#TourismeDurable

L’écotourisme déroule ses cours sur le net version MOOC

| 24 juin 2015 • Mis à jour le 17.04.2016 à 15h33
Thèmatique :  Acteur privé   Conseils   Initiative privée   Institutionnel   Monde 
         

Un “MOOC” kézako? C’est tout simplement un cours en ligne ouvert et massif et celui dont je vais vous parler nous concerne toutes et tous : un ensemble de modules et de séquences de cours via le net. Ceux-ci sont déclinés avec des vidéos simple d’approche et des textes en PDF reprenant les vidéos. Des QCM valident le travail effectué. Tous les 15 jours (le vendredi en fin d’après-midi) un webinaire est mis en place : il s’agit d’un grand séminaire en ligne avec intervenants ou tout un chacun peut poser des questions via un système de chat en ligne. Gage de sérieux les cours sont organisés par l’Université de Jendouba en Tunisie et celle de Toulouse Jean Jaurès, avec un contingent de formateurs de qualités, connus et reconnus, dans le tourisme, l’écologie ou le climat. Une riche idée que je vous invite à découvrir, pourquoi pas en vous inscrivant (gratuitement) et en suivant les cours. Ce n’est pas contraignant et tout bonnement passionnant.

Prêt(e)s à répondre aux 3 objectifs :
• discriminer l’écotourisme parmi les autres formes de tourisme
• cerner les enjeux de l’intégration de l’écotourisme dans le développement territorial ;
• analyser le cadrage d’un projet avec l’écotourisme

l'éco système c'est quoi? 1er thème du MOOC

l’éco système c’est quoi? 1er thème du MOOC

De la définition d’un éco-système aux changements climatiques

Les premiers cours vont permettre de donner le cadre aux réflexions à venir. Les définitions des termes biotope, écologie, et le rappel de ce que sont les interactions entre êtres vivants et leurs milieux de vie vous aideront à mieux préparer la suite du MOOC. L’éco-système, tel qu’il est défini par Tanslet en 1935 :

“l’éco-système est un système fonctionnel qui inclut une communauté d’être vivants et leur milieu inerte”

De même la suite des unités de cours rentrera dans le détail sur les enjeux des changements climatiques, sur la biodiversité et déjà une première analyse s’impose avec les premiers effets de ces changements sur les éco système fragiles et leurs conséquences désastreuses. L’éco-tourisme à la lumière de qui est annoncé par Chaabane Abbes, maitre de conférences,

l’écotourisme, peut contribuer à limiter les effets des changements climatiques sur les écosystèmes en augmentant le revenu des populations locales et en contribuant à la sauvegarde de la biodiversité.”

 De l’écotourisme aux écotouristes : qui sont ils?

une définition de l'écotourisme (def de l'association internationale de l'écotourisme)

Définition de l’écotourisme par The International Ecotourism Society (TIES)

Après avoir donné plusieurs définitions de ce qu’est l’écotourisme, il est ensuite question de l’écotouriste, existerait-il un écotouriste type? Que recherche t’il? On trouverait ainsi des écotouristes  expérimentés et d’autres généralistes, les premiers sont des convaincus, voyageant avec des agences spécialisés, souhaitant profiter d’activités en milieu naturel de qualités, ils représentent entre 5 et 7% du marché mondial, les second, moins connaisseurs et moins exigeants mais forcément plus nombreux et qu’ils restent “à convaincre” des bienfaits et valeurs du tourisme responsable. L’écotourisme est une forme de tourisme durable, dans le respect de l’homme, du ou des milieux naturels, de la culture et de l’économie locale. L’écotouriste franchit le pas pour étudier, pour admirer des sites, des animaux ou une flore exceptionnels ou encore pour une manifestation culturelle. Le cours compare et distingue aussi les formes de tourismes (tourisme vert, de nature ou encore l’agritourisme….)

Le développement économique et la gouvernance locale

les territoires peuvent ils se développer grâce à l'écotourisme?

les territoires peuvent ils se développer grâce à l’écotourisme?

3e sujet du MOOC : l’économie et les cycles touristiques. Pierre Torrente raconte l’histoire de “l’invention du tourisme” de masse (l’Aristocratie Anglaise découvrant et séjournant sur nos côtes dès la fin du 18e), instaurant ici de fait un échange économique novateur. Après cette première phase de tourisme d’élite vient le temps de la démocratisation, changeant la donne (moins de fidélisation, durée de séjours moindre et une activité touristique qui devient, suivant les territoires une activité principale. Une hypothèse se crée, un tourisme d’élite se crée, bientôt rejoint par la masse. L’élite part qui laisse place à une nouvelle forme de tourisme… Est ce que l’écotourisme suivra ce cycle ou alors verra t’on un nouveau cycle justement, cassant les codes établis. De même la question des peuples autochtones devra être mis au centre des discussions. Selon Sylvie Blangy :

“le tourisme doit être conçu comme outil de renaissance culturelle et reconquête identitaire et basé sur une réappropriation des savoirs traditionnels écologiques, un dialogue Intergénérationnel, et une restructuration territoriale”

………………………..

Suivront encore deux beaux et copieux chapitres sur la mise en pratique de l’écotourisme dans les aires protégées, la valorisation du patrimoine et la transition écologique, puis pour pour clore ce MOOC place au financement possible et au web collaboratif, vous pouvez bien entendu profiter de toutes ces connaissances en vous connectant et vous inscrivant (gratuitement) sur https://www.france-universite-numerique-mooc.fr


L’écotourisme déroule ses cours sur le net version MOOC | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Projects Abroad - Des missions de volontariat humanitaires et écologiques Projects Abroad propose des missions de volontariat humanitaires et écologiques dans 22 pays d'Afrique, Asie, Amérique Latine et Europe de...

Le Tourisme Responsable en Vidéos - WTM Londres 2017 Avec plus de 5000 exposants et 50 000 visiteurs, le World Travel Market (WTM) de Londres est un des plus grands salons du tourisme international. A travers son...

Les îles, laboratoire du tourisme durable? La Journée Mondiale du Tourisme Responsable s’est tenue lundi 3 juin avec pour thème, les îles, et pour question centrale, quelle gouvernance pour préserver les patrimoines...

L’Occitane en Provence – partenaire de la Grande Journée du 21 Novembre. On ne présente plus L’Occitane en Provence, qui vient d’ouvrir son  2000e magasin dans le monde. On ne présente plus L'Occitane en Provence,...

Deux outils innovants pour penser et gérer le climat en montagne Lors du séminaire de clôture de Transversalis Action 3 mené par l’ISTHIA, la question s’est posée – au sein de cet institut dynamique qui forme entre...

L’Université d’été PM4SD: la formation Voyageons-Autrement.com vous a déjà présenté la méthode PM4SD. Il s'agit ici de vous présenter notre expérience  et notre vision en tant que parties prenantes de cette...

DANS LE DOSSIER VOYAGEONS-AUTREMENT :
MOOC : L'écotourisme, imaginons le ensemble

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu
Les derniers tweets
Les catalogues Voyagiste

Agenda