#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

Les toilettes en Inde, sujet tabou sauf pour Bollywood !

| 19 décembre 2019 • Mis à jour le 19.12.2019 à 8h26
Thèmatique :  Monde 
         

Oubliez les danses endiablées, les costumes brillants, les machos virils et la promotion des valeurs familiales. Dans Toilettes : une histoire d’amour, le cinéma indien joue son rôle politique et social mieux que jamais, reflétant les mœurs de la société indienne en pleine évolution. Le tout sur fond de romance et de chansons d’amour bien sûr !

Toilettes : une histoire d’amour, un film de Shree Narayan Singh

En Inde, plus de gens ont accès aux téléphones portables qu’aux toilettes… 60% de la population indienne, soit plus de 800 millions de personnes, ne dispose pas de toilettes dans son foyer et doit se soulager à l’extérieur. Le manque de sanitaires est un enjeu majeur de santé publique. Les problèmes d’assainissement et de contamination de l’eau entraînent des infections et des maladies. C’est une situation qui désavantage surtout les femmes. Au-delà d’un problème sanitaire, il s’agit d’une question de sécurité, de dignité et d’indépendance. Dans les zones rurales, les violences sexuelles se déroulent souvent à ce moment-là, lorsque les femmes doivent attendre la nuit pour trouver un endroit discret pour faire leurs besoins.

Événement inattendu, voire invraisemblable : ce sujet tabou fait l’objet d’une comédie made in Bollywood, sortie le 11 août dernier sur les écrans : « Toilettes : une histoire d’amour ». Les problèmes sociaux liés aux valeurs morales et patriarcales de la société indienne ne sont pas vraiment les thèmes principaux abordés dans les superproductions Bollywood.

Si vous vous intéressez à ce cinéma et souhaitez vous immerger dans la culture qu’il traite, parce qu’il n’y a pas mieux pour saisir un film que de se familiariser avec la culture dont il est issu, le formulaire e-visa pour aller en Inde est par ici. Ce formulaire fait partie des démarches obligatoires à accomplir pour s’y rendre. Une belle occasion de découvrir ce pays exotique et ses sujets de société.

Film Bollywood - Toilettes : une histoire d'amour

Toilettes : une histoire d’amour, un film de Shree Narayan Singh

Ils se marièrent et eurent beaucoup de toilettes…

La ville de Bombay, rebaptisée Mumbai en 1996, est la capitale du cinéma indien. Le terme Bollywood désigne les films produits dans les studios de Bombay en langue hindi. Cette industrie cinématographique, la plus prolifique au monde, reflète la culture indienne dans sa recherche d’idéal, de rêve et de beauté. Les films Bollywood sont comme le ciment qui unit toute une société, aussi diversifiée soit-elle. Autrement dit, si un film marche, tout le monde connaîtra le tube et la chorégraphie par cœur sans forcément être allé le voir en salle. Et Toilet: Ek Prem Katha, en hindi, connaît déjà un succès en Inde depuis plusieurs semaines.

En vedette le grand Akshay Kumar, bien connu des fans de Bollywood. Indispensable à l’univers Bollywood : une histoire d’amour contrariée est au centre de l’intrigue. Mais cette fois ce n’est ni pour des raisons de castes ni pour des raisons de religion, mais à cause d’une histoire de toilettes. Le film raconte la séparation d’un couple car le mari n’a pas installé de toilettes chez eux. On le suit dans ses pérégrinations pour construire ces fameuses latrines et reconquérir son épouse. Chorégraphies, musique, sentiments exacerbés, tous les ingrédients de la comédie indienne populaire sont réunis pour ne pas non plus mettre le public trop mal à l’aise face à ce scénario inédit.

L’humour au service d’un problème sanitaire et social

Au-delà de la réalité sociétale dont il s’inspire, le film est loin d’être une fiction. Il se base sur une histoire vraie qui s’est déroulée il y a quelques années au Madhya Pradesh. Dans cet état rural du centre de l’Inde, une femme a refusé de retourner vivre dans la maison familiale tant que son mari n’installait pas des toilettes. Elle a entraîné d’autres femmes du village dans son mouvement, son mari a finalement construit des toilettes et elle a pu rentrer chez elle. Plus récemment, une femme originaire du Rajasthan a obtenu le divorce car son mari avait refusé d’installer des toilettes dans son domicile. Désormais, en Inde, l’absence de toilettes dans le foyer peut constituer un motif de divorce !

Les promesses de Narendra Modi - AFP Sajjad Hussain

Les promesses de Narendra Modi ©AFP Sajjad Hussain

Cette comédie sensibilise le public et les populations locales à une question sérieuse mais ne froisse en rien l’action du gouvernement, qui, abordée dans un film, risquerait d’immédiatement appliquer une censure. Narendra Modi a fait de l’assainissement et de la propreté des piliers de son mandat, dont la dépollution du Gange. Il a promis de construire plus de 60 millions de toilettes d’ici fin 2019, et dit en avoir déjà construit plus de la moitié. C’est probablement très surestimé… mais comme le dit le héros dans le film : « Si on ne change rien, rien ne va changer ».

Une autre production bollywoodienne sortie en 2018, Padman, abordait quant à elle le tabou des règles et des serviettes hygiéniques. Bollywood deviendrait-elle une industrie d’utilité publique ?

Bollywood en chiffres

  • En 1896, les frères Lumière organisent la première projection d’un film en Inde, à Bombay.
  • En 1913, le premier long métrage indien est réalisé : Raja Harishchandra, réalisé par Dhundiraj Govind Phalke, film muet inspiré du Mahabharata, grande épopée de la mythologie hindoue.
  • Aujourd’hui, Bollywood tourne 24h/24h, produit plus de 1000 films par an, soit jusqu’à 3 films par jour tournés à Bombay, et connaît une croissance annuelle de 10%. 3 fois plus de films sont produits à Bollywood qu’à Hollywood avec un coût de production par film 20 fois moins cher en moyenne qu’un film américain. Même si les recettes sont plus modestes qu’aux États-Unis, le cinéma indien aurait tout de même rapporté près de 2 milliards d’euros en 2014.

Réalisateur

Shree Narayan Singh

Acteurs

Anupam Kher Kakka
Akshay Kumar Keshav
Bhumi Pednekar Jaya
Rajesh Sharma
Divyendu Sharma
Sana Khaan
Jaspal Sharma Dabloo
Mukesh Bhatt Rastogi

Avis d’un lecteur

Depuis le temps que je regarde des films indiens, c’est la première fois que j’en vois un qui parle de ce problème contraignant. L’histoire peut paraître absurde de l’extérieur, mais c’est un vrai problème là-bas puis surtout l’histoire en question est inspirée de faits réels puisque récemment, une femme a demandé et obtenu le divorce parce que la maison de son mari ne disposait pas de toilette. Shree Narayan Singh s’empare de ce sujet.


Les toilettes en Inde, sujet tabou sauf pour Bollywood ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Sophie Squillace

Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda