#TourismeDurable
La feuille de chou du tourisme durable

So-Guide, l’idée pratique pour contacter son guide directement

| 28 avril 2016 • Mis à jour le 29.04.2016 à 17h15
Thèmatique :  Acteur associatif   Bons plans   Conseils   Guides   Initiative privée 
         

« Comment est-il possible qu’un trek de 10 jours au Népal soit proposé à 2500€ par un Tour Opérator au sein d’un groupe de 15, alors qu’il est possible de s’en sortir pour 800€, tout compris, en prenant un guide local pour 2 personnes et en réservant ses billets sur un comparateur de vols ? » Fort de cette maxime, So-guide vous le propose sans intermédiaire et directement depuis votre poste internet. Voilà l’idée de 4 jeunes étudiants et actifs : mettre en relation un voyageur et un guide local (pour l’instant dans 16 pays) avec comme buts avoués des économies pour le voyageur et plus d’argent pour l’hôte : décryptage d’un concept très tendance.

Une idée simple mais hyper novatrice

4 jeunes qui s'engagent : so guide une idée qui fait son bout de chemin

4 jeunes qui s’engagent : So-guide une idée qui fait son bout de chemin

Thibault, Hugo, Jack et Vincent ne sont pas des professionnels du monde du Tourisme (ils ne le revendiquent d’ailleurs pas) mais évidemment des férus de voyages, de rencontres, de découvertes. Partant d’un postulat relativement simple : comment faire pour rencontrer un professionnel local sans passer obligatoirement par une agence, un tour opérator? Et si la solution était de mettre directement en relation touristes et guides? So-guide était né. Et depuis sa création en septembre dernier le concept séduit et se développe.

Déjà 16 pays et 100 guides répertoriés sur la plate forme

Déjà 16 pays et 100 guides répertoriés sur la plate forme

Des guides triés sur le volet…numérique

 

Pour être sur le site il faut avoir une réputation parfaite

Pour être sur le site, il faut avoir une réputation parfaite

On voulait vraiment que notre site soit qualitatif et puisse rendre nombre de services à des gens qui ont soit un manque d’information soit un manque de confiance dans les acteurs locaux” explique Jack un des 4 créateurs du site. Ils vont ainsi se servir tout simplement des forums de voyages, des communautés, des blogs pour rencontrer, contacter les futurs guides de vos futures pérégrinations. “On lit les remarques de voyageurs sur leurs retours de séjours, on analyse et ensuite on voit si le guide a d’autres commentaires élogieux. Au moindre faux pas numérique (l’e-réputation doit être sans accroc) on ne prend pas contact ou on enlève de notre site la personne“. Ceux qui sont “catalogués” sur So-guide ne sont finalement que 10% de tout le panel contacté : un gage de qualité permettant de partir en toute confiance. De plus nos 4 jeunes créateurs ne demandent aucune participation financière aux professionnels souhaitant voir leurs coordonnées s’afficher sur le web. “Pour l’instant notre site n’est pas viable financièrement, on s’éclate à le créer, le développer et à permettre à des personnes de partir l’esprit libre et le portefeuille moins léger”.

Une volonté solidaire

éthique et plaisir : deux facettes de so guide

Ethique et plaisir : deux facettes de So-guide

Et oui tous voyageurs expérimentés et fous de rencontres, Thibault, Jack Hugo et Vincent ont bien compris qu’en faisant bosser en direct les guides et en évitant les intermédiaires (tout sérieux soient ils, on est d’accord la dessus, il n’y a aucun jugement de valeurs) tout le monde y est gagnant. La part solidaire y est ainsi renforcée puisque le guide aura plus d’argent à la fin du périple, et de plus il y gagnera en visibilité sur le net. “On est sensible au côté éthique du voyage et en prenant un des guides présent sur la plateforme, il va y avoir une redistribution des gains très équitable de plus votre voyage vous coutera bien moins cher”.

Ce sont 16 pays (citons la Tanzanie, l’Argentine, le Vietnam,la Jordanie, l’Indonésie…) qui maintenant sont sur So-guide (7 en septembre) et donc plus de 100 guides que vous contactez via le site. Il est conseillé de prendre contact avec plusieurs et de bien lire les aspects pratiques d’un voyage qui sont mentionnés dans une rubrique  via le site. Une volonté là aussi de rassurer et d’être dans l’explicatif. Pour rappel notons que So-guide n’est en aucun cas une société qui organisent des séjours ou treks.

A vous de lire, de juger et de vous rendre compte de ce que So-Guide vous apportera :

http://www.so-guide.com/


So-Guide, l’idée pratique pour contacter son guide directement | ©VOYAGEONS AUTREMENT
Par Guillaume Chassagnon
Amoureux des montagnes, des hommes y vivant. j'aime les parcourir, les photographier, les découvrir et donner envie de les fréquenter. Sac à dos, livres et appareil photos sont mes outils quotidiens. Je travaille aussi pour de la presse quotidienne pour notamment montrer le dynamisme culturel et associatif de mon territoire. A bientôt sur les sentiers, autour d'un bon verre de vin, d'un plateau de fromage ou dans une librairie! Et à la fac d'Avignon of course
Facebook

Découvrez nos abonnements

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Informations utiles pour voyager

Toulouse l'essentiel Si Paris vaut bien une messe, Toulouse vaut vraiment le déplacement. Et la ville rose a aujourd'hui son "essentiel", un petit guide carré briqué comme un bijou, un petit carnet pratique où les...

Tao m'a dit, voyage à Bali : pour découvrir autrement l'île des dieux Bali est une île d'Indonésie située entre les îles de Java et de Lombok...

Toute l'actualité Actualités et nouveautés sur le tourisme en France. Guide de l'écotourisme et du tourisme durable. Informations pour les professionnels du tourisme durable en France....

21. Recuperation-eau-pluie Comment évaluer l'engagement de développement durable des stations de montagne ? Comment évaluer Recuperation-eau-pluie (EAU) ?...

Le tour du monde utile de Laurence Dupont Elle était journaliste, elle va être infirmière, « parce que l'on est proche des gens ». Laurence Dupont est revenue changée de son « tour du monde utile pour l'environnement...

Partir à la rencontre de l’artisanat mexicain du cuir avec la Ruta PiCaSo Manuel Miroglio a eu la bonne idée l'an dernier de créer la Ruta Picaso, un parcours touristique destiné à découvrir la ville sous l'angle...

L'actu en continu
Les catalogues Voyagiste

Agenda