#TourismeDurable
         

Sulawesi : l'expé ! - voyage aventure Indonésie

Nomade Aventure

à partir de 4499.00 €
Durée : 15 jours

Voir sur Nomade Aventure

Description

Il n'y a probablement pas plus original et même exclusif dans la production actuelle de Nomade, puisque non seulement la destination est presque absente des offres de nos confrères, mais surtout le massif où le voyage se déroule en grande partie est presque totalement inexploré et n'avait jamais fait l'objet d'un voyage « touristique » avant nous (seules les missions scientifiques d'Evrard Wendenbaum, qui encadre ce voyage, avaient commencé de le faire connaître). Nous partons en effet dans une zone reculée de la grande île de Sulawesi pour explorer le massif d'apparence imprenable de Matarombeo et les îlots de l'archipel de Labengki. C'est par les méandres de la rivière Lalindu que nous accéderons à ces contrées quasiment inviolées qui seront notre terrain de jeux durant ce périple inédit. Muni chacun de notre "packraft" (un raft individuel), de notre lampe torche et de notre matériel de survie, nous progressons, tantôt à pied, tantôt sur l'eau, à travers grottes et forêts impénétrables dans cet univers où faune et flore endémiques paraissent tout droit sortis du Jurassique. Nous finirons cette aventure en beauté, le long des côtes de la baie de Matarape et de l'île de Labengki, où nous nous déplaçons d'îlot en îlot à bord de nos kayaks de mer. Une expédition hors du commun, encadré par un guide hors pair fin connaisseur des lieux ! Il n'y a probablement pas plus original et même exclusif dans la production actuelle de Nomade, puisque non seulement la destination est presque absente des offres de nos confrères, mais surtout le massif où le voyage se déroule en grande partie est presque totalement inexploré et n'avait jamais fait l'objet d'un voyage « touristique » avant nous (seules les missions scientifiques d'Evrard Wendenbaum, qui encadre ce voyage, avaient commencé de le faire connaître). Nous partons en effet dans une zone reculée de la grande île de Sulawesi pour explorer le massif d'apparence imprenable de Matarombeo et les îlots de l'archipel de Labengki. C'est par les méandres de la rivière Lalindu que nous accéderons à ces contrées quasiment inviolées qui seront notre terrain de jeux durant ce périple inédit. Muni chacun de notre "packraft" (un raft individuel), de notre lampe torche et de notre matériel de survie, nous progressons, tantôt à pied, tantôt sur l'eau, à travers grottes et forêts impénétrables dans cet univers où faune et flore endémiques paraissent tout droit sortis du Jurassique. Nous finirons cette aventure en beauté, le long des côtes de la baie de Matarape et de l'île de Labengki, où nous nous déplaçons d'îlot en îlot à bord de nos kayaks de mer. Une expédition hors du commun, encadré par un guide hors pair fin connaisseur des lieux !

Difficulté : Sportif

Les tarifs en fonction des dates de départ
dateprix
21/10/20184499 €

Paris - Jakarta - Départ pour les îles indonésiennes

Vol Paris/Kendari avec escale à Jakarta prévue le J2. Repas et nuit à bord.

Type d'hébergement : à bord

Jakarta - Kendari - Bienvenue à Kendari !

Arrivée à Jakarta dans la matinée, transfert vers aéroport national puis vol vers Kendari. Arrivée à destination en fin de journée. Accueil à l'aéroport par notre guide et notre réceptif logistique local et transfert à l'hôtel pour un dîner et une première nuit confortable. Briefing et présentation du déroulement du séjour.

Type d'hébergement : à l'hôtel

Kendari - Lengkobale - Répérage dans la nature

Départ le long de la côte est de l'île en direction du Nord en 4x4 vers 9h. Nous apercevons les premiers contreforts du massif vers midi. Déjeuner au village de Lamonae. Puis nous quittons l'asphalte et empruntons une piste route vers le nord du massif de Matarombeo. Celle-ci nous amène à découvrir pour la première fois le lit de la rivière Lalindu que nous descendrons les jours suivants. Un bac nous permet alors de la traverser et de reprendre la piste qui continue de l'autre côté pour traverser la vallée de Lalomerui jusqu'au village de Lengkobale où nous retrouvons la rivière Lalindu. Nous trouvons un emplacement de bivouac en bord de rivière et nous y installons pour la nuit.

Type d'hébergement : en bivouac

Lengkobale - Descente de la rivière Lalindu en packraft

Après le petit déjeuner, nous rangeons nos affaires dans les sacs étanches et gonflons nos packrafts pour nous laisser glisser au fil de l'eau. Après seulement quelques méandres, nous pénétrons dans une région totalement inexplorée et vierge, au cœur d'une somptueuse forêt primaire. Nous prenons en main nos bateaux et découvrons déjà les joies de l'eau vive. La rivière s'engage en effet dans une première étroiture et les premières séries de rapides s'enchaînent alors sans discontinuer durant toute la matinée (retournements probables). Après le déjeuner à une confluence, nous franchissons encore quelques rapides avant de devoir nous employer un peu plus et pagayer dans des zones plus plates et sans courant. L'occasion de découvrir quelques espèces phares de la région dont le fameux calao ou encore l'hydrosaure, une des rares espèces de reptiles capables de courir sur l'eau. Nous bivouaquons sur une berge sous le couvert forestier, les cris des oiseaux et les râles des macaques.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Les sens en éveil sur la rivière Lalindu

Nous continuons au fil de l'eau sur le même rythme que la veille, les sens en éveil, passant de rapides en rapides, et débusquant parfois quelques gigantesques cascades sur les versants alentours, jusqu'à une diffluence caractéristique. La rivière se sépare alors en deux branches au débit quasi équivalent et les bruits dans les parois indiquent qu'une autre partie de l'eau s'engouffre sous terre. On ne peut aller beaucoup plus loin sur l'eau, l'intégralité du débit s'infiltrant en effet progressivement sous terre. Nous installons le bivouac là, sur une belle berge gravillonneuse.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Trek en immersion dans la forêt dense

Dans l'impossibilité de poursuivre le cours de la rivière en packraft, nous plions les bateaux et pénétrons en pleine forêt à l'aide d'un cours d'eau asséché puis à la machette dans le cœur de la forêt. Nous découvrons au passage l'immense porche d'entrée d'une grotte encore jamais explorée mais donnant certainement accès à un réseau souterrain labyrinthique. L'itinéraire est difficile à trouver dans une végétation aussi dense. La machette est indispensable et seules quelques traces animales facilitent notre progression. Des macaques et calaos nous accompagnent et il n'est pas impossible que nous croisions par hasard un anoa, le bovidé le plus petit et sans doute le plus craintif du monde. Nous retrouvons la fraîcheur de la rivière après seulement 3 kilomètres à vol d'oiseau mais au prix d'une épuisante demi-journée de marche. Arrivés à la résurgence de la rivière Lalindu, nous gonflons nos packrafts sous un grand porche rocheux et pagayons quelques centaines de mètres avant de stopper à nouveau notre descente pour déjeuner avant une série de rapides trop dangereux pour être franchis sur l'eau. Après la pause, nous entamons un court portage de quelques minutes pour contourner ces rapides et nous remettons à l'eau pour attaquer une section splendide et plus navigable. Quelques kilomètres plus loin, nous repérons de belles falaises blanches surplombant la rivière. Nous stoppons là notre route, accrochons nos bateaux et grimpons quelques mètres pour atteindre une somptueuse terrasse parfaitement plate et abritée sous un plafond rocheux remplis de gigantesques stalactites. Nous y bivouaquons.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Dans les méandres de la rivière Lalindu

Nous reprenons notre descente à bord de nos packrafts et après une heure, nous arrivons à hauteur du bac de Mataraki où nous retrouvons nos affaires et notre équipe d'assistance. Après une heure permettant de nous ravitailler en nourriture et en matériel, nous reprenons notre descente et découvrons, à peine cinq minutes plus tard, une nouvelle perte où la rivière s'engouffre sous terre par un porche d'entrée semblable à une mâchoire de géant. Après une observation attentive du cours d'eau à pied et une évaluation du niveau de risque, nous vissons nos frontales sur nos casques et nous montons à nouveau sur nos packrafts pour nous laisser happer sous terre. L'ambiance est extraordinaire, il fait nuit noire, la cavité est si grande que nos frontales peinent à nous éclairer, les chauves souris virevoltent, le bruit est assourdissant. Nous ressortons un petit quart d'heure plus tard à la lumière du jour à la confluence avec une autre résurgence. Nous arrêtons notre progression en packraft et grimpons d'abord dans une grotte où nous trouvons quelques vestiges archéologiques attestant que d'autres hommes ont vécu là plusieurs milliers d'années auparavant. Puis nous partons explorer un superbe réseau souterrain qui nous oblige à quelques passages de nage et nous permet de découvrir notamment des criquets souterrains dont les antennes atteignent plus de 20 cm de long, des araignées de près de 20 cm de diamètre, ou encore des amblypyges (des arthropodes prédateurs apparentés aux araignées et tout droit sortis de la préhistoire) d'une taille équivalente. Après un parcours de quelques centaines de mètres, une extraordinaire sortie s'offre à nous de l'autre côté de la montagne et nous donne plus encore l'impression d'avoir atteint un monde perdu. Il nous faut rebrousser chemin pour retrouver nos packrafts. Nous entamons la dernière partie de la journée par un parcours magnifique et relativement relax et envoutant. Un dernier rapide - mais pas des moindres - exige alors un portage de quelques minutes pour le contourner. Une fois cet obstacle franchi, nous découvrons une petite île au milieu des flots qui sera notre bivouac.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Randonnée entre montagne et descente en rappel

Nous quittons notre bivouac assez tôt pour une longue journée de rafting dans une incroyable série de rapides. La plupart sont descendus sur les bateaux tandis que d'autres, trop dangereux, sont contournés au prix de quelques portages. Hydrosaures, varans, anoas, babiroussas (une espèce de porc sauvage doté de deux grandes défenses) et macaques nous accompagnent toujours. Après un dernier rapide mouvementé, nous installons notre bivouac sur une berge sablonneuse.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Rafting dans les rapides de la rivière Lalindu

Au matin, nous partons découvrir une grotte ornée en face du campement. Nous reprenons nos packrafts pour une dernière demi-journée. Les rapides ne sont plus là mais la descente reste fabuleuse. Après quelques méandres, les reliefs alentours s'adoucissent mais la rivière disparaît à nouveau sous terre. A l'entrée du porche, la lumière est visible à l'autre bout, nous nous laissons donc glisser sur l'eau sous une cathédrale de stalactites avant de ressortir au jour quelques centaines de mètres plus loin. Nous pagayons encore quelques kilomètres puis nous arrêtons sur une berge afin de visiter une nouvelle grotte contenant cette fois des peintures à l'argile. Un peu plus loin, un nouveau pont rocheux de quelques centaines de mètres nous attend. Nous débouchons finalement dans la plaine, la rivière n'a plus de courant, nous devons pagayer encore jusqu'au premier village. Nous le dépassons et accostons définitivement sur la rive gauche où nous retrouvons notre équipe d'assistance. Fin de la descente en eaux vives. Nous montons à bord des véhicules et allons déjeuner à Lamonae. En deux petites heures de route, nous atteignons, sur la côte, le village minier de Molore. Notre bateau accompagnateur nous y attend et nous dépose une petite heure plus tard au cœur de la baie de Matarape sur une plage paradisiaque. Le site est idéal pour un bivouac, une résurgence d'eau douce arrivant sur la plage même.

Type d'hébergement : sous tente

Lalindu - Matarape - Ultime journée en packraft sur Lalindu

Après un réveil sous les cris des macaques et une première plongée dans les récifs coralliens, nous gonflons les kayaks et partons explorer durant quatre jours le littoral et les îlots vierges et paradisiaques de la baie de Matarape, surnommée parfois le petit Raja Ampat. Nous abandonnons parfois nos embarcations pour explorer des forêts primaires et atteindre des lacs d'eau salée, isolés au cœur des karsts. Ainsi, entre snorkeling au milieu des coraux et en compagnie de milliers de poissons, cabotage en kayak de mer, exploration, sieste bien méritée et observation de la faune et de la flore locale, ce sont quatre journées de pur bonheur. Un parcours dans un décor de rêve et une ambiance de pionnier durant lequel nous croisons des pêcheurs locaux avec lesquels nous partageons quelques beaux moments. Peut-être aussi avons-nous la chance d'observer des bénitiers géants, des dauphins, etc. Le dernier soir, à deux pas d'un des plus beaux spots de snorkeling, nous rejoignons le village de Labengki sur l'île éponyme.

Type d'hébergement : chez l'habitant

Matarape - Cabotage en kayak et rando dans la baie de Matarape

Au départ du village, nous partons explorer durant trois jours le littoral et les îles vierges et paradisiaques de la baie de Matarape, surnommée parfois le Raja Ampat de Sulawesi. Entre snorkeling au milieu des coraux et en compagnie de milliers de poissons, cabotage en kayak de mer, exploration des forêts primaires et des lacs tantôt d'eau douce, tantôt d'eau salée, isolés au cœur des îlots, sieste bien méritée et observation de la faune et de la flore, ce sont trois journées de pur bonheur qui nous attendent. Un parcours dans un décor de rêve et une ambiance de pionnier durant lequel nous croisons et partageons quelques beaux moments avec les pêcheurs locaux, seuls en mer sur leurs pirogues.

Type d'hébergement : sous tente

Labengki - En kayak vers l'île Labengki

Après une journée de kayak bien remplie, nous rejoignons le dernier soir, à deux pas de l'un des plus beaux spots de snorkeling, l'écolodge de Kakaban sur l'île Labengki.

Type d'hébergement : en écolodge

Labengki - Kendari - Jakarta

Nous embarquons à l'aube sur un bateau rapide qui en 3 heures, nous rapproche du littoral de Sulawesi. Une fois débarqué, nous installons notre paquetage à bord des 4x4 et prenons la route en direction de l'aéroport de Kendari. Nous décollons pour Jakarta en fin de matinée puis changeons d'aéroport pour décoller en direction de Paris en soirée.

Type d'hébergement : à bord

Paris

Arrivée à Paris dans la matinée.


Voir sur Nomade Aventure

Sélectionnez votre destination et recevez des offres voyage sur mesure !

Cochez cette case pour valider vos choix : recevoir nos bons plans et la newsletter de Voyageons-Autrement

Informations utiles pour voyager

So-Guide, l'idée pratique pour contacter son guide directement Un véritable annuaire de guides locaux mis en lumière et choisis par une équipe de jeunes fous de voyages : so-guide est né...

Un coffret-atlas pour faire le tour du monde en s'amusant Un coffret-atlas pour faire le tour du monde en s'amusant...

Allibert 1er TO Certifié Agir pour un Tourisme Responsable Allibert Montagnes et Déserts 1er Tour Opérateur certifié Agir pour un Tourisme Responsable...

Arvel Voyages : souvent solidaire, toujours responsable ! Depuis maintenant 50 ans l’association Arvel Voyages, pionnière du tourisme solidaire, propose non seulement de découvrir des pays, mais de s’y élancer...

Ils sont partis vivre ailleurs utant de destins qui ont un jour basculé vers l’ailleurs et qui se racontent en 28 portraits dans un ouvrage qui résonne comme un marche-pied vers le grand saut....

Bali, un goût de Paradis… avec ECM Voyages Qu’il s’agisse de la version Trek (« Trek sur l’île du Paradis ») ou de la version Découverte (« Bali, l’essentiel »), les deux séjours, dont la durée est modulable en...

Les Voyagistes pour Indonésie

10 ANS DE TOURISME DURABLE
L'actu en continu