#TourismeDurable
Demande d'envoi de la feuille de chou et inscription Newsletters

« Nouvelle ruralité » : l’année de toutes les initiatives !

| Publié le 19 septembre 2022 • Mis à jour le 20 septembre 2022 à 14h34
Thèmatique :  Acteur privé   Initiative privée   Territoire 
         

Depuis quelques mois, on voit fleurir aux quatre coins du pays des projets en tous genres liés à la « nouvelle ruralité ». Une ruralité qui, pour se réinventer s’est d’abord donné un lieu de réflexion et de rassemblement emblématique : The Land. Ajouté à cela le fait qu’Essentiem soit parvenu à ouvrir le champ du mécénat au tourisme (pour peu que ce dernier soit vecteur d’avancées sociales, inclusives ou environnementales), le bel élan dont nous allons vous dresser ici un début d’inventaire à la Prévert ne devrait donc pas se tarir de sitôt…

The Land : A tout seigneur tout honneur, commençons par dire un mot de The Land, le premier campus hybride européen dédié à la nouvelle ruralité qui a ouvert ses portes récemment à Rennes. Espace de formation, de réflexion, de culture, d’innovation sociale comme entrepreneuriale au service du développement des nouvelles ruralités, The Land réunit étudiants, entrepreneurs, chercheurs et artistes pour inventer une ruralité plus résiliente, responsable et solidaire. Ce campus particulièrement innovant organise notamment chaque année la remise de trophées des Coqs d’Or dont la première édition, en avril dernier, a récompensé deux des projets évoqués ci-dessous : Campacity et Ville à joie.

Campacity a été créé par un agriculteur bio avec l’idée que les collectivités territoriales (auxquelles peuvent s’associer entreprises, associations et citoyens) ont le pouvoir d’agir pour renouer le dialogue grâce au principe du jumelage. Pour lutter contre la désertification des campagnes et nouer des liens entre les producteurs ruraux et les consommateurs urbains, Campacity a décidé de mettre en place des systèmes de jumelages d’un genre nouveau entre ville et campagne. Comme par exemple entre la petite commune rurale de 500 habitants de Saint-Fraimbault dans l’Orne et le très urbain XVIIIe arrondissement de Paris.

Le cabinet médical itinérant de La Ville à Joie…

La Ville à Joie œuvre pour amener du service et du lien social sur les places des villages. Pour ce faire, elle forme des troupes itinérantes multiservices qui passent sur les places des communes pour y proposer, le temps d’une journée, des commerces, des services et de l’animation. Ces tournées sont composées d’acteurs variés du territoire : professionnels, services publics, associations… La Ville à Joie va chercher les communes et les intervenants sur le territoire pour former une ronde itinérante : elle prépare les évènements, organise le planning, accompagne les intervenants sur leur action itinérante et prend en charge la communication auprès des habitants. En 2022, 5 tournées itinérantes (soit 220 dates) ont été organisées à travers la France.

Lean Connected désenclave les territoires et populations isolés grâce à ses stations de connexion autonomes. Depuis 2017, Lean Connected apporte la connectivité dans les territoires sans accès au réseau électrique grâce à une installation solaire photovoltaïque conçue pour fonctionner dans les environnements les plus extrêmes. Cette innovation qui s’adresse aux particuliers, professionnels, agriculteurs et collectivités a déjà été retenue par les départements des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques pour développer de nouveaux services sur le massif, notamment en intégrant la protection des troupeaux et de la faune.

Et puis il y a Sabi Agri, la marque auvergnate pionnière dans le tracteur électrique ! Sabi Agri conçoit, fabrique et commercialise des agroéquipements électriques au service des agriculteurs et de leurs besoins liés aux pratiques agroécologiques. Ses produits sont conçus pour concilier le respect de l’environnement et la réalité du travail agricole. Le tracteur électrique permet des pratiques agronomiques respectueuses, limite le tassement du sol et n’émet pas de gaz à effet de serres. Enfin, sa sobriété énergétique permet la préservation des ressources. Autant de raisons pour lesquelles la marque s’est vue récompensée deux fois (dont un prix européen de l’innovation) l’an passé.

Un tracteur, oui, mais… électrique !

Du côté de chez Terre & Fils, on se soucie surtout de faire grandir l’entrepreneuriat de savoir-faire dans les territoires. Créé en 2017 à l’initiative de Jean-Sébastien Decaux, le fonds de dotation Terre & Fils œuvre en effet pour les savoir-faire dans les lieux où ils se sont développés. Le fonds de dotation s’associe à des projets de territoire au sein desquels il crée des programmes dédiés aux savoir-faire locaux. Dans cet écosystème, sa filiale Terre & Fils Investissement poursuit de façon solidaire son action auprès des entreprises. Ainsi fait-elle émerger avec la Fondation Entreprendre une quinzaine de dispositifs d’accompagnement d’entreprises implantées dans des territoires ruraux fragilisés. Et, avec l’association De l’or dans les mains, c’est un Tour de France des manufactures artisanales qui a été mis en place…

Quant à Thibaut et Simon, les fondateurs d’Atypique, ils mettent en relation les exploitations agricoles et les entreprises acceptant d’utiliser les fruits et légumes déclassés dans le but de mieux rémunérer les producteurs et de lutter contre le gaspillage alimentaire (dont 50% a lieu à la source, sur les lieux de production). Atypique propose ainsi une place de marché BtoB pour faciliter l’approvisionnement en fruits et légumes déclassés : petit et gros calibre, défaut esthétique, excédent de récolte, second choix. Résultat : 40 Références, 330 tonnes de Fruits et Légumes sauvés depuis le début de 2022 pour 342 Producteurs.

The Arch est un nouvel évènement majeur qui, au travers de l’appel à 100 solutions met en valeur l’excellence de l’innovation européenne pour accélérer la transition écologique. Organisé en partenariat avec l’EBN (European Business Network qui réunit 130 réseaux locaux de soutien à l’innovation présents dans 24 pays d’Europe), ainsi que l’IASP (International Association of Science Parks) et l’ADEME. L’appel à solutions autour de 5 thématiques (mobilité, habitat/ville, alimentation/santé, énergie, industrie/numérique) a été lancé en mai dernier et les 100 solutions lauréates constitueront l’exposition embarquée à bord du 1er cargo moderne à voile en 2023 pour un tour d’Europe à travers 10 villes escales. Un séminaire entrepreneurial réunissant un grand nombre d’experts et des milliers de participants dont les porteurs des 100 solutions retenues clôturera le tout.

Sans oublier Libre Forêt. Le dérèglement climatique, l’industrie/commerce du bois, le marché carbone, mettent la forêt sous pression. Mono plantations en ligne, coupes rases, usage de pesticides et exploitation mécanisée détruisent une multitude d’espèces animales et végétales et ruinent les écosystèmes. Créée l’an passé par un groupe de citoyens lorrains sensibles à l’environnement et passionnés de forêt, Libre Forêt est une association qui fait l’acquisition d’ilots forestiers en Lorraine pour les laisser évoluer librement et sans exploitation afin de transmettre un patrimoine naturel et vivant à nos enfants.

Ni la Ferme du Grand Laval, cette exploitation agricole bio qui intègre pleinement la vie sauvage et la biodiversité. Le pitch ? En 2006, Sébastien s’installe sur cette ferme qui appartenait à son grand-père. Naturaliste-ornithologue, il commence par installer de nombreuses haies afin d’accueillir oiseaux, insectes, petite faune… l’idée est de créer le plus d’habitats possible pour accueillir une biodiversité riche, variée et résiliente. En même temps, il installe un verger mené en agroforesterie, des cultures de tournesol, colza, cameline, légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots blancs, rouges, cocos, flageolets). Tout est commercialisé en vente direct. Et enfin, pour compléter l’ensemble, valoriser les sous-produits et amender les sols, il intègre un troupeau de brebis. Les agneaux sont eux aussi commercialisés en vente direct. En 2020 naît l’association des Fermes paysannes et sauvages qui regroupe une dizaine de fermes travaillant sur l’accueil du vivant au sein de leur exploitation avec l’envie de montrer qu’il est possible de produire sur une petite ferme et de vivre de ces activités très diversifiées tout en respectant et valorisant le vivant. Depuis, une cinquantaine d’oiseaux nicheurs ont élu domicile à la ferme. Mais également des poissons et des mammifères en pagaille.

Et puis, comme elles viennent, parmi les dizaines d’initiatives récentes : Les racines de Blavet ? Ce sont 14 agriculteurs/trices qui se sont mis ensemble pour régénérer la biodiversité sur leurs terres. Ecooparc de son côté est une « fabrique à projets » d’utilité territoriale, Ecomode ? C’est l’appli qui accompagne et récompense les déplacements bas-carbone à Toulouse (résultats impressionnants). Resak, l’atelier citoyen de transformation des objets plastiques de la côte basque. Et, pour finir, Nautic Blue, en Guadeloupe, la base nautique utilisant l’énergie solaire et l’eau de pluie et surtout, l’étonnant Bird for change qui s’est donné pour but (phase test en cours) de faire ramasser les mégots par les corbeaux en échange de… récompenses !!!


« Nouvelle ruralité » : l’année de toutes les initiatives ! | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Jerome Bourgine
Ecrire et voyager. Voyager et écrire... Depuis 50 ans.
Facebook

Partagez cet article

Une autre façon de soutenir Voyageons-autrement, média indépendant, gratuit et sans Pub c'est aussi de partager cet article. Merci d'avance 😉

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

5e opus des « Têtes Chercheuses » d’Occitanie : « Clientèle de proximité et clientèle étrangère » Gilles N'GOALA (Université de Montpellier/MOMA), Arnaud Maes (Université de Montpellier/MOMA), Jeanne...

Tamadi à la croisée des projets : Solidarités, alternatives paysannes et voyages jeunes : Tamadi propose3 formes de séjours pour découvrir, aider et comprendre l'agriculture dans le Monde...

Accueil paysan Provence Alpes Côte d'Azur, les femmes en 1ère ligne! Agriculture et tourisme se conjuguent au féminin avec accueil paysan PACA...

Innover pour un tourisme rural et responsable Pour ce passionnant atelier – Innover pour un tourisme rural et responsable - que nous n’avons malheureusement pas pu suivre en direct étant déjà sur un atelier voisin,...

« Nouvelle ruralité » : l’année de toutes les initiatives ! Depuis quelques mois, on voit fleurir aux quatre coins du pays des projets en tous genres liés à la « nouvelle ruralité ». Une ruralité qui, pour...

Peut-on être insolite et durable ? Depuis cinq ans, Adeline Lenoir ne sait plus où donner de la tête tant la demande afflue pour apprendre à créer son hébergement insolite. Chaque année, les porteurs de projets...

voir la carte
L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda