi

Ils soutiennent et participent à ce dossier engagé et engageant : Mountain Wilderness, Allibert et leurs séjours raquettes

Dossier Montagne 2013 : Une Montagne de solutions durables

Pour s’abonner et recevoir la quinzaine d’articles du dossier, inscrivez vous ci-dessous et surtout … n’oubliez pas de Partager


Entre V.V.E et les espaces protégés, ça bouge ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jean-Pierre Lamic

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Kenya - Le Parc de Meru Le Parc de Meru est l'un des parcs les moins connus du Kenya. Cet espace naturel est géré dans le respect d'une certaine diversité biologique...

En tant que chercheuse scientifique, quels sont vos domaines de prédilection? Je m’intéresse particulièrement aux impacts socio-culturels de l’écotourisme, aux questions de santé et de bien-être des communautés,...

Gabriel Macaya, Ambassadeur du Costa Rica en France Propos de Gabriel Macaya, Ambassadeur du Costa Rica en France, retranscrit de la conférence “Qu’est-ce qu’un tourisme responsable ? Les paroxysmes” qui s’est tenu...

Visit and Run, le blog écolo et sportif de Camille Camille est une sportive de tous les jours, et surtout une "runneuse", qui aime voyager, mais attention, pas n’importe comment : courir pour découvrir les villes,...

Quel avenir pour les Parcs Nationaux? C’est à l’Assemblée Nationale, le jeudi 12 décembre, que s’est tenue la Conférence de presse « Les Parcs Nationaux en danger » organisée et animée par l’association Mountain...

Comment construire son séjour éco-touristique en PACA ? La région PACA c’est bien sûr Marseille, les plages, le soleil, le petit pastis sous les platanes, mais pas que… on oublie trop souvent que la Provence-Alpes-Côte...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
Vacances ski & montagne

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda